Edition du 27-01-2022

Minoryx Therapeutics enrôle le premier patient de l’essai clinique pivot NEXUS du leriglitazone dans la cALD

Publié le jeudi 14 mai 2020

Minoryx Therapeutics enrôle le premier patient de l’essai clinique pivot NEXUS du leriglitazone dans la cALDMinoryx Therapeutics, une société spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies orphelines du système nerveux central (SNC), a annoncé le lancement de l’essai pivot de phase 2 NEXUS pour évaluer la sécurité et l’efficacité du leriglitazone chez les enfants atteints d’ALD cérébrale pédiatrique (cALD), la forme aiguë de l’adrénoleucodystrophie liée à l’X (ALD).

En outre, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a validé le Plan d’Investigation Pédiatrique (PIP) du leriglitazone dans le traitement de l’ALD, permettant à la société de déposer une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en Europe sur la base de l’essai de phase 2 NEXUS, sous réserve de résultats positifs. Minoryx a obtenu un délai pour finaliser son plan pédiatrique jusqu’après l’autorisation de l’EMA pour l’adrénomyéloneuropathie (AMN).

Le leriglitazone (MIN-102), un nouvel agoniste sélectif du PPARγ biodisponible par voie orale et pénétrant dans le cerveau, est actuellement en phase finale de développement pour le traitement des maladies orphelines graves du système nerveux central, y compris les deux formes de l’ALD (cALD et AMN) et l’ataxie de Friedreich. Le leriglitazone a obtenu la désignation de médicament orphelin dans l’ALD de la Commission Européenne et de la FDA, et a bénéficié de la procédure accélérée de la FDA dans l’ALD.

« Grâce au dépistage des nouveau-nés actuellement mis en place, il est désormais possible de diagnostiquer à un stade précoce les patients atteints de cALD, une maladie neurodégénérative orpheline caractérisée par une démyélinisation cérébrale rapide et une inflammation du cerveau, qui entraîne la mort quelques années après le diagnostic. Il existe un besoin urgent de traitements alternatifs moins invasifs que le standard actuel, qui repose sur la transplantation de cellules souches hématopoïétiques », déclare le Dr. Patricia Musolino, investigateur principal de l’essai clinique et professeur adjoint de neurologie à la Harvard Medical School. « Le premier patient, un garçon de dix ans, a été recruté dans l’essai NEXUS à l’hôpital Sant Joan de Déu de Barcelone. Nous continuerons à soutenir l’entreprise en vue de proposer cette innovation indispensable aux patients pédiatriques souffrant de cette maladie dévastatrice. »

María Pascual, directrice des affaires règlementaires chez Minoryx, ajoute : « Cette autorisation du PIP par l’EMA, basée sur l’essai NEXUS, marque une étape importante pour la société. Elle souligne l’importance de mettre à disposition des enfants atteints d’ALD précoce des traitements alternatifs sûrs et efficaces. Elle ouvre la voie non seulement à un enregistrement plus rapide du leriglitazone dans l’ALD cérébrale de l’enfant, mais aussi à une demande d’AMM en Europe pour le leriglitazone dans l’adrénomyéloneuropathie, une fois que l’essai de phase 2/3 ADVANCE aura été finalisé. »

« Nous sommes heureux que le premier patient ait été recruté dans l’essai NEXUS et nous prévoyons de communiquer les résultats en 2021, avec des résultats préliminaires potentiellement dès cette année », souligne Marc Martinell, directeur général de Minoryx. « Malgré la pandémie actuelle de COVID-19, le calendrier des autres essais en cours avec le leriglitazone, dans l’adrénomyéloneuropathie et dans l’ataxie de Friedrich, n’a pas été modifié. La sécurité et les besoins de nos patients étant toujours prioritaires, nous continuons de travailler en étroite collaboration avec les sites d’étude et avec notre CRO pour mener à bien ces essais. Nous prévoyons toujours de communiquer les résultats de ces deux essais d’ici fin 2020. »

Source : Minoryx Therapeutics








MyPharma Editions

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

Publié le 26 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets a émis un accord de délivrance d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation de Tedopi®, une combinaison de néo-épitopes, après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer. Ce brevet renforcera la propriété intellectuelle internationale de Tedopi® et assurera une nouvelle protection du produit jusqu’en 2037.

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents