Edition du 24-01-2020

LNC Therapeutics : délivrance d’un brevet mondial portant sur les applications thérapeutiques de christensenella

Publié le mercredi 27 mars 2019

LNC Therapeutics : délivrance du premier brevet mondial portant sur les applications thérapeutiques de christensenellaLNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé aujourd’hui la délivrance du brevet de l’université de Cornell (Ithaca, New-York, Etats-Unis) portant sur le groupe de bactéries christensenella.

La délivrance d’un brevet par l’office des brevets américain (le United States Patent and Trademark Office) sur les applications thérapeutiques de ce groupe de bactéries est une première mondiale. Elle fait suite à l’acquisition en octobre 2018 par LNC Therapeutics des droits sur cette famille de brevets auprès de l’université de Cornell. LNC Therapeutics dispose ainsi de la licence exclusive et mondiale pour l’exploitation, la fabrication et la commercialisation de produits thérapeutiques basés sur ses propres souches bactériennes, avec pour objectif de lutter contre l’obésité, les maladies métaboliques et d’autres indications thérapeutiques à fort besoins médicaux.

Christensenella : un groupe de bactéries unique illustrant le potentiel du microbiome intestinal pour le traitement de maladies à forts besoins médicaux

Le microbiome intestinal, ou « flore intestinale », est constitué de l’ensemble des bactéries et micro-organismes présents dans l’intestin. Il joue un rôle clé en agissant sur les fonctions essentielles de l’organisme : la digestion, le métabolisme, le système immunitaire et neurologique.

La bactérie christensenella, véritable pierre angulaire du microbiote intestinal, a fait l’objet de nombreuses études académiques internationales mettant en exergue ses effets bénéfiques sur la santé humaine. Christensenella a révélé un fort potentiel thérapeutique dans la prise en charge de l’obésité, des maladies métaboliques, des maladies inflammatoires de l’intestin et neurodégénératives. Plus récemment, elle a été découverte dans le microbiome des personnes présentant une longévité supérieure à la norme.

LNC Therapeutics : une biotech spécialisée dans le microbiome intestinal avec l’objectif de développer une nouvelle classe de produits thérapeutiques issus de christensenella

LNC Therapeutics mène aujourd’hui ses propres recherches basées sur christensenella pour en explorer les possibilités thérapeutiques dans des indications à forts besoins médicaux. La société compte ainsi développer une nouvelle classe de médicaments, les produits de biothérapie vivants ou LBP[1] (Live Biotherapeutic Products), capables de soigner le microbiome pour restaurer les fonctions déficientes des patients. LNC Therapeutics développe deux programmes de recherche exploitant les propriétés de la famille de bactéries christensenella :

. LNC01, qui utilise les propriétés d’une espèce de bactérie spécifique, la Christensenella minuta, pour le traitement de l’obésité et des maladies métaboliques. Ce programme étudie les différentes souches propriétaires de LNC Therapeutics afin de sélectionner la bactérie candidate qui sera évaluée dans un futur essai clinique,

. LNC02, qui est un programme de recherche exploratoire visant à identifier de nouvelles applications thérapeutiques de christensenella, en dehors de l’obésité et des maladies métaboliques.

« La délivrance du brevet de l’université de Cornell portant sur le groupe de bactéries christensenella s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de développement. LNC Therapeutics est aujourd’hui la seule société au monde à développer des produits de biothérapie vivants exploitant les propriétés thérapeutiques de christensenella. Nous sommes convaincus du potentiel de cette nouvelle classe de médicaments pour l’amélioration de la santé des patients. Nous allons poursuivre nos efforts de recherche, tant pour le traitement de l’obésité et des maladies métaboliques, que pour la découverte de nouvelles applications pour des maladies dont les besoins médicaux ne sont pas encore satisfaits », conclut Georges Rawadi, Directeur Général de LNC Therapeutics.

Source : LNC Therapeutics

[1] LBP : selon La Food and Drug Administration, agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, les produits de biothérapie vivants sont une nouvelle classe de médicaments (hors vaccins) qui contiennent des organismes vivants tels que des bactéries et sont applicables à la prévention ou au traitement d’une maladie ou d’une condition pathologique présente chez l’homme.








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents