Edition du 20-04-2021

MedinCell : l’étude de phase 3 de mdc-CWM débutera en 2021

Publié le vendredi 26 mars 2021

MedinCell : l’étude de phase 3 de mdc-CWM débutera en 2021MedinCell, société pharmaceutique basée à Montpellier, qui développe un portefeuille de produits injectables à action prolongée dans différentes aires thérapeutiques, vient de confirmer que des essais cliniques de stade avancé, avec des patients recevant une injection intra‑articulaire de mdc-CWM au moment d’une arthroplastie totale du genou (ATG), sont prévus comme suit :

> La première des deux études de phase 3 commencera au second semestre 2021 ;
> Une étude d’innocuité ouverte1, visant à compléter la base de données sur la sécurité à long terme de mdc-CWM débutera au deuxième trimestre 2021.

Injecté dans l’espace intra-articulaire au cours d’une arthroplastie totale du genou et potentiellement actif jusqu’à trois mois après l’opération, mdc-CWM est une formulation à libération prolongée de célécoxib destinée à réduire la douleur et l’inflammation post-opératoires.

L’arthroplastie totale du genou est la première indication expérimentale.

Le développement du programme mdc-CWM est piloté et financé par le partenaire de MedinCell, Arthritis Innovation Corporation (AIC), qui a conclu un financement par capitaux propres de 23 millions de dollars canadiens, en février 2021, dédiés aux essais et à la fabrication des lots cliniques.

« L’arthroplastie totale du genou est l’une des interventions chirurgicales les plus invasives et les plus douloureuses », souligne Christophe Douat, Président du Directoire de MedinCell. « mdc-CWM a le potentiel de réduire la douleur et l’inflammation post-opératoire, d’accélérer l’amélioration fonctionnelle et de réduire la consommation d’opioïdes chez les patients ayant subi une arthroplastie totale du genou. Actuellement aux États-Unis, 15 % des patients ATG deviennent des utilisateurs chroniques d’opioïdes pendant de nombreux mois après la chirurgie. Une diminution de la consommation de ces opioïdes due à la réduction de la douleur post-opératoire pourrait donc constituer un facteur très positif dans la crise actuelle des opioïdes. »

Un essai clinique de phase 2 mené sur 12 mois de mdc-CMW s’est achevé en mars 2020 avec des résultats favorables :

. Aucun problème de sécurité n’a été identifié par rapport au traitement analgésique standard du groupe contrôle ;
. Amélioration des critères d’évaluation de la douleur à 2 semaines et à 3 mois avec mdc-CWM combiné aux soins analgésiques standards par rapport au panel traité uniquement avec les soins analgésiques standards ;
. Amélioration de nombreux autres paramètres par rapport à l’analgésie standard, notamment la fonction et l’amplitude des mouvements du genou.
La prochaine étape du développement devrait débuter au deuxième trimestre 2021 avec le lancement d’une étude d’innocuité ouverte pour compléter la base de données sur la sécurité à long terme de mdc-CWM.

Les développements réglementaires dans le domaine de la douleur incluent généralement deux essais d’innocuité de phase 3 afin de fournir aux agences réglementaires des preuves solides de bénéfice. Le lancement de la première étude de phase 3 de mdc-CWM est prévu au second semestre 2021. AIC pourrait initier le second essai de phase 3 avant la fin du premier.

Le projet mdc-CWM est une collaboration avec Arthritis Innovation Corporation (AIC) à Toronto, au Canada. Le produit est basé sur le célécoxib, une molécule qui bénéficie déjà d’une position forte dans les protocoles de récupération rapide, de plus en plus utilisés depuis vingt ans dans la gestion de la douleur suite aux interventions d’arthroplastie. Le développement réglementaire est dirigé et financé par AIC qui bénéficie du soutien solide d’investisseurs privés.

Pour plus d’informations sur MedinCell et son portefeuille : www.medincell.com

______________________

1 Étude ouverte : essai clinique dans lequel médecins, patients et superviseurs de l’étude connaissent le traitement administré, dans ce cas mdc-CWM.

Source et visuel : MedinCell








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents