Edition du 10-05-2021

Merck Serono lance l’étude SPARK chez des enfants de moins de 4 ans atteints de phénylcétonurie

Publié le jeudi 30 juin 2011

Merck Serono, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’étude SPARK (1). Cette étude évaluera la tolérance, l’efficacité et la pharmacocinétique de Kuvan® (dichlorhydrate de saproptérine) chez des enfants âgés de moins de 4 ans souffrant de phénylcétonurie (PCU).

La PCU est une affection métabolique congénitale rare à l’origine d’une accumulation toxique dans le sang et le cerveau de phénylalanine (Phe), acide aminé essentiel présent dans toutes les protéines alimentaires. Jusqu’à une période récente, l’unique façon de prévenir ou de limiter l’élévation des concentrations sanguines en Phe était de suivre tout au long de la vie un régime alimentaire strict et contraignant, visant à limiter les apports en Phe.

En décembre 2008, Kuvan® a obtenu une autorisation européenne de mise sur le marché pour le traitement de la phénylcétonurie chez les patients âgés de 4 ans et plus, et pour le traitement du déficit en tétrahydrobioptérine (BH4) chez les patients de tous âges. « Plus que la simple mise en oeuvre de l’étude SPARK à la demande de l’Agence Européenne du Médicament, notre volonté est de mettre Kuvan® à la disposition de tous les patients susceptibles d’en bénéficier, y compris des enfants âgés de moins de 4 ans souffrant de PCU », a déclaré le Dr Bernhard Kirschbaum, Vice-Président Exécutif, Recherche & Développement au niveau mondial de Merck Serono.

SPARK est une étude multicentrique contrôlée de Phase IIIb, ouverte, randomisée, qui sera menée en Europe et en Turquie. Cette étude prévoit l’inclusion de cinquante enfants de moins de 4 ans souffrant de PCU. Ces enfants recevront après randomisation, pendant une période de 26 semaines, soit le traitement par Kuvan® en association avec un régime alimentaire pauvre en Phe, soit uniquement le régime alimentaire restrictif.
Les patients qui termineront la période de traitement de 26 semaines seront éligibles à entrer dans une phase d’extension au cours de laquelle tous les sujets seront traités par Kuvan®, associé à un régime alimentaire pauvre en phénylalanine, pendant une période pouvant aller jusqu’à trois ans.

Merck Serono et BioMarin Pharmaceutical ont développé Kuvan® (dichlohydrate de saproptérine) administré par voie orale, le premier médicament en Europe indiqué pour le traitement de l’hyperphénylalaninémie (HPA) liée à une phénylcétonurie (PCU) chez les patients âgés de plus de 4 ans ou à une déficience en tétrahydrobioptérine (BH4). Aux Etats-Unis, Kuvan® est indiqué pour le traitement de l’HPA liée à une PCU, sans restriction d’âge. Kuvan® doit être pris concomitamment à un régime alimentaire strict, limitant les apports en phénylalanine.

Kuvan® est la forme synthétique du cofacteur enzymatique 6R-BH4, naturellement présent dans l’organisme et qui agit en association avec l’enzyme, phénylalanine hydroxylase (PAH), pour métaboliser la phénylalanine (Phe). Les données cliniques suggèrent que Kuvan® diminue de manière significative les concentrations sanguines de Phe chez une sous-population de patients « répondeurs » à la BH4.
Les événements indésirables les plus fréquemment rapportés avec Kuvan® ont été des céphalées, rhinorrhées (écoulement nasal), diarrhées, vomissements, maux de gorge, toux, douleurs abdominales, obstructions nasales et de faibles taux sanguins de phénylalanine.

Kuvan® est approuvé dans 32 pays, dont des pays membres de l’Union Européenne et les Etats-Unis. Selon les termes de l’accord passé avec BioMarin, Merck Serono possède les droits exclusifs de commercialisation de Kuvan® dans tous les pays à l’exception des Etats-Unis, du Canada et du Japon.

Source : Merck Serono








MyPharma Editions

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents