Edition du 13-07-2020

Maladies infectieuses : Poxel signe un accord de licence sur brevet avec Enyo

Publié le mardi 17 novembre 2015

Maladies infectieuses : Poxel signe un accord de licence sur brevet avec EnyoPoxel, la société biopharmaceutique lyonnaise, a annoncé mardi la conclusion d’un second accord avec la société Enyo Pharma pour l’accès à un brevet clé sur l’exploitation de la technologie FXR, visant à développer des traitements contre l’hépatite B.

La technologie agoniste FXR a été découverte et brevetée par Poxel en collaboration avec des partenaires académiques, représentés par Inserm Transfert et avec la société lyonnaise Edelris. Inserm Transfert a été mandaté pour représenter toutes les parties dans cet accord de licence de brevet avec Enyo. Enyo et Poxel avaient signé un premier accord de licence le 6 mai 2015 dernier, portant sur le programme de composés agonistes FXR de Poxel pour des indications en infectiologie. Les termes financiers de ces deux accords n’ont pas été révélés.

« Cet accord valide l’expertise scientifique de Poxel sur les agonistes FXR et permet à la société de valoriser des découvertes applicables en dehors de notre focus sur le diabète de type 2. Nous nous réjouissons de constater les progrès considérables d’Enyo dans le programme agoniste FXR. », a déclaré dans un communiqué Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel.

Le récepteur farnesoïde X (FXR), également connu sous le nom de récepteurs des acides biliaires, appartient à une superfamille de récepteurs nucléaires. Il joue un rôle dans plusieurs voies métaboliques et en particulier dans le contrôle du devenir des acides biliaires dans le foie et l’intestin. Ce récepteur influe également sur la sensibilité à l’insuline de ces tissus où il est exprimé à des niveaux élevés. Les fondateurs de l’équipe Inserm de Enyo ont identifié le récepteur FXR comme un régulateur direct de la réplication du virus de l’hépatite B et ont démontré la dépendance du cycle de vie du virus par rapport à la voie des acides biliaires. Moduler le récepteur FXR devient donc une nouvelle voie thérapeutique prometteuse pour contrôler et éventuellement guérir l’hépatite B chronique, une des principales causes de cancer du foie et de cirrhose dans le monde.

Source : Poxel








MyPharma Editions

Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Publié le 13 juillet 2020
Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Néovacs a annoncé le démarrage de son plan stratégique visant à relancer ses deux programmes de recherche, d’une part, et engager une activité d’investissement dans le des BioTech ou MedTech, d’autre part.

Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

Publié le 13 juillet 2020
Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, est actuellement mobilisée au service de la nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires de Boehringer Ingelheim à Jonage dans le Rhône.

Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d’euros à CureVac

Publié le 10 juillet 2020
Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d'euros à CureVac

La Banque européenne d’investissement (BEI) et CureVac, une société biopharmaceutique clinique qui développe une nouvelle classe de médicaments transformateurs basés sur l’ARNm optimisé, ont conclu un accord de prêt de 75 millions d’euros afin de soutenir le développement en cours dans cette société de vaccins contre les maladies infectieuses, notamment son candidat vaccin CVnCoV visant à prévenir les infections par le SARS-CoV-2.

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents