Edition du 25-11-2020

LNC Therapeutics : délivrance d’un brevet mondial portant sur les applications thérapeutiques de christensenella

Publié le mercredi 27 mars 2019

LNC Therapeutics : délivrance du premier brevet mondial portant sur les applications thérapeutiques de christensenellaLNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé aujourd’hui la délivrance du brevet de l’université de Cornell (Ithaca, New-York, Etats-Unis) portant sur le groupe de bactéries christensenella.

La délivrance d’un brevet par l’office des brevets américain (le United States Patent and Trademark Office) sur les applications thérapeutiques de ce groupe de bactéries est une première mondiale. Elle fait suite à l’acquisition en octobre 2018 par LNC Therapeutics des droits sur cette famille de brevets auprès de l’université de Cornell. LNC Therapeutics dispose ainsi de la licence exclusive et mondiale pour l’exploitation, la fabrication et la commercialisation de produits thérapeutiques basés sur ses propres souches bactériennes, avec pour objectif de lutter contre l’obésité, les maladies métaboliques et d’autres indications thérapeutiques à fort besoins médicaux.

Christensenella : un groupe de bactéries unique illustrant le potentiel du microbiome intestinal pour le traitement de maladies à forts besoins médicaux

Le microbiome intestinal, ou « flore intestinale », est constitué de l’ensemble des bactéries et micro-organismes présents dans l’intestin. Il joue un rôle clé en agissant sur les fonctions essentielles de l’organisme : la digestion, le métabolisme, le système immunitaire et neurologique.

La bactérie christensenella, véritable pierre angulaire du microbiote intestinal, a fait l’objet de nombreuses études académiques internationales mettant en exergue ses effets bénéfiques sur la santé humaine. Christensenella a révélé un fort potentiel thérapeutique dans la prise en charge de l’obésité, des maladies métaboliques, des maladies inflammatoires de l’intestin et neurodégénératives. Plus récemment, elle a été découverte dans le microbiome des personnes présentant une longévité supérieure à la norme.

LNC Therapeutics : une biotech spécialisée dans le microbiome intestinal avec l’objectif de développer une nouvelle classe de produits thérapeutiques issus de christensenella

LNC Therapeutics mène aujourd’hui ses propres recherches basées sur christensenella pour en explorer les possibilités thérapeutiques dans des indications à forts besoins médicaux. La société compte ainsi développer une nouvelle classe de médicaments, les produits de biothérapie vivants ou LBP[1] (Live Biotherapeutic Products), capables de soigner le microbiome pour restaurer les fonctions déficientes des patients. LNC Therapeutics développe deux programmes de recherche exploitant les propriétés de la famille de bactéries christensenella :

. LNC01, qui utilise les propriétés d’une espèce de bactérie spécifique, la Christensenella minuta, pour le traitement de l’obésité et des maladies métaboliques. Ce programme étudie les différentes souches propriétaires de LNC Therapeutics afin de sélectionner la bactérie candidate qui sera évaluée dans un futur essai clinique,

. LNC02, qui est un programme de recherche exploratoire visant à identifier de nouvelles applications thérapeutiques de christensenella, en dehors de l’obésité et des maladies métaboliques.

« La délivrance du brevet de l’université de Cornell portant sur le groupe de bactéries christensenella s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de développement. LNC Therapeutics est aujourd’hui la seule société au monde à développer des produits de biothérapie vivants exploitant les propriétés thérapeutiques de christensenella. Nous sommes convaincus du potentiel de cette nouvelle classe de médicaments pour l’amélioration de la santé des patients. Nous allons poursuivre nos efforts de recherche, tant pour le traitement de l’obésité et des maladies métaboliques, que pour la découverte de nouvelles applications pour des maladies dont les besoins médicaux ne sont pas encore satisfaits », conclut Georges Rawadi, Directeur Général de LNC Therapeutics.

Source : LNC Therapeutics

[1] LBP : selon La Food and Drug Administration, agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, les produits de biothérapie vivants sont une nouvelle classe de médicaments (hors vaccins) qui contiennent des organismes vivants tels que des bactéries et sont applicables à la prévention ou au traitement d’une maladie ou d’une condition pathologique présente chez l’homme.








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Sanofi : la Commission européenne approuve MenQuadfi®, son vaccin méningococcique indiqué à partir de l’âge de 12 mois

Publié le 23 novembre 2020
Sanofi : la Commission européenne approuve MenQuadfi®, son vaccin méningococcique indiqué à partir de l’âge de 12 mois

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé MenQuadfi® pour l’immunisation active, à partir de 12 mois, contre les infections invasives à méningocoques causées par les sérogroupes A, C, W et Y de Neisseria meningitidis (9).

BrainEver : désignation de médicament orphelin de la FDA pour BREN-02 dans le traitement de la SLA

Publié le 23 novembre 2020
BrainEver : désignation de médicament orphelin de la FDA pour BREN-02 dans le traitement de la SLA

BrainEver, société biotechnologique dédiée à la recherche et au développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives, annonce aujourd’hui que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accordé la désignation de médicament orphelin à son produit BREN-02, l’homéoprotéine humaine recombinante Engrailed-1 (rhEN1), dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents