Edition du 20-04-2021

Merck prévoit d’investir 25 millions d’euros dans son centre de production Life Science de Molsheim en Alsace

Publié le vendredi 19 mars 2021

Merck prévoit d'investir 25 millions d'euros dans son centre de production Life Science de Molsheim en AlsaceMerck vient d’annoncer son intention d’investir 25 millions d’euros dans son centre de production Life Science de Molsheim, en Alsace. Le groupe entend ainsi accélèrer son expansion en Europe afin de répondre à la croissance de la demande mondiale de produits nécessaires à la fabrication de vaccins et de thérapies.

Ce site, qui fournit une large gamme de produits essentiels aux clients développant des thérapies vitales, tels que les anticorps monoclonaux, se verra ajouter une nouvelle unité de production d’assemblages à usage unique, la première du genre pour Merck en Europe. Cette nouvelle installation produira des assemblages à usage unique Mobius®, une offre clé dans le cadre du programme Mobius® MyWay, avec la même qualité, les mêmes procédés de fabrication et les mêmes normes que ceux utilisés au Centre d’Excellence de produits à usage unique de Merck à Danvers, aux États-Unis et dans notre site à Wuxi, en Chine.

“La pandémie a confronté le monde à des défis inconcevables. Les efforts scientifiques et technologiques de Merck ont conduit à des contributions significatives dans le combat contre la covid-19. Notre nouvelle unité de production européenne augmentera notre capacité à fournir des assemblages à usage unique aux fabricants de vaccins et de produits thérapeutiques du monde entier. L’annonce de cet investissement stratégique en Europe témoigne de l’engagement mondial de Merck pendant cette pandémie et pour le futur. « , a déclaré Belén Garijo, vice-présidente du conseil d’administration et CEO adjoint de Merck.

Cette expansion entrainera la création de 350 nouveaux emplois au total ainsi que la création de 1 700 mètres carrés de salles blanches ISO7 ou ISO5. Il s’agira à la fois de bâtiments modulaires et de l’utilisation d’infrastructures existantes pour permettre de futures extensions sans aucune interruption.

La nouvelle unité permettra d’atteindre la masse critique nécessaire pour soutenir la fabrication d’assemblages à usage unique appartenant au portefeuille de consommables à usage unique Mobius®.

Un Investissement total sur le site de Molsheim d’environ 25 millions d’euros dont les premières unités devraient être opérationnelles d’ici la fin de 2021.

Avec plus de 1 700 employés de 32 nationalités différentes et une production de plus de 10 000 références, le site de Molsheim est le troisième plus grand site de Merck au monde. Le site approvisionne le marché mondial, exportant plus de 85% de sa production. Merck Molsheim héberge trois unités de production : la première regroupe des produits utilisés pour du contrôle microbiologique dans le milieu pharmaceutique et agroalimentaire ; la seconde, produit des équipements de purification d’eau permettant de produire de l’eau pure et ultra pure à l’usage des laboratoires ; et la troisième est une activité de conception et fabrication d’équipements pour les industries pharmaceutiques et de biotechnologie.

« Notre site est un centre d’excellence mondial pour les activités de BioMonitoring et de purification d’eau depuis de nombreuses années. Avec cette nouvelle unité de production à usage unique, nous ajouterons des capacités essentielles pour répondre aux besoins de nos clients, tout en créant de nouveaux emplois pour notre région », a déclaré Jean-Philippe Maurer, Directeur Industriel du site de Molsheim et Président de Millipore SAS, l’entité légale d’appartenance du site de Molsheim.

Un accompagnement de la Team France Invest coordonné par Business France et un soutien affirmé des pouvoirs publics : du Ministère chargé de l’Industrie et de la Région Grand Est. 

La Ministre déléguée chargée de l’Industrie, Madame Agnès Pannier-Runacher a déclaré : « Je salue l’investissement de Merck qui contribue à la réindustrialisation de la France en matière d’industries de santé. Ce projet est stratégique non seulement pour notre pays, mais aussi pour l’Union européenne : en effet il participe au renforcement de notre autonomie dans la production de vaccins. Par ailleurs, il s’inscrit parfaitement dans la logique de la stratégie d’accélération des biothérapies, qui a été lancée le mois dernier dans l’objectif de faire d’ici 2030 de la France un leader mondial des biothérapies et de la bioproduction. »

Le Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, en charge de la Task force européenne pour la production de vaccins, a déclaré : « Nos efforts pour augmenter la capacité de production européenne et anticiper tous les goulets d’étranglements potentiels, parmi lesquels les sacs à usage unique, portent rapidement leurs fruits. Cet investissement important de la part de l’entreprise Merck est un nouvel exemple de la montée en puissance de la chaîne d’approvisionnement européenne. C’est en coordonnant tous les efforts de production que nous favorisons l’autonomie industrielle de notre continent. »

Madame Lilla Merabet, Vice-Présidente Région Grand Est, en charge de la Compétitivité, Innovation et Numérique a ajouté : « Le projet du groupe Merck à Molsheim est un bel exemple d’innovation avec des retombées concrètes et significatives en matière d’emplois pour notre région. Nous avons la volonté d’accompagner les entreprises du Grand Est qui favorisent, par leur transformation et leur modernisation, des activités à plus forte valeur ajouté. Ceci confirme l’attractivité de notre région. Je me félicite de ce partenariat qui s’inscrit pleinement dans notre stratégie de développement industriel. »

Monsieur Thierry Hulot, président du conseil de gouvernance Merck France a complété : « Merck investit depuis toujours en France, où nous comptons 8 sites industriels et plus de 3600 emplois. Je me réjouis de voir la politique volontariste de réindustrialisation de notre pays entrer en action et marquer une première étape afin de faire de la France un des futurs leaders en bioproduction »

Récemment, le secteur Life Science de Merck a annoncé des expansions à Darmstadt, en Allemagne ; à Cork en Irlande ; à Buchs en Suisse ; à Carlsbad, Madison, Jaffrey, et Danvers aux États-Unis. Ces extensions font partie d’un ambitieux programme pluriannuel visant à étendre les capacités industrielles de l’activité Life Science du Groupe Merck afin de répondre à la demande mondiale croissante en médicaments vitaux et d’apporter une contribution significative à la santé publique.

Source et visuel : Merck








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents