Edition du 09-04-2020

Maladies respiratoires : Alaxia rejoint le consortium européen iABC

Publié le mercredi 23 octobre 2019

Maladies respiratoires : Alaxia rejoint le consortium européen iABC Alaxia, une filiale du groupe Stragen Healthcare qui développe des solutions thérapeutiques pour les maladies respiratoires, annonce aujourd’hui qu’elle a rejoint le consortium iABC (Inhaled Antibiotics in Bronchiectasis and Cystic Fibrosis – Antibiotiques inhalés pour la bronchectasie et la mucoviscidose) en tant que partenaire. 

Le projet iABC, composé de 22 partenaires venant de huit pays européens, vise à faire progresser le développement de deux antimicrobiens inhalés pour les patients atteints de mucoviscidose et de bronchectasie. Ces patients sont particulièrement exposés aux infections respiratoires, souvent causées par des microbes résistants aux médicaments et qui réduisent l’espérance de vie.

Dans le cadre du consortium, Alaxia va pouvoir accélérer le développement de son candidat médicament antibactérien pour la mucoviscidose, l’ALX-009. Alaxia aura accès à l’expertise des membres du projet iABC sur les antimicrobiens inhalés, à tous les réseaux de patients et d’essais cliniques, ainsi qu’à leur soutien dans le cadre des essais cliniques et du recrutement de patients.

« Nous sommes ravis d’avoir été sélectionnés pour rejoindre le projet iABC qui lutte contre la résistance aux antimicrobiens chez les patients atteints de maladies pulmonaires », déclare Philippe Bordeau, Vice-Président, Innovation et Développement chez Alaxia. « Notre candidat ALX-009 a démontré un fort potentiel comme traitement efficace contre les infections pulmonaires résistantes aux antibiotiques chez les patients atteints de mucoviscidose. Nous sommes impatients de collaborer avec les membres du consortium iABC pour faire progresser ce candidat-médicament et discuter de cette opportunité thérapeutique avec de nouveaux partenaires financiers. »

ALX-009 a un nouveau mode d’action multi-cibles particulièrement efficace contre les souches résistantes aux antibiotiques et n’a montré aucun signe de développement de résistance. La résistance aux antibiotiques représente une menace grave et croissante pour la santé humaine et animale dans le monde entier. La résistance antimicrobienne est responsable d’environ 25 000 décès chaque année, rien que pour l’Union Européenne.

ALX-009 cible les bactéries Gram-négatives multi-résistantes aux antibiotiques (« super bactéries ») qui ne peuvent être traitées par les médicaments actuels. Il combine deux substances endogènes : l’ion Hypothiocyanite (OSCN-) et la protéine Lactoferrine. Les deux composés sont normalement présents chez les personnes en bonne santé, et font partie de la première ligne de défense de l’organisme contre les microbes : le système immunitaire inné.

Des recherches in vitro et ex vivo avec ALX-009 ont démontré une efficacité à 100% sur des bactéries gram-négatifs multi-résistantes provenant de patients atteints de mucoviscidose, bactéries résistantes de type complexe Burkholderia cepacia et d’autres espèces de Burkholderia, Pseudomonas aeruginosa, Achromobacter xylosoxidans et Stenotrophomonas maltophilia. Les traitements antibiotiques actuellement disponibles ne sont pas efficaces sur ces bactéries qui peuvent provoquer un déclin rapide de la capacité respiratoire, de l’état de santé et portent atteinte à la vie des patients.

Les poumons des patients atteints de mucoviscidose et de bronchectasie présentent de grandes quantités de mucus épais. Dans cet environnement, les bactéries adoptent un comportement multicellulaire (biofilms) qui facilite leur survie. Les mucus et les biofilms sont des matrices moléculaires complexes qui réduisent l’efficacité des antibiotiques actuels ; pour rétablir leur efficacité, une augmentation considérable des doses est nécessaire. Contrairement aux antibiotiques disponibles, l’activité d’ALX-009 n’est pas altérée par les biofilms ou le mucus. Aucune augmentation de dose significative n’est nécessaire pour maintenir son efficacité pour lutter contre les infections.

ALX-009 peut être utilisé comme traitement seul et/ou en complément d’antibiotiques. Il est actuellement en phase finale des essais cliniques de phase 1 dans la mucoviscidose et la bronchectasie. Le recrutement des patients pour les essais de phase 2a devrait débuter en 2020.

Alaxia participera à la Conférence nord-américaine sur la mucoviscidose, du 31 octobre au 2 novembre 2019, à Nashville (États-Unis).

Source : Alaxia








MyPharma Editions

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents