Edition du 16-01-2021

Accueil » Alzheimer » Industrie » Stratégie

Maladie d’Alzheimer : ExonHit intègre le consortium européen « Initiative Médicaments Innovants »

Publié le jeudi 11 février 2010

ExonHit Therapeutics a été choisie pour faire partie du consortium européen IMI (Initiative Médicaments Innovants) spécialisé dans l’identification de biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer (PharmaCog). PharmaCog se concentre sur la médecine translationnelle et l’harmonisation des outils de recherche. Son objectif : aider à une définition plus précise du potentiel d’un candidat médicament, à une réduction de la période de développement de nouvelles thérapies et ainsi accélérer leur approbation.

« Les connaissances uniques d’ExonHit en matière d’analyse transcriptomique seront cruciales à PharmaCog car elles pourraient permettre d’identifier des marqueurs sanguins de la présence et de l’évolution de la maladie »,
déclare le Professeur Olivier Blin, Directeur de l’Unité de Pharmacologie Clinique et d’Evaluations Thérapeutiques de l’Hôpital de Marseille. « De tels marqueurs sont essentiels en développement thérapeutique parce qu’ils donnent aux scientifiques une meilleure idée de la façon dont les résultats, obtenus lors d’essais précliniques, pourraient être reproduits en clinique ».

Selon le Dr Loïc Maurel, Président du directoire d’ExonHit Therapeutics, « La maladie d’Alzheimer est un domaine clé pour ExonHit et l’expérience que nous avons acquise en développant le test AclarusDx™ Alzheimer, notre test sanguin pour sélectionner ou stratifier les patients atteints de la maladie d’Alzheimer et EHT 0202, notre candidat médicament en phase 2 dans la maladie d’Alzheimer, vont certainement bénéficier à l’initiative PharmaCog ». 

A propos de PharmaCog
PharmaCog signifie « Prédiction des propriétés cognitives de nouveaux candidats médicaments pour les maladies neurodégénératives en phase de développement clinique précoce ». C’est un projet multipartite, coordonné par le département R&D de GlaxoSmithKline et l’Université de la Méditerranée à Marseille. Il réunit des scientifiques de haut niveau issus de 5 petites et moyennes entreprises, de 11 grands laboratoires pharmaceutiques, de 12 universités ; et également une association de patients représentant 9 pays européens qui disséminera les résultats de PharmaCog. L’Agence européenne du médicament (EMA), en tant que partenaire associé, partagera les avancées du projet et discutera des implications en termes de développement thérapeutique en Europe.

PharmaCog est financé par le programme « Seven Framework » de la Commission européenne (FP7/2007-2013) pour l’innovation, l’Initiative Médicaments Innovants (IMI). Le budget de PharmaCog est de 20 millions d’euros ; 9 millions viennent de l’IMI et 11 de la la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA).

Le consortium PharmaCog est constitué par : ExonHit Therapeutics, Innovative Concepts in Drug Development, Alzprotect, Qualissima, Innovative Health Diagnostics, GlaxoSmithkline, AstraZeneca, Boehringer-Ingelheim, Novartis, Servier, UCB Pharma, Merck Serono, Eli Lilly, Janssen Pharmaceutica, F. Hoffmann-La Roche, H. Lundbeck A/S, Université de la Méditerranée, Institut d’investigacions Biomediques August Pi I Sunyer (Espagne), Université de Lille (France), Universitätklinikum Leipzig (Germany), Universidad de Murcia (Espagne), Universität Duisburg-Essen (Allemagne), Centre National de la Recherche Scientifique, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, Université de Vérone (Italie), Provincia Lombardo-Veneta – Ordine Ospedaliero di San Giovanni di Dio – Fatebenefratelli (Italie), Universita deglu Studi di Foggia (Italie) et l’Institut Mario Negri (Italie), Alzheimer Europe et l’EMA comme partenaire associé.

Pour plus d’informations, consultez le site de PharmaCog hébergé par Alzheimer Europe : www.alzheimer-europe.org








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents