Edition du 27-02-2021

Néovacs lance un nouveau programme clinique dans la dermatomyosite

Publié le mardi 16 juin 2015

Néovacs, société spécialisée dans le domaine de la vaccination thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé aujourd’hui le lancement d’un programme de développement clinique dans la dermatomyosite (DM), une maladie auto-immune orpheline pour laquelle il existe un besoin médical insatisfait.

Néovacs a décidé d’étendre le programme de développement clinique de l’IFNalpha-Kinoïde, actuellement dédié au lupus, aux formes adultes et pédiatriques de la DM, une indication orpheline dans laquelle le rôle de la signature interféron IFNalpha des patients est également déterminant. « Cette décision fait suite à une revue approfondie de la littérature scientifique portant sur les pathologies liées à l’IFN, et répond à la recommandation émise en février 2015 par le Comité Scientifique International de Néovacs. », précise la société.

Le programme clinique de l’IFNalpha-Kinoïde en DM devrait être initié début 2016 par une étude clinique de phase I/IIa sur 15 patients adultes. Cette étude multicentrique serait conduite en France et dans un ou plusieurs autres pays européens.

« Le lien entre une signature IFNalpha excessive et la dermatomyosite ayant été établi, il nous parait tout à fait justifié et intéressant d’inclure cette pathologie dans le portefeuille de développement clinique de Néovacs. Par ailleurs, dans la mesure où la DM est une maladie orpheline, l’IFNalpha-Kinoïde pourra bénéficier d’un programme de développement accéléré, ce qui nous donnera une chance d’apporter rapidement une réponse thérapeutique à des milliers de patients dans le monde, en particulier des enfants, qui ne reçoivent à ce jour aucune biothérapie efficace. Il s’agit d’un vecteur de croissance important pour Néovacs, mais  qui ne mobilisera que des ressources limitées. Néovacs a d’ailleurs l’intention de déposer des demandes de subventions spécifiques liées aux maladies rares. » commente Miguel Sieler, Directeur Général de Néovacs.

La DM est une maladie inflammatoire caractérisée par des lésions graves de la peau et une faiblesse musculaire avec un impact variable sur les capacités physiques. D’autres systèmes peuvent également être impactés (vasculaire, pulmonaire, gastro-intestinal et cardiaque). Un patient sur trois atteint de DM développe un cancer dans les trois ans suivant les premières manifestations de la maladie. La DM touche majoritairement les enfants. Elle est par ailleurs deux fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Aucun traitement biologique n’est autorisé à ce jour dans cette indication.

La prévalence de la DM est entre un cas pour 50 000 et un cas pour 10 000, lui conférant le statut de maladie orpheline en Europe et aux Etats-Unis. Le nombre de patients atteints de DM dans les pays de l’Union Européenne s’élèverait à 87 000. Néovacs estime ainsi que l’IFNalpha-Kinoïde pourrait bénéficier d’un développement clinique accéléré dans la DM du fait du statut de condition orpheline de cette maladie, permettant une entrée accélérée sur le marché dans les prochaines années.

Formation d’un Comité Clinique dédié

Afin de l’accompagner dans la mise en place de l’étude clinique en DM, Néovacs a par ailleurs annoncé la formation d’un Comité Clinique multidisciplinaire (Clinical Advisory Board) composé d’experts de cette pathologie :

– Pr. Olivier Benveniste, M.D., Ph.D., Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France
– Pr. Eric Hachulla, M.D., Ph.D.,  Centre Hospitalier Regional Universitaire de Lille, France
– Dr. Jean-David Bouaziz , M.D.,Ph.D., Hôpital Saint-Louis, Paris, France
– Pr. Werner Stenzel, MD. PhD.,  Charité Universitätmedizin Berlin, Allemagne
– Pr. Ingrid Lundberg, M.D., Karolinska Universitetssjukhuset, Stockholm, Suède

Source : Néovacs








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents