Edition du 10-08-2022

MedinCell : son produit injectable à action prolongée contre le paludisme prêt à entrer en phase de développement réglementaire

Publié le mardi 15 juin 2021

MedinCell : son produit injectable à action prolongée contre le paludisme prêt à entrer en phase de développement réglementaireMedinCell et les membres du consortium, IRD, IRSS et CIRDES, ont conçu et testé avec succès puis confirmé avec Unitaid la sélection de la formulation candidate. Les activités précliniques réglementaires débutent avec pour objectif un premier essai clinique en 2023.

MedinCell et les membres du consortium ont réalisé une preuve de concept in vivo sur des bovins qui a montré l’efficacité anti-moustique sur 3 mois d’une formulation injectable à action prolongée d’ivermectine basée sur BEPO®, la technologie propriétaire de MedinCell.

Le produit expérimental mdc-STM vise à réduire la transmission du paludisme, en tuant les moustiques porteurs du paludisme lorsqu’ils piquent les personnes traitées. Le paludisme reste l’une des principales menaces sanitaires dans le monde, avec plus de 200 millions de personnes infectées chaque année.

En mars 2020, l’agence de santé internationale Unitaid a accordé à MedinCell une subvention de 6,4 millions de dollars sur trois ans pour financer la formulation et les activités précliniques du programme. mdc-STM bénéficie de synergies avec les autres programmes de MedinCell basés sur l’ivermectine, qui utilisent tous des formulations et des doses différentes adaptées à leurs indications spécifiques.

MedinCell collabore depuis plus de 10 ans avec l’IRD, l’IRSS et le CIRDES pour mener des études in vivo au Burkina Faso sur la lutte contre la transmission résiduelle du paludisme. Ces partenaires fournissent une expertise scientifique théorique et pratique sur le paludisme et les vecteurs, ainsi que l’infrastructure de terrain essentielle pour soutenir la démonstration d’une formulation d’ivermectine injectable active pendant 3 mois contre les vecteurs du paludisme. Administré une fois aux populations exposées en début de saison des pluies, qui est la période où le risque de transmission est le plus élevé, le produit expérimental pourrait avoir un impact significatif sur l’incidence et la prévalence du paludisme en Afrique, où il sévit le plus.

Le paludisme reste pandémique dans 91 pays représentant 50% de la population mondiale. Selon les estimations de l’OMS, 228 millions de personnes ont été infectées dans le monde en 2018, dont 93% en Afrique, entraînant 405 000 décès. Les enfants de moins de 5 ans sont les plus vulnérables, représentant 67% des décès dus au paludisme.

L’ivermectine est utilisée depuis longtemps comme un médicament sûr et efficace pour traiter plusieurs maladies parasitaires, comme la cécité des rivières. Sa sécurité en dosage continu sur un mois a été démontrée par un récent essai clinique randomisé contre placebo sponsorisé par MedinCell, dans lequel l’ivermectine était administrée quotidiennement par voie orale, afin de simuler la libération continue de la substance active par une injection à action prolongée. Cette étude et la revue d’experts récemment menée par le Pr. Jacques Descotes sur le profil de sécurité de l’ivermectine soutiennent la progression des programmes MedinCell utilisant l’ivermectine.

Unitaid vise à élargir l’accès aux médicaments et aux diagnostics indispensables. Unitaid s’est engagé à accélérer l’impact des technologies à longue durée d’action dans les pays à revenu faible et intermédiaire en soutenant le développement de produits innovants qui pourraient redéfinir la prévention et le traitement des maladies infectieuses comme le VIH, la tuberculose, le paludisme et l’hépatite C. MedinCell a été la première entreprise privée à recevoir une subvention d’Unitaid pour le développement et la commercialisation de médicaments à action prolongée.

En soutenant MedinCell et le consortium, Unitaid investit dans la recherche de solutions supplémentaires pour prévenir la propagation du paludisme et les rendre plus accessibles. Selon l’accord, la Medicines Patent Pool (MPP) – le bras opérationnel de Unitaid en charge des accords de licence pour l’exploitation des brevets de médicaments dans les pays à revenu faible et intermédiaire- recevra une licence non exclusive et libre de droits pour assurer la distribution du produit final via le secteur public dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

MedinCell conservera les bénéfices potentiels des droits de commercialisation du produit dans le monde et pour toutes les autres indications potentielles où cette formulation pourrait avoir un impact.

Source et visuel : MedinCell








MyPharma Editions

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents