Edition du 25-05-2022

Lysogene : de nouvelles données positives de biomarqueurs de LYS-SAF302 et des données favorables de sécurité de LYS-GM101 au présentées au WORLDSymposium™ 2022

Publié le vendredi 11 février 2022

Lysogene : de nouvelles données positives de biomarqueurs de LYS-SAF302 et des données favorables de sécurité de LYS-GM101 au présentées au WORLDSymposium™ 2022Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a publié de nouvelles données positives de biomarqueurs de l’essai clinique AAVance en cours avec LYS-SAF302 dans le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869), ainsi que des données favorables de sécurité de l’essai clinique adaptatif en cours avec LYS-GM101 dans le traitement de la de gangliosidose à GM1 (NCT04273269). Les données ont fait l’objet de présentations orales à l’occasion du WORLDSymposium™ 2022, le 10 février 2022. Les présentations sont disponibles sur le site internet de la société (www.lysogene.com).

Données de biomarqueurs de LYS-SAF302
L’évaluation de la concentration d’héparane sulfate (HS), principal biomarqueur de la maladie MPS IIIA, dans le liquide céphalo-rachidien (LCR) des 16 patients analysés à 6 et 12 mois après le traitement avec LYS-SAF302, fait apparaitre une réduction de 23% par rapport aux valeurs avant traitement. En outre, des réductions d’environ 30% de la concentration des gangliosides GM2 et GM3, substances de surcharge secondaires considérées comme des contributeurs possibles aux dommages neuronaux dans les maladies de surcharge lysosomale, ont été observées dans le LCR des patients traités, 12 mois après le traitement par rapport aux valeurs avant traitement. Ces résultats sont cohérents avec l’hypothèse selon laquelle LYS-SAF302, administré par voie intra-parenchymateuse, entraîne une réduction spécifique de l’héparane sulfate et des gangliosides entrant dans le LCR à partir du parenchyme cérébral, sans effet sur les biomarqueurs entrant dans le LCR à partir d’autres sources que le cerveau, telles que la moelle épinière, le plexus choroïde ou le sang.

Les concentrations sériques de neurofilaments à chaîne légère (NF-L), biomarqueurs des lésions axonales, étaient initialement plus élevées chez les patients atteints de MPS IIIA que celles publiées chez les enfants sans maladie neurologique, reflétant probablement la neurodégénérescence en cours associée à la MPS IIIA. Après traitement avec LYS-SAF302 dans l’essai AAVance, les concentrations sériques moyennes de NF-L à 6 mois ont augmenté, à près de deux fois la valeur initiale. Cette augmentation pourrait être due soit à la progression de la maladie, soit à des dommages neuronaux transitoires induits par la chirurgie intracrânienne, comme cela a été rapporté dans d’autres essais cliniques avec des produits pharmaceutiques différents. À 12 mois, les taux moyens de NF-L sont revenus aux valeurs initiales, puis ont diminué jusqu’à environ la moitié des valeurs initiales à 18 et 24 mois. Une diminution des NF-L en dessous des niveaux initiaux peut indiquer un effet positif du traitement.

Données de sécurité de LYS-GM101
L’essai de thérapie génique adaptatif P1-GM-101 (NCT04273269) évaluant la sécurité et l’efficacité de l’administration intra-cisternale de LYS-GM101, un vecteur AAVrh10 portant le gène GBL1, chez les enfants atteints de la forme infantile de la gangliosidose à GM1, est en cours. Aucun événement indésirable lié à la voie d’administration intra-cisternale ou à la thérapie génique expérimentale n’a été observé plus de 5 mois après le traitement des deux premiers patients atteints de la forme infantile tardive. Sur la base d’un examen des données de sécurité de ces 2 sujets par le comité de surveillance des données de sécurité (DSMB), il a été décidé que 2 sujets supplémentaires atteints de la forme infantile tardive de la gangliosidose à GM1, recevraient LYS-GM101 début 2022 pour achever la première phase de l’étude. Le 3e patient a été traité début février 2022. Le recrutement du 4e patient de la cohorte de sécurité est en cours, après quoi Lysogene initiera le traitement des 12 patients de la cohorte confirmatoire d’efficacité.

« Ces résultats très encourageants confirment et étayent les preuves de réponses biologiques positives au traitement LYS-SAF302 chez les patients recrutés dans l’essai AAVance, qui avaient été précédemment observées chez un plus petit nombre de patients. L’ampleur de la réduction du biomarqueur de la maladie, l’héparane sulfate, est cohérente avec le mode d’administration intra-parenchymateux unique de Lysogene, qui délivre le médicament directement dans le cerveau, là où l’accumulation d’héparane sulfate provoque les manifestations principalement neurologiques de la MPS IIIA. La réduction par rapport aux valeurs initiales des substances de surcharge secondaires, les gangliosides GM2 et GM3, 12 mois après le traitement, ainsi que la diminution du biomarqueur de dommage axonal, les neurofilaments à chaîne légère, à partir de 18 mois, confirment l’activité biologique et le potentiel thérapeutique de LYS-SAF302. Nous sommes impatients de confirmer ces résultats chez d’autres patients et à des intervalles supplémentaires », a déclaré le Dr Ralph Laufer, Directeur Scientifique de Lysogene. « Nous sommes également très heureux de la confirmation par le DSMB du profil de sécurité de LYS-GM101 et nous prévoyons de terminer la première phase de l’étude dans les semaines à venir ».

Source et visuel : Lysogene








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents