Edition du 13-04-2021

Maladies neurodégénératives: Trophos annonce les résultats du consortium MitoTarget

Publié le mardi 31 juillet 2012

La société pharmaceutique française spécialiste des maladies orphelines, Trophos, a dirigé pendant trois ans le projet paneuropéen MitoTarget, financé par l’Union européenne, et a livré aujourd’hui à la Commission Européenne les résultats de ses travaux dans les maladies neurodégénératives.

Les résultats de ce projet viennent une fois de plus confirmer que la dysfonction de la mitochondrie joue un rôle important dans la destruction des neurones, et par conséquent dans l’évolution des maladies neurodégénératives. Grâce au projet MitoTarget, il est devenu évident qu’il faut encourager la recherche afin de savoir quelles sont les dysfonctions mitonchondriales qui sont responsables des maladies neurodégénératives. Cette découverte permettra de trouver des cibles pertinentes pour les médicaments de demain. Les résultats confirment également que l’olesoxime, le principal candidat médicament de Trophos, actuellement en étude pivot dans l’Amyotrophie Spinale (maladie orpheline neuromusculaire), cible la mitochondrie.

Dans tous les modèles expérimentaux de maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, maladie de Huntington, paraplégie spastique héréditaire, Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), et même dans le vieillissement naturel), on a noté divers changements dans la fonction, dans la distribution et dans le nombre des mitochondries. Ces résultats très prometteurs ont été obtenus sur des modèles de SLA, de maladie de Huntington et de maladie d’Alzheimer.

Les conclusions du projet MitoTarget ont également montré que les médicaments ciblant la mitochondrie pourraient constituer une partie de l’arsenal thérapeutique face aux maladies neurodégénératives. La combinaison de plusieurs médicaments sera capitale pour le traitement des multiples aspects de la maladie, ciblant à la fois ses causes et ses symptômes.

Trophos et MitoTarget ont déjà annoncé bon nombre de leurs résultats dans des publications. De nouvelles publications décrivant les résultats de la recherche fondamentale ainsi que l’essai clinique dans la SLA sont prévues afin d’aider tous les organismes impliqués dans ces futures recherches à trouver des moyens de traiter et d’éradiquer ces maladies (Amyotrophie Spinale, maladie d’Alzheimer, maladie de Huntington, Sclérose Latérale Amyotrophique, …).

Ce projet de trois ans, financé par l’Union Européenne, a été lancé en 2007 par la création du consortium. La majeure partie des activités a débuté en 2009. Parmi ses soutiens, le consortium compte le célèbre physicien britannique Stephen Hawking, parrain de l’association Motor Neurone Disease Association (association contre les maladies du motoneurone) et lui-même atteint de SLA.

Le consortium MitoTarget, dirigé par Trophos, comporte 17 partenaires venus de quatre pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni et Belgique). Quatorze partenaires ainsi qu’un centre en Espagne ont participé à l’essai clinique, et cinq groupes ont pris part aux activités de recherche fondamentale destinées à comprendre les mécanismes sous-jacents des maladies neurodégénératives.

« Trophos a été très honoré de diriger le consortium MitoTarget. Ce projet a permis de réaliser d’importantes découvertes qui contribueront aux futures recherches dans les maladies neurologiques », explique Rebecca Pruss, responsable du projet MitoTarget et directrice scientifique chez Trophos. « L’activité de recherche du projet a permis de faire des progrès considérables qui vont servir aux efforts entrepris dans la découverte de traitements pour la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington, la Sclérose Latérale Amyotrophique et d’autres maladies neurodégénératives telles que la sclérose en plaques. »

Source :  Trophos SA








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l’ARNm

Publié le 12 avril 2021
Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l'ARNm

Sanofi vient d’annoncer l’acquisition de Tidal Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement préclinique d’agents thérapeutiques qui font appel à une technologie ARNm unique de reprogrammation in vivo des cellules immunitaires. Cette nouvelle plateforme technologique va accroître les capacités de recherche de Sanofi dans les domaines de l’immuno-oncologie et des maladies inflammatoires, et présente un fort potentiel d’application à d’autres maladies.

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Publié le 12 avril 2021
Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Calixar, société de biotechnologie spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’isolement de protéines membranaires natives et fonctionnelles, a annoncé investir un million d’euros dans la création d’un pipeline de cibles et d’antigènes à fort potentiel thérapeutique. Cet investissement stratégique, soutenu par Bpifrance, permettra à la société de devenir le partenaire incontournable et exclusif en cibles thérapeutiques natives et fonctionnelles (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, récepteurs, antigènes viraux, …) pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques.

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents