Edition du 30-10-2020

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Takeda obtient une licence pour le traitement de la maladie cœliaque de COUR Pharmaceuticals

Publié le mercredi 23 octobre 2019

Takeda obtient une licence pour le traitement de la maladie cœliaque de COUR PharmaceuticalsTakeda et COUR Pharmaceutical ont annoncé que Takeda a obtenu une licence mondiale exclusive pour développer et commercialiser le médicament expérimental CNP-101/TAK-101, une nanoparticule modifiant la réponse immunitaire contenant des gliadines.

Basé sur la plateforme de tolérance immunitaire spécifique à l’antigène de COUR, le TAK-101 est un traitement potentiel de première classe ciblant la réponse immunitaire aberrante dans la maladie cœliaque, une maladie auto-immune grave où l’ingestion de gluten entraîne une inflammation et des lésions dans le petit intestin.

Les résultats d’un essai clinique randomisé, à double insu et contrôlé par placebo, visant à évaluer les marqueurs de l’efficacité et de l’innocuité potentielles du médicament expérimental chez 34 adultes atteints de la maladie cœliaque confirmée, ont été présentés aujourd’hui en résumé à la UEG Week 2019, à Barcelone, Espagne. Au moment de l’inclusion, les patients présentaient une maladie cœliaque bien maîtrisée et confirmée par biopsie. Après l’inclusion, ils ont dû se soumettre à un test de gluten oral. Sur la base de cette étude, Takeda a exercé son option d’acquérir la licence mondiale exclusive du TAK-101.

« Bien que de nombreuses personnes atteintes de la maladie cœliaque puissent gérer leurs symptômes en suivant un régime sans gluten, il n’existe actuellement aucune option de traitement pour ceux qui continuent d’avoir des symptômes « , a déclaré le Dr Asit Parikh, directeur, Unité thérapeutique en gastroentérologie chez Takeda.  » Notre collaboration avec COUR a révélé, pour la première fois, qu’il est possible d’induire une tolérance immunitaire spécifique à un antigène étranger dans les maladies auto-immunes comme la maladie cœliaque. Grâce à notre expertise dans le domaine des maladies inflammatoires, Takeda est bien placée pour poursuivre le développement du TAK-101 dans le but de fournir la première option de traitement approuvée pour les patients atteints de la maladie cœliaque. »

Dans l’essai, les traitements ont été administrés par voie intraveineuse le jour 1 et le jour 8. Le test de provocation au gluten a commencé sept jours après la deuxième administration du traitement et comprenait 12 grammes de gluten par jour pendant trois jours, suivis de 6 grammes de gluten par jour pendant 11 jours. Le principal paramètre d’évaluation était le changement par rapport à la valeur initiale des unités de formation de taches d’interféron gamma (IFN-γ) au jour 6 après la provocation au gluten à l’aide d’un test immunospot aux enzymes de gliadine spécifique à l’interféron-gamma (ELISpot). Ce test est une mesure directe de l’activation systémique des lymphocytes T spécifiques du gluten dans la maladie cœliaque, et le blocage de cette réponse suggère que les personnes atteintes de cette maladie pourraient être protégées des effets de l’exposition au gluten. 34 patients ont été randomisés et traités, 6 ont abandonné le traitement en raison de symptômes liés au gluten, et 28 ont complété le programme de 14 jours de provocation au gluten selon le protocole.

Le critère d’évaluation principal de l’essai a été atteint avec un changement moyen de 2,10 et de 17,57 par rapport aux valeurs initiales d’unités de formation de taches d’interféron gamma avec le TAK-101 et un placebo, respectivement (p=0,0056). On a également observé une tendance à la protection contre les lésions de la muqueuse de l’intestin grêle avec une détérioration de 0,18 pour le TAK-101 comparée à 0,63 pour le placebo (p=0,079). Les effets indésirables les plus fréquents chez les patients recevant le TAK-101 qui dépassaient la fréquence observée chez les patients traités par placebo étaient les nausées, les maux de tête, les douleurs abdominales et le mal de dos. Aucun patient n’a présenté de changements cliniquement significatifs dans les signes vitaux, les laboratoires cliniques de routine ou les cytokines/chimiokines sériques, la prolifération des cellules T spécifiques de la gliadine et la sécrétion de cytokines.

Takeda a l’intention d’entreprendre une étude de détermination de la dose afin d’explorer davantage le potentiel du TAK-101 dans le traitement des patients atteints de la maladie cœliaque sous régime sans gluten, dans le cadre de futurs essais cliniques d’enregistrement. COUR sera en droit de recevoir jusqu’à 420 millions de dollars en paiements futurs et en redevances sur les ventes de tout produit commercialisé découlant de la licence.

« Les données de cette première étude de validation de principe de notre plateforme de nanoparticules conçue pour reprogrammer le système immunitaire sont encourageantes », a déclaré John J. Puisis, PDG de COUR Pharmaceuticals. « Alors que Takeda assume la responsabilité du programme sur la maladie cœliaque, COUR se concentrera sur l’avancement de notre portefeuille de traitements pour une variété d’autres troubles immunitaires allant de la sclérose en plaques aux allergies aux arachides. »

Les nanoparticules modifiant l’immunité brevetées de COUR lient les cellules inflammatoires pour amorcer une reprogrammation immunitaire tolérogène. Le noyau intérieur peut être chargé d’un antigène spécifique de la maladie – dans ce cas, des protéines de gliadine – pour induire la tolérance dans des conditions auto-immunes comme la maladie cœliaque.

Source : Takeda

 








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Publié le 29 octobre 2020
Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Bone Therapeutics et Catalent Pharma Solutions ont annoncé la signature d’un accord d’achat d’actions et d’un accord d’approvisionnement. Ces accords permettront d’optimiser et de réaliser des économies sur les opérations de fabrication d’ALLOB, le produit de thérapie cellulaire allogénique de Bone Therapeutics. Ils permettront par ailleurs à Bone Therapeutics de recentrer sa stratégie sur le développement de produits de thérapie cellulaire et génique issus de sa plateforme de CSM (Cellules Stromales Mésenchymateuses) différenciées, en orthopédie et dans d’autres indications.

Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Publié le 29 octobre 2020
Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé qu’un brevet de formulation couvrant le NCX 470 a été délivré par l’Office Européen des Brevets, prolongeant l’exclusivité européenne de la protection du NCX 470 jusqu’en 2039. Un brevet équivalent a déjà été délivré aux Etats-Unis et le NCX 470 est également protégé par un brevet couvrant sa composition de matière.

Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Publié le 29 octobre 2020
Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Sanofi a conclu un accord avec Merck & Co (connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada) pour la conduite d’un essai clinique de phase II visant à évaluer la sécurité, la pharmacocinétique et l’efficacité préliminaire de THOR-707, un candidat IL-2 non-alpha hautement différencié qui pourrait devenir le meilleur de sa classe pharmacothérapeutique, associé ou administré en séquence avec le KEYTRUDA® (pembrolizumab) de MSD à des patients atteints de différents cancers.

Almirall France : Laurence Faboumy nommée directrice générale

Publié le 28 octobre 2020
Almirall France : Laurence Faboumy nommée  directrice générale

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, vient d’annoncer la nomination de Laurence Faboumy au poste de directrice générale d’Almirall France. Laurence Faboumy sera notamment en charge de créer une toute nouvelle équipe constituée d’experts en dermatologie médicale, ainsi que de concevoir la stratégie à long terme d’Almirall sur le marché français, en partenariat avec les principaux acteurs de cet écosystème.

Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Publié le 28 octobre 2020
Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence et de collaboration avec Xediton Pharmaceuticals pour développer et commercialiser le firibastat au Canada.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Publié le 28 octobre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Sanofi et GSK ont signé une déclaration d’intention avec Gavi, l’administrateur juridique de la Facilité COVAX, un mécanisme international de groupement d’achats visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la COVID-19.

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents