Edition du 21-07-2019

Maladies neurodégénératives: Trophos annonce les résultats du consortium MitoTarget

Publié le mardi 31 juillet 2012

La société pharmaceutique française spécialiste des maladies orphelines, Trophos, a dirigé pendant trois ans le projet paneuropéen MitoTarget, financé par l’Union européenne, et a livré aujourd’hui à la Commission Européenne les résultats de ses travaux dans les maladies neurodégénératives.

Les résultats de ce projet viennent une fois de plus confirmer que la dysfonction de la mitochondrie joue un rôle important dans la destruction des neurones, et par conséquent dans l’évolution des maladies neurodégénératives. Grâce au projet MitoTarget, il est devenu évident qu’il faut encourager la recherche afin de savoir quelles sont les dysfonctions mitonchondriales qui sont responsables des maladies neurodégénératives. Cette découverte permettra de trouver des cibles pertinentes pour les médicaments de demain. Les résultats confirment également que l’olesoxime, le principal candidat médicament de Trophos, actuellement en étude pivot dans l’Amyotrophie Spinale (maladie orpheline neuromusculaire), cible la mitochondrie.

Dans tous les modèles expérimentaux de maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, maladie de Huntington, paraplégie spastique héréditaire, Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), et même dans le vieillissement naturel), on a noté divers changements dans la fonction, dans la distribution et dans le nombre des mitochondries. Ces résultats très prometteurs ont été obtenus sur des modèles de SLA, de maladie de Huntington et de maladie d’Alzheimer.

Les conclusions du projet MitoTarget ont également montré que les médicaments ciblant la mitochondrie pourraient constituer une partie de l’arsenal thérapeutique face aux maladies neurodégénératives. La combinaison de plusieurs médicaments sera capitale pour le traitement des multiples aspects de la maladie, ciblant à la fois ses causes et ses symptômes.

Trophos et MitoTarget ont déjà annoncé bon nombre de leurs résultats dans des publications. De nouvelles publications décrivant les résultats de la recherche fondamentale ainsi que l’essai clinique dans la SLA sont prévues afin d’aider tous les organismes impliqués dans ces futures recherches à trouver des moyens de traiter et d’éradiquer ces maladies (Amyotrophie Spinale, maladie d’Alzheimer, maladie de Huntington, Sclérose Latérale Amyotrophique, …).

Ce projet de trois ans, financé par l’Union Européenne, a été lancé en 2007 par la création du consortium. La majeure partie des activités a débuté en 2009. Parmi ses soutiens, le consortium compte le célèbre physicien britannique Stephen Hawking, parrain de l’association Motor Neurone Disease Association (association contre les maladies du motoneurone) et lui-même atteint de SLA.

Le consortium MitoTarget, dirigé par Trophos, comporte 17 partenaires venus de quatre pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni et Belgique). Quatorze partenaires ainsi qu’un centre en Espagne ont participé à l’essai clinique, et cinq groupes ont pris part aux activités de recherche fondamentale destinées à comprendre les mécanismes sous-jacents des maladies neurodégénératives.

« Trophos a été très honoré de diriger le consortium MitoTarget. Ce projet a permis de réaliser d’importantes découvertes qui contribueront aux futures recherches dans les maladies neurologiques », explique Rebecca Pruss, responsable du projet MitoTarget et directrice scientifique chez Trophos. « L’activité de recherche du projet a permis de faire des progrès considérables qui vont servir aux efforts entrepris dans la découverte de traitements pour la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington, la Sclérose Latérale Amyotrophique et d’autres maladies neurodégénératives telles que la sclérose en plaques. »

Source :  Trophos SA








MyPharma Editions

Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Publié le 19 juillet 2019
Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’autorité de santé britannique, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) de procéder à un essai clinique de Phase 1/2a de TG6002 administré par voie intra-artérielle hépatique (IAH) chez des patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) avec des métastases au foie non opérables.

Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d’experts internationaux en thérapie génique du SNC

Publié le 19 juillet 2019
Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d'experts internationaux en thérapie génique du SNC

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la création d’un Conseil Scientifique consultatif (SAB pour Scientific Advisory Board) composé d’experts de renom international dans la découverte et le développement de thérapies géniques.

Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Publié le 19 juillet 2019
Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Advicenne, société pharmaceutique de spécialité développant et commercialisant des produits thérapeutiques pour le traitement de maladies orphelines, annonce aujourd’hui avoir signé un accord de prêt d’un montant de 20 M€ avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union européenne (UE), dans le cadre du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker.

WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

Publié le 18 juillet 2019
WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

WeHealth Digital Medicine, l’activité e-santé du groupe Servier, et Lucine, entreprise innovante française pionnière dans les thérapies numériques (DTx1- Digital Therapeutics), ont annoncé la signature d’un partenariat de co-développement et une licence de distribution. Il s’agit du tout premier partenariat de e-santé entre deux sociétés françaises dans le domaine des DTx.

Roche s’allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Publié le 17 juillet 2019
Roche s'allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Matrice, le programme d’entrepreneuriat issu de l’École 42, a lancé la « Matrice Santé & Numérique », en collaboration avec Roche, 1er investisseur mondial en R&D dans le monde de la santé. Son ambition ? Faire collaborer des étudiants issus d’univers différents et complémentaires (informatique, juridique, design, sciences, commerce) pour répondre aux besoins d’usage en santé grâce aux nouvelles technologies.

Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l’utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Publié le 17 juillet 2019
Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l'utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Pherecydes Pharma et BIOASTER, l’Institut Français de Recherche en Microbiologie et sur les Maladies Infectieuses, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration. Ce projet, appelé PhagUTI, représente une occasion unique pour les partenaires de capitaliser sur l’expertise de BIOASTER dans les modèles précliniques et la vaste expérience de Pherecydes Pharma en matière de sélection, de caractérisation et de production de bactériophages.

Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l’apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Publié le 16 juillet 2019
Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l'apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Medesis Pharma a annoncé la signature avec Transgene d’un accord de recherche collaborative afin d’appliquer la technologie Aonys® au traitement des tumeurs par les virus oncolytiques. Cette collaboration permet de tester une approche innovante de modulation du micro-environnement tumoral, permettant d’augmenter l’activité et le domaine d’emploi des virus oncolytiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents