Edition du 14-11-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

MSD : l’EMA va examiner sa demande d’AMM pour le pembrolizumab dans le mélanome avancé

Publié le lundi 30 juin 2014

MSD a annoncé lundi que l’Agence européenne des médicaments (AEM) a accepté d’examiner une demande d’autorisation de mise sur le marché pour le pembrolizumab, un anticorps anti-PD-1 expérimental, dans le cadre du traitement des mélanomes avancés. S’il est approuvé par la Commission européenne, le pembrolizumab pourrait devenir le premier traitement anti-PD-1 en Europe. Des dépôts supplémentaires auprès des autorités de réglementation dans d’autres pays hors de l’Europe sont prévus d’ici à fin 2014.

« Avec un taux de survie inférieur à 20 pour cent sur cinq ans pour les patients atteints d’un mélanome avancé, il est encore nécessaire d’offrir aux patients des options supplémentaires », a déclaré le Dr Roy Baynes, Vice-président directeur du développement clinique dans les laboratoires de recherche de Merck. « Nous sommes heureux que nos demandes auprès des autorités de réglementation soient examinées aux États-Unis et en Europe, alors que nous travaillons pour mettre le pembrolizumab à la disposition des patients dans le monde entier ».

Le mélanome est la forme la plus grave de cancer de la peau et c’est la 19ème cause la plus courante de décès par cancer en Europe. En 2012, environ 22 200 décès étaient dus à un mélanome malin en Europe. On estime que 232 000 nouveaux cas de mélanomes ont été diagnostiqués à travers le monde en 2012.

Le pembrolizumab (MK-3475) est un anticorps anti-PD-1 sélectif monoclonal humanisé expérimental conçu pour réactiver l’immunité antitumorale. Le pembrolizumab exerce un blocage des ligands doubles de la voie de la PD-1 en inhibant l’interaction de la PD-1 sur les cellules T avec ses ligands PDL-1 et PDL-2.

Aujourd’hui, le pembrolizumab est en cours d’évaluation à travers plus de 30 types de cancers, en monothérapie ou en polythérapie. Il est prévu que, d’ici fin 2014, le programme de développement du pembrolizumab s’étendra à plus de 24 essais cliniques, enrôlant environ 6 000 patients dans près de 300 sites d’essais cliniques dans le monde entier.

Source : MSD








MyPharma Editions

Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Publié le 14 novembre 2019
Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 8 octobre dernier, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Oliver Bogillot, Directeur de cabinet du Directeur Général de Sanofi, et de Edward Hollywood, Directeur Général de Boehringer Ingelheim.

Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Publié le 14 novembre 2019
Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Genfit a annoncé des résultats issus d’une étude démontrant que NIS4, outil diagnostic non-invasif sanguin développé pour le diagnostic de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), a présenté une performance supérieure aux autres outils non-invasifs dans le diagnostic de la NASH chez des patients atteints de diabète de type 2. Ces résultats ont été présentés au Liver Meeting® 2019 de l’AASLD à Boston (Poster #1757).

La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

Publié le 14 novembre 2019
La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

ExactCure – la solution de santé personnalisée aidant à lutter contre les médications inappropriées – annonce aujourd’hui sa levée de fonds d’un million d’euros auprès de OneRagtime. Avec pour objectif de révolutionner la manière dont les patients prennent leurs médicaments, ExactCure va profiter de cette levée pour agrandir son département R&D et continuer de recruter de nouveaux talents.

Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Publié le 14 novembre 2019
Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Onxeo a annoncé la publication, dans le journal scientifique Frontiers in Oncology, des résultats d’études précliniques comparant l’efficacité et la toxicité de deux inhibiteurs de la réparation de l’ADN : olaparib, un inhibiteur de PARP, et AsiDNA™, l’inhibiteur first-in-class de la réparation de l’ADN de la Société. Ces modèles in vivo démontrent que les deux traitements sont efficaces mais que seul AsiDNA™ retarde la résistance au carboplatine sans en augmenter la toxicité.

Daiichi Sankyo : les résultats de l’essai clinique CLEAR Wisdom publiés dans le JAMA

Publié le 14 novembre 2019

Daiichi Sankyo vient d’annoncer que les résultats de l’essai de phase III CLEAR Wisdom ont été publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).1 L’acide bempédoïque est actuellement en cours d’évaluation en vue d’une autorisation de mise sur le marché par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

Advicenne reçoit la Palme d’Oc dans la catégorie Recherche & Santé

Publié le 14 novembre 2019
Advicenne reçoit la Palme d’Oc dans la catégorie Recherche & Santé

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les maladies orphelines rénales, annonce avoir été récompensé de la Palme d’Oc dans la catégorie Recherche & Santé lors du gala des ambassadeurs d’Occitanie 2019 organisé par la Tribune le mardi 12 novembre à l’Opéra Comédie de Montpellier.

Nanobiotix : de nouveaux résultats dans l’étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019

Publié le 13 novembre 2019
Nanobiotix : de nouveaux résultats dans l'étude préclinique en immuno-oncologie au SITC 2019

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats prometteurs de sa collaboration préclinique1 avec le centre de cancérologie MD Anderson de l’Université du Texas. L’étude, qui a évalué NBTXR3, radioenhancer premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie en combinaison avec checkpoint inhibiteurs anti-PD-1 et anti-CTLA-4, a été présentée la semaine dernière au congrès annuel 2019 de la Society for Immunotherapy of Cancer (SITC).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents