Edition du 27-01-2020

Deinove et l’ESPCI Paris obtiennent un financement de l’ANR pour développer la technologie Deinodrop

Publié le mardi 10 décembre 2019

Deinove et l’ESPCI Paris obtiennent un financement de l’ANR pour développer la technologie DeinodropDeinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir obtenu, conjointement avec l’ESPCI Paris (1), un financement de 300k€ de l’ANR (2) pour le co-développement d’un système innovant d’isolement, de culture et de criblage de bactéries.

Le projet de recherche partenarial Deinodrop, associant DEINOVE et l’ESPCI Paris, a été retenu par l’ANR dans le cadre de l’appel à projets PRCE « Technologies pour la santé ». D’une durée de deux ans, il est doté d’un financement de 300k€.

Ce projet, qui vient en support du programme AGIR, vise à développer un système innovant de tri en microfluidique en gouttes de bactéries environnementales dans lequel chaque gouttelette constitue un microréacteur. Une fois mise au point, cette technologie offrira de nombreux avantages pour accélérer les travaux de recherche et augmenter le taux de réussite du programme AGIR* :

. Sensibilité accrue du criblage, pour une meilleure détection des antibiotiques d’intérêt ;
. Augmentation du débit de criblage et de tri des bactéries, jusqu’à 800 gouttes par seconde, tout en optimisant la quantité de réactifs utilisée ;
. Capacité de détection, de tri et d’analyse des bactéries réputées non-cultivables dans les conditions de laboratoire classiques.

« Nous sommes fiers que le projet DEINODROP ait été retenu par l’ANR. Seuls 15% des projets soumis sont retenus, cela vient donc saluer la qualité de notre technologie, », déclare Raphaël CALBRIX, Responsable de la plateforme Banking et Robotique de Deinove. « Notre objectif est de développer une technologie de rupture dans la culture et la sélection de bactéries afin de pouvoir analyser des quantités considérables de microorganismes et découvrir de nouvelles activités antibiotiques susceptibles de répondre à l’enjeu majeur de l’antibiorésistance. »

_____________________________

1 L’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris

2 Agence Nationale de la Recherche

* Le programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – a été retenu en 2017 par le Programme d’Investissements d’Avenir et bénéficie d’un soutien financier de Bpifrance de 14,6 m€ sur 5 ans. Le PSPC (Projets de recherche et développement Structurants Pour la Compétitivité) AGIR vise l’exploration systématique de la biodiversité, principalement des micro-organismes rares, afin d’identifier et de développer un portefeuille de candidats-médicaments.

Source : Deinove

 








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents