Edition du 17-08-2019

LNC Therapeutics : délivrance d’un brevet mondial portant sur les applications thérapeutiques de christensenella

Publié le mercredi 27 mars 2019

LNC Therapeutics : délivrance du premier brevet mondial portant sur les applications thérapeutiques de christensenellaLNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé aujourd’hui la délivrance du brevet de l’université de Cornell (Ithaca, New-York, Etats-Unis) portant sur le groupe de bactéries christensenella.

La délivrance d’un brevet par l’office des brevets américain (le United States Patent and Trademark Office) sur les applications thérapeutiques de ce groupe de bactéries est une première mondiale. Elle fait suite à l’acquisition en octobre 2018 par LNC Therapeutics des droits sur cette famille de brevets auprès de l’université de Cornell. LNC Therapeutics dispose ainsi de la licence exclusive et mondiale pour l’exploitation, la fabrication et la commercialisation de produits thérapeutiques basés sur ses propres souches bactériennes, avec pour objectif de lutter contre l’obésité, les maladies métaboliques et d’autres indications thérapeutiques à fort besoins médicaux.

Christensenella : un groupe de bactéries unique illustrant le potentiel du microbiome intestinal pour le traitement de maladies à forts besoins médicaux

Le microbiome intestinal, ou « flore intestinale », est constitué de l’ensemble des bactéries et micro-organismes présents dans l’intestin. Il joue un rôle clé en agissant sur les fonctions essentielles de l’organisme : la digestion, le métabolisme, le système immunitaire et neurologique.

La bactérie christensenella, véritable pierre angulaire du microbiote intestinal, a fait l’objet de nombreuses études académiques internationales mettant en exergue ses effets bénéfiques sur la santé humaine. Christensenella a révélé un fort potentiel thérapeutique dans la prise en charge de l’obésité, des maladies métaboliques, des maladies inflammatoires de l’intestin et neurodégénératives. Plus récemment, elle a été découverte dans le microbiome des personnes présentant une longévité supérieure à la norme.

LNC Therapeutics : une biotech spécialisée dans le microbiome intestinal avec l’objectif de développer une nouvelle classe de produits thérapeutiques issus de christensenella

LNC Therapeutics mène aujourd’hui ses propres recherches basées sur christensenella pour en explorer les possibilités thérapeutiques dans des indications à forts besoins médicaux. La société compte ainsi développer une nouvelle classe de médicaments, les produits de biothérapie vivants ou LBP[1] (Live Biotherapeutic Products), capables de soigner le microbiome pour restaurer les fonctions déficientes des patients. LNC Therapeutics développe deux programmes de recherche exploitant les propriétés de la famille de bactéries christensenella :

. LNC01, qui utilise les propriétés d’une espèce de bactérie spécifique, la Christensenella minuta, pour le traitement de l’obésité et des maladies métaboliques. Ce programme étudie les différentes souches propriétaires de LNC Therapeutics afin de sélectionner la bactérie candidate qui sera évaluée dans un futur essai clinique,

. LNC02, qui est un programme de recherche exploratoire visant à identifier de nouvelles applications thérapeutiques de christensenella, en dehors de l’obésité et des maladies métaboliques.

« La délivrance du brevet de l’université de Cornell portant sur le groupe de bactéries christensenella s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de développement. LNC Therapeutics est aujourd’hui la seule société au monde à développer des produits de biothérapie vivants exploitant les propriétés thérapeutiques de christensenella. Nous sommes convaincus du potentiel de cette nouvelle classe de médicaments pour l’amélioration de la santé des patients. Nous allons poursuivre nos efforts de recherche, tant pour le traitement de l’obésité et des maladies métaboliques, que pour la découverte de nouvelles applications pour des maladies dont les besoins médicaux ne sont pas encore satisfaits », conclut Georges Rawadi, Directeur Général de LNC Therapeutics.

Source : LNC Therapeutics

[1] LBP : selon La Food and Drug Administration, agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, les produits de biothérapie vivants sont une nouvelle classe de médicaments (hors vaccins) qui contiennent des organismes vivants tels que des bactéries et sont applicables à la prévention ou au traitement d’une maladie ou d’une condition pathologique présente chez l’homme.








MyPharma Editions

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Publié le 7 août 2019
Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l’oreille interne, a annoncé que John Furey, dernièrement directeur des opérations chez Spark Therapeutics, l’un des principaux développeurs mondiaux de thérapies géniques, rejoindra le conseil d’administration en tant que membre indépendant du conseil.

Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Publié le 6 août 2019
Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux adolescents de 12 à 17 ans présentant une forme modérée à sévère de dermatite atopique candidats à une thérapie systémique.

Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Publié le 6 août 2019
Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) lui a accordé l’autorisation de procéder à une « Investigational New Drug » (IND) aux États-Unis dans le cadre de son étude ASTONISH (Phase IIb) visant à étudier la sécurité, la tolérance et l’efficacité de nangibotide (LR12), son candidat médicament pour le choc septique.

Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Publié le 6 août 2019
Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Imcyse, société belge qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et prévenir des maladies chroniques sévères, vient d’annoncer la nomination de Thomas Taapken, un expert de l’industrie des biotechnologies, en tant que directeur exécutif et président du conseil d’administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents