Edition du 01-03-2021

Maladie cœliaque : Takeda fait l’acquisition de PvP Biologics

Publié le jeudi 27 février 2020

Maladie cœliaque : Takeda fait l'acquisition de PvP Biologics Takeda a annoncé avoir fait l’acquisition de PvP Biologics, Inc. après la finalisation d’une étude de preuve de concept du mécanisme de Phase 1 sur le médicament expérimental TAK-062 (Kuma062) pour le traitement de la maladie cœliaque non contrôlée.

TAK-062 est une super glutenase très puissante et au potentiel inégalé, une protéine qui dégrade le gluten ingéré. TAK-062 a été mis au point par informatique pour traiter la maladie cœliaque, une maladie auto-immune grave pour laquelle l’ingestion de gluten débouche sur une inflammation et des lésions dans l’intestin grêle. L’étude de Phase 1 a évalué l’innocuité et la tolérabilité du TAK-062 chez des volontaires en bonne santé et des personnes atteintes de la maladie cœliaque. La capacité du TAK-062 à dégrader le gluten a été étudiée chez des volontaires en bonne santé. Takeda prévoit de soumettre des données de l’étude de Phase 1 pour une présentation lors d’un prochain congrès médical.

« De nombreuses personnes atteintes de la maladie cœliaque gèrent leurs symptômes en suivant un régime sans gluten, mais il n’existe pas de traitement pour celles qui continuent de souffrir de symptômes graves », déclare Asit Parikh, D.M., Ph.D., chef de l’unité des thérapies de gastroentérologie chez Takeda. « Le travail de PvP Biologics a démontré que TAK-062 est une thérapie hautement ciblé qui pourrait changer la norme de soins pour la maladie cœliaque. Nous appliquons à présent notre expertise approfondie dans les maladies gastrointestinales pour faire progresser l’étude clinique sur TAK-062 et TAK-101, deux programmes avec des modalités différentes qui ont tous deux démontré une preuve de concept du mécanisme clinique ».

TAK-062 digère le gluten grâce aux enzymes et a démontré une activité catalytique accrue comparé aux autres glutenases. Il est conçu pour dégrader les parties immuno-réactives du gluten avant qu’elles ne ressortent de l’estomac afin d’empêcher la réponse immunitaire au gluten et d’éliminer les symptômes et les lésions intestinales provoquées par la maladie cœliaque. Takeda prévoit une étude de Phase 2b pour évaluer l’efficacité et déterminer la posologie chez des patients atteints d’une maladie cœliaque non contrôlée suivant un régime sans gluten.

Takeda a exercé son droit d’acquérir PvP Biologics pour un paiement initial prénégocié, et pour des objectifs de développement et de réglementation s’élevant à 330 millions de dollars. Takeda et PvP Biologics avaient précédemment signé un contrat de développement et d’options, en vertu duquel PvP Biologics était responsable de la R&D durant l’étude de Phase 1 de preuve de concept du mécanisme du TAK-062, en contrepartie d’un financement par Takeda pour un plan de développement prédéfini.

« Le TAK-062 a été conçu en 2015 pour relever les défis rencontrés par les précédentes glutenases en cours de développement pour le traitement de la maladie cœliaque, à savoir leur manque de spécificité pour le gluten et l’activité dans l’environnement acide de l’estomac. Dès lors, le TAK-062 a démontré une dégradation avancée du gluten chez l’homme, ce qui était prévu en raison de son très solide profil in vitro comparé aux autres glutenases », déclare Adam Simpson, PDG de PvP Biologics. « Takeda est un excellent partenaire et possède l’expertise, les ressources et l’engagement humain nécessaires pour faire passer le TAK-062 à sa prochaine phase de développement ».

En plus du TAK-062, Takeda a précédemment annoncé des données d’une étude de Phase 2a du TAK-101, une thérapie expérimentale potentielle de premier plan pour le traitement de la maladie cœliaque. Dans l’étude, le TAK-101 a démontré une suppression de la réponse des lymphocytes T, en suggérant que cela pourrait induire une tolérance au gluten chez les patients atteints de maladie cœliaque grâce à l’augmentation de la réponse immunitaire des nano particules propriétaires porteuses de gliadines, un antigène spécifique à la maladie.

Source :  Takeda








MyPharma Editions

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 mars 2021
Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé l’inclusion d’un premier patient dans l’essai clinique de Phase I/IIa de BT-001, un virus oncolytique particulièrement innovant qui associe plusieurs mécanismes d’action pour lutter contre les tumeurs.

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents