Edition du 07-07-2020

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le vendredi 20 septembre 2019

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

S’il est approuvé dans cette indication, Dupixent sera le premier médicament biologique mis à la disposition de cette catégorie de patients dans l’Union européenne.

L’avis favorable du CHMP repose sur les résultats de deux essais pivots de phase III (SINUS-24 de 24 semaines et SINUS-52 de 52 semaines) ayant évalué Dupixent 300 mg toutes les deux semaines en plus d’une corticothérapie intranasale standard, comparativement à un traitement par placebo en association avec une corticothérapie intranasale. La Commission européenne (CE) devrait rendre une décision finale sur la demande d’approbation de Dupixent dans les prochains mois.

Dupixent est un anticorps monoclonal entièrement humain qui inhibe spécifiquement la signalisation de l’interleukine 4 (IL-4) et de l’interleukine 13 (IL-13), deux protéines qui, selon les données des essais cliniques consacrés à Dupixent, jouent un rôle central dans l’inflammation de type 2 caractéristique de la PNS, de l’asthme et de la dermatite atopique.

La polypose nasosinusienne est une maladie chronique des voies respiratoires supérieures caractérisée par la présence de polypes obstruant les sinus et les cavités nasales. Elle peut occasionner des difficultés respiratoires, des rhinorrhées, des troubles de l’odorat et du goût et des douleurs faciales à type de pesanteur. Pour les patients souffrant de PNS sévère, le traitement de référence actuel consiste en une corticothérapie systémique ou une chirurgie des sinus, qui est dans les deux cas associée à une récidive de la maladie. De nombreux patients souffrant de PNS présentent d’autres maladies inflammatoires de type 2 comme de l’asthme, lesquels tendent à présenter une forme  plus sévère d’asthme et plus difficiles à traiter. Chez les patients souffrant à la fois de PNS et d’asthme, ces comorbidités peuvent augmenter le risque de crises d’asthme, alourdir les symptômes et avoir un impact négatif important sur la qualité de vie liée à la santé. Dans les essais cliniques consacrés à Dupixent dans le traitement de la PNS, 59 % des patients souffraient également d’asthme.

Source et visuel  : Sanofi








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents