Edition du 03-12-2021

Maladie de Parkinson : Ipsen et IRLAB concluent un accord de licence mondiale exclusif

Publié le vendredi 16 juillet 2021

Maladie de Parkinson : Ipsen et IRLAB concluent un accord de licence mondiale exclusif Le groupe Ipsen et IRLAB, une société suédoise de recherche et développement spécialisée dans le développement de traitements innovants contre la maladie de Parkinson, ont annoncé la signature d’un accord de licence qui octroie à Ipsen les droits exclusifs mondiaux de développement et de commercialisation du mesdopétam, un nouvel antagoniste des récepteurs dopaminergiques D3.

Le mesdopétam est actuellement évalué dans le cadre d’un essai clinique de Phase IIb comme option thérapeutique potentielle pour les patients atteints de la maladie de Parkinson (MP) et souffrant de dyskinésies induites par la lévodopa (LID). On estime qu’environ 40 à 50 % des personnes vivant avec la MP souffriront de LID dans les cinq ans suivant le début d’un traitement de substitution par la dopamine. Ces patients disposent actuellement d’options de traitement limitées2,3,4. Le mesdopétam est également évalué dans le traitement des troubles psychotiques de la maladie de parkinson (MP-P) qui sont un symptôme courant de la MP : environ 50 % des personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent développer de tels symptômes au cours de leur maladie5.

La MP est une pathologie neurodégénérative répandue qui touche 10 millions de personnes dans le monde6. D’évolution progressive, elle entraîne la dégénérescence des cellules nerveuses dans la région du cerveau qui contrôle les mouvements. Bien que la MP affecte différemment les personnes atteintes, certains symptômes liés à la motricité sont couramment observés : les tremblements, la lenteur des mouvements et la raideur musculaire. Les personnes vivant avec la MP rencontrent également d’autres problèmes non liés à la motricité tels que l’anxiété, la douleur et la dépression7. Les symptômes de la MP sont le plus souvent gérés par des médicaments, tels que la lévodopa, qui visent à compenser la perte de neurones dopaminergiques. La prise de la lévodopa a notamment pour effet secondaire de provoquer des dyskinésies, qui se traduisent par des mouvements involontaires et spontanés du visage, des bras, des jambes ou du tronc.8 Chez certains patients, le degré de sévérité des dyskinésies est tel qu’elles empêchent d’avoir une fonction corporelle normale9. Le mesdopétam est également en cours de développement pour le traitement des troubles psychotiques de la maladie de parkinson (MP-P) et a démontré des propriétés antipsychotiques dans les études précliniques.

Le Docteur Howard Mayer, Vice-Président Exécutif, Directeur de la Recherche et du Développement chez Ipsen, a déclaré : « Nous sommes très heureux de conclure cet accord de licence avec IRLAB, qui nous permettra de travailler en partenariat pour apporter le mesdopétam aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson et souffrant de dyskinésies induites par la lévodopa. Nous sommes ravis d’étendre notre portefeuille et de renforcer notre engagement envers la communauté mondiale des neurosciences, en particulier envers les patients atteints de cette pathologie neurodégénérative invalidante. »

Le Dr Nicholas Waters, Directeur général d’IRLAB, a déclaré : « Le mesdopétam présente un grand potentiel pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et souffrant de dyskinésie ou de troubles psychotiques. Nous recherchions un partenaire pour poursuivre le développement clinique en phase avancée du mesdopétam jusqu’à sa commercialisation et son lancement sur un marché mondial. Ipsen partage notre vision pour le mesdopétam et notre engagement auprès des personnes atteintes de troubles neurologiques. Nous sommes très heureux d’entrer dans les dernières étapes de la mise sur le marché de notre médicament aux côtés d’Ipsen. Nous sommes également fiers de l’accomplissement que représente cette importante collaboration. L’accord et le partenariat signés avec Ipsen entérinent notre plateforme de découverte propriétaire ISP et nos efforts de développement. Il s’agit par ailleurs de l’un des plus gros accords conclus sur le marché biotechnologique suédois depuis des décennies : une belle distinction pour tous les collaborateurs IRLAB et ceux qui ont soutenu le projet mesdopétam afin de franchir ce cap. »

Selon les termes de l’accord, IRLAB est éligible au versement de 363 millions de dollars américains – dont 28 millions de dollars de paiement initial et jusqu’à 335 millions de dollars de paiements additionnels soumis à l’atteinte d’étapes de développement, d’étapes réglementaires et de commercialisation – ainsi qu’un pourcentage « low double digit » de redevances progressives sur le chiffre d’affaires net mondial du mesdopétam. La transaction n’a aucune incidence sur les objectifs financier d’Ipsen pour 2021.

________________________

Références

1 NCT04435431 https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04435431
2 Ahlskog JE, & Muenter MD (2001) Frequency of levodopa- related dyskinesias and motor fluctuations as estimated from the cumulative literature. Mov Disord, 16, 448-458
3 Holloway RG, Shoulson I, Fahn S, Kieburtz K, Lang A, Marek K, McDermott M, Seibyl J, Weiner W, Musch B, Kamp C, Welsh M, Shinaman A, Pahwa R, Barclay L, Hubble J, LeWitt P, Miyasaki J, Suchowersky O, Stacy M, Russell DS, Ford B, Hammerstad J, Riley D, Standaert D, Wooten F, Factor S, Jankovic J, Atassi F, Kurlan R, Panisset M, Rajput A, Rodnitzky R, Shults C, Petsinger G, Waters C, Pfeiffer R, Biglan K, Borchert L, Montgomery A, Suther- land L, Weeks C, DeAngelis M, Sime E, Wood S, Pantella C, Harrigan M, Fussell B, Dillon S, Alexander-Brown B, Rainey P, Tennis M, Rost-Ruffner E, Brown D, Evans S, Berry D, Hall J, Shirley T, Dobson J, Fontaine D, Pfeiffer B, Brocht A, Bennett S, Daigneault S, Hodgeman K, O’Connell C, Ross T, Richard K, & Watts A (2004) Pramipexole vs levodopa as initial treatment for Parkinson disease: A 4- year randomized controlled trial. Arch Neurol, 61, 1044- 1053.
4 Rascol O, Brooks DJ, Korczyn AD, De Deyn PP, Clarke CE, & Lang AE (2000) A five-year study of the incidence of dyskinesia in patients with early Parkinson’s disease who were treated with ropinirole or levodopa. 056 Study Group. N Engl J Med, 342, 1484-1491.
5 Forsaa EB, Larsen JP, Wentzel-Larsen T, et al. A 12-year population-based study of psychosis in Parkinson’s disease. Arch Neurol. 2010;67:996-1001
6 Marras, C., Beck, J. C., Bower, J. H., Roberts, E., Ritz, B., Ross, G. W., Abbott, R. D., Savica, R., Van Den Eeden, S. K., Willis, A. W., Tanner, CM, on behalf of the Parkinson’s Foundation P4 Group (2018). Prevalence of Parkinson’s disease across North America. Npj Parkinson’s Disease, 4(1), 1–7
7 The European Parkinson’s Disease Association (EPDA). About Parkinson’s Disease. https://www.epda.eu.com/about-parkinsons/what-is-parkinsons/
8 American Parkinson’s Disease Association. What is Dyskinesia. https://www.apdaparkinson.org/what-is-parkinsons/treatment-medication/medication/dyskinesia/
9 Parkinson’s Foundation. Understanding Parkinson’s, Movement Disorders, Dyskinesia. https://www.parkinson.org/Understanding-Parkinsons/Symptoms/Movement-Symptoms/Dyskinesia

Source et visuel : Ipsen








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents