Edition du 01-12-2021

Médicaments: 95% des génériques vendus en France sont produits en Europe, rappelle le Gemme

Publié le mardi 11 décembre 2012

Le Gemme, association qui réunit les industriels du médicament générique, a dénoncé lundi « de nouvelles attaques injustifiées sur les médicaments génériques ». Elle rappelle ainsi que 95% des médicaments génériques dispensés en France sont fabriqués en Europe et 55% en France.

« Les obligations et les niveaux de contrôle sont les mêmes pour tous les laboratoires quel que soit le médicament, générique ou princeps », précise le Gemme dans un communiqué. « Dans ce contexte les laboratoires pharmaceutiques, qu’ils soient génériques ou princeps, contrôlent toutes les étapes de la fabrication selon les critères de Bonne Pratique de Fabrication définies par les autorités de santé européennes », ajoute-t-il.

Pour le Gemme, les « craintes » exprimées ne s’appuient en effet sur aucun élément factuel. « Depuis plus de 10 ans, la qualité et l’efficacité du médicament générique en France n’ont jamais été remises en cause par les autorités de santé. La France peut ainsi se féliciter d’avoir un modèle de développement du médicament générique particulièrement sûr, modèle qui s’est toujours appuyé sur des critères de santé publique », estime l’association.

« Ces dernières années, le contrôle et les audits réguliers permettant de maitriser la qualité des matières premières entrant dans la composition des médicaments, quels que soient leur statut et leur origine géographique, ont également été renforcés. Il est tout à fait rassurant de constater que, depuis plus de 10 ans, les contrôles des laboratoires, de l’AFSSAPS puis de l’ANSM ont permis de prévenir tout problème sur les spécialités génériques en France », poursuit le Gemme.

Concernant la question de l’origine des principes actifs, l’association rappelle que la réglementation européenne a intégré  » l’obligation pour toutes les substances actives utilisées dans la fabrication des médicaments d’être fabriquées selon les critères européens de bonne fabrication ».

Enfin, pour le Gemme,  « cette nouvelle manifestation d’une crise de confiance sur le médicament générique » justifie sa campagne de communication qui sera lancée par le GEMME début 2013.

Selon un sondage Ifop publié lundi, la défiance des Français a augmenté en 2012 vis-à-vis des médicaments génériques: ils ne sont plus que 57% à accepter systématiquement la substitution d’un médicament d’origine, contre 62% en 2011.

Source : Gemme








MyPharma Editions

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Pherecydes Pharma renforce sa propriété intellectuelle avec le premier brevet accordé pour ses phages anti-Staphylococcus aureus en Israël

Publié le 30 novembre 2021
Pherecydes Pharma renforce sa propriété intellectuelle avec le premier brevet accordé pour ses phages anti-Staphylococcus aureus en Israël

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord de l’office israélien des brevets pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Staphylococcus aureus et fait un point sur le calendrier de développement de ces phages.

Erytech obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’utilisation de la méthioninase suivie de l’asparaginase dans les tumeurs solides

Publié le 30 novembre 2021
Erytech obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’utilisation de la méthioninase suivie de l’asparaginase dans les tumeurs solides

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé l’obtention du brevet américain 11,141,468, relatif aux traitements de tumeurs solides par l’administration de méthioninase et d’asparaginase. Le portefeuille de propriété intellectuelle d’Erytech comprend désormais au total 16 familles de brevets mondiales incluant plus de 310 brevets et 45 dépôts.

Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Publié le 29 novembre 2021
Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Sanofi vient d’annoncer un nouveau partenariat stratégique pluriannuel avec BioLabs Global, un réseau d’incubateurs ouvert aux start-ups à haut potentiel acteurs dans la santé et implantées dans des écosystèmes d’innovation majeurs en Europe.

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents