Edition du 30-03-2020

Le LIR publie son baromètre de l’innovation thérapeutique 2012

Publié le lundi 26 novembre 2012

Le LIR, le Think Tank qui rassemble 16 filiales des entreprises internationales de recherche (*), publie son premier baromètre LIR/Ifop¹ de l’innovation thérapeutique en France. Pour 63% des personnes interrogées, l’innovation thérapeutique évoque la mise au point de traitements mieux adaptés à la vie quotidienne. Néanmoins, plus de 2 Français sur 3 s’estiment mal informés et seuls 14% estiment que l’industrie pharmaceutique est à l’origine de l’innovation thérapeutique.

– pour 63% des personnes interrogées, l’innovation thérapeutique évoque la mise au point de traitements mieux adaptés à la vie quotidienne
– pour 58%, il s’agit de l’émergence de nouveaux médicaments
– pour 46%, l’innovation thérapeutique consiste en l’amélioration des techniques chirurgicales.
– par ailleurs, 69% des Français se disent mal informés au sujet de ces avancées

La création d’innovation thérapeutique semble partagée entre plusieurs acteurs qui se complètent. En effet :

– 35% des sondés estiment que les organismes publics de recherche comme l’Inserm, le CNRS et l’INRA sont à l’origine de l’innovation thérapeutique en France
– 29% citent la collaboration publique/privée entre chercheurs
– Seules 14% des personnes interrogées mentionnent les industriels de la recherche pharmaceutique.

« La perception des Français sur la contribution des différents acteurs publics/privés dans l’innovation thérapeutique n’est pas tout à fait le reflet de la réalité. Le budget de recherche et de développement des entreprises du LIR en France représente environ 750 millions d’euros, ce qui équivaut au budget de recherche et développement de l’Inserm. 70% des essais cliniques sont conduits en France par les entreprises du LIR. Enfin, elles sont fortement engagées dans des partenariats de recherche public/privé au travers de leurs essais cliniques, de contrats particuliers notamment avec les hôpitaux universitaires qui ont pour objectif justement de favoriser l’innovation thérapeutique » affirme Denis Hello, président d’Abbott France et vice-président du LIR.

Une perception positive des résultats de l’innovation thérapeutique en oncologie

Près de 3 Français sur 4 considèrent que les cancers sont les maladies pour lesquelles l’innovation thérapeutique a été la plus forte ces vingt dernières années, suivis du sida (50%) et des maladies cardiovasculaires (34%).

95% estiment que l’innovation thérapeutique a contribué à accroître les chances de survie après un cancer, une majorité (53%) répondant même qu’elle l’a « beaucoup » permis.

Parmi les cancers ayant bénéficié le plus de l’innovation thérapeutique ces vingt dernières années :
– 84% mettent en tête le cancer du sein
– 35% le cancer de la prostate
– 27% le col de l’utérus
– 23% le cancer du côlon.

« Il apparaît que les cancers au sujet desquels les Français jugent que les effets ont été significatifs sont à la fois ceux parmi les plus fréquents  comme le sein et la  prostate et ceux ayant fait l’objet des plus importantes campagnes de prévention et de dépistage » affirme Damien Philippot.

Pour les dix années à venir, les maladies où les progrès sont envisagés sont à 54% les cancers et à 52% la maladie d’Alzheimer. Les Français indiquent qu’ils souhaitent que la recherche en oncologie se concentre autour des cancers de l’enfant (40%), des tumeurs du cerveau (35%), des leucémies (30%) et du cancer du poumon (29%). En ce qui concerne les améliorations possibles de l’innovation thérapeutique en oncologie, 65% des personnes interrogées font état d’un souhait très clair en faveur d’une augmentation des chances de guérison devant la possibilité de mieux vivre au quotidien (19%) et la prolongation de la vie ou encore une meilleure prise en charge de la douleur, deux avancées marginalement citées (8% chacune).

Plus de 2 Français sur 3 estiment être mal informés sur l’innovation thérapeutique

Les résultats du baromètre LIR/Ifop 2012 révèlent que 69% des Français se sentent mal informés sur l’innovation thérapeutique dont 10% « très mal ». Parmi les différents acteurs publics et privés, 29% des sondés estiment légitime que les organismes publics tels que la CNAM puissent jouer ce rôle d’informateur, 25% les médias et 23% les médecins généralistes.

Source : LIR

* Abbott, Astrazeneca, Bayer Santé, Boehringer Ingelheim, Bristol-Myers Squibb, GlaxoSmithKline, Janssen, Lilly France, Lundbeck, Merck Sante, MSD, Novartis, Novo Nordisk, Pfizer, Roche, Takeda)

[1] Etude réalisée par l’Ifop pour le LIR auprès de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne – Du 29 au 31 octobre 2012.








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Publié le 27 mars 2020
COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Sanofi Pasteur, l’entité commerciale globale Vaccins de Sanofi et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), vont collaborer dans le but de développer un nouveau vaccin à ARNm contre le virus responsable de la COVID-19. Cette collaboration prend appui sur l’accord que les deux entreprises ont conclu en 2018 dans le but de développer des vaccins à ARNm contre différentes maladies infectieuses.

Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Publié le 26 mars 2020
Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires et biologiques innovantes dans les domaines de l’orthopédie et des maladies osseuses, a annoncé le renforcement de son équipe de direction par la nomination de Stefanos Theoharis, PhD, au poste de Directeur Commercial (Chief Business Officer – CBO).

Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Publié le 26 mars 2020
Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Eurobio Scientific, groupe français leader dans le diagnostic médical in vitro de spécialité, a annoncé le marquage CE pour son test propriétaire EBX 041 SARS CoV2, développé spécifiquement pour le diagnostic clinique du COVID-19.

Paludisme : MedinCell reçoit une subvention de 6,4 millions de dollars de Unitaid

Publié le 26 mars 2020

MedinCell a signé un accord de subvention à hauteur de 6,4 millions de dollars sur trois ans avec l’agence de santé internationale Unitaid, qui s’est engagée à accélérer l’impact des technologies à longue durée d’action dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Le paludisme reste l’une des principales menaces sanitaires dans le monde avec plus de 200 millions de personnes infectées chaque année.

Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Publié le 25 mars 2020
Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Face à la crise sanitaire sans précédent liée au Covid-19, la « Coalition Innovation Santé – Crise Sanitaire » initiée par France Biotech, France Digitale, MedTech in France et AstraZeneca, avec la participation et l’appui de l’Assistance Publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP) et de France Assos Santé, les soutiens de Bpifrance et d’EIT Health, s’est constituée pour contribuer à désengorger le système de soins et permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge.

bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

Publié le 24 mars 2020
bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

bioMérieux, acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro, a annoncé que sa filiale, BioFire Defense, a reçu l’autorisation d’utilisation en urgence de la Food and Drug Administration américaine pour son test BIOFIRE® COVID-19 destiné à la détection du coronavirus SARS-CoV-2 par les laboratoires certifiés pour des tests de complexité moyenne à élevée.

COVID-19 : AstraZeneca partenaire scientifique et financier de l’Alliance digitale pour le déploiement du site MaladieCoronavirus.fr

Publié le 24 mars 2020
COVID-19 : AstraZeneca partenaire scientifique et financier de l’Alliance digitale pour le déploiement du site MaladieCoronavirus.fr

AstraZeneca a annoncé son engagement au sein de l’Alliance Digitale contre le COVID-19, pour accompagner le désengorgement des services d’urgence, grâce au déploiement du site MaladieCoronavirus.fr, 1er site d’information et d’orientation soutenu par le Ministère des Solidarités et de la Santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents