Edition du 23-01-2020

Nanobiotix prévoit de lancer aux Etats-Unis un essai avec NBTXR3 en combinaison avec des « immune checkpoints inhibitors »

Publié le vendredi 29 septembre 2017

Nanobiotix prévoit de lancer aux Etats-Unis un essai avec NBTXR3 en combinaison avec des « immune checkpoints inhibitors »Nanobiotix, société française spécialisée en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé son intention de démarrer un nouvel essai clinique dans le cadre de son programme d’immuno-oncologie. Cet essai a pour objectif d’étendre le potentiel de NBTXR3 aux maladies récurrentes et métastatiques.

L’essai clinique prévu aux Etats-Unis devrait cibler des patients atteints de cancers de la tête et du cou récurrents et de cancers du poumon métastatiques. Les études indiquent que la grande majorité des patients atteints ne répondent pas aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaire.

Ce futur nouvel essai clinique avec NBTXR3 en combinaison avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, a pour objectif de débloquer leur formidable potentiel, en rendant répondants des patients à ce jour réfractaires.

Elsa Borghi, CMO de Nanobiotix a commenté : « L’effet immuno-modulateur de NBTXR3 pourrait transformer des patients non-répondants en patients répondants. Cette approche pourrait changer les pratiques, parce qu’elle répond à un besoin médical important via une vaccination in-situ directement dans la tumeur. »

Ces dernières années la capacité des agents d’immuno-oncologie à stimuler la réponse du système immunitaire contre les cellules tumorales (amorçage antitumoral actif), a créé une réelle effervescence. En effet, la réponse aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaire par les tumeurs dites « chaudes », infiltrées par les lymphocytes T et caractérisée par un profil inflammatoire a généré d’impressionnants bénéfices cliniques durables chez un nombre important de patients.

Cependant, de nombreuses tumeurs ne répondent pas ou peu aux thérapies ciblant le système immunitaire et sont considérées comme « froides » eu égard à leur manque d’immunogénicité.

Selon les données publiées, environ seulement 15 à 30 % des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) et environ 13 à 18% des patients atteints de carcinome épidermoïde de la tête et du cou (NHSCC) répondent aux différents traitements d’immunothérapie. En outre, ces traitements ne sont pas efficaces contre tous les types de tumeurs (dans les tumeurs dites «froides» dépourvues en saturation de lymphocyte T, le blocage PD-1 / PDL-1 empêche la réponse anticancéreuse).

Or, le mode d’action physique de NBTXR3 et la mort cellulaire ainsi générée induit une immunogénicité différente par rapport à la radiothérapie et à la chimiothérapie. Cela pourrait être clé pour augmenter considérablement le nombre de patients atteints de cancers qui pourraient bénéficier de stratégies d’immuno-oncologie.

Ainsi, lors de la conférence de l’ASCO 2017, Nanobiotix a présenté des données montrant que le produit NBTXR3 activé par radiothérapie induisait un modèle immunitaire adaptatif spécifique qui pourrait éventuellement transformer un patient non-répondant en un patient immuno répondant, réceptif au traitement par des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire.

S’ajoutant au développement principal de NBTXR3 en tant qu’agent unique dans sept indications d’oncologie, le programme de combinaison d’Immuno-Oncologie de Nanobiotix ouvre la porte à de nouveaux développements, à de nouvelles indications potentielles et à d’importantes opportunités de création de valeur.

Source : Nanobiotix








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents