Edition du 21-06-2018

Néovacs signe un partenariat stratégique avec le coréen CKD

Publié le mardi 15 décembre 2015

Néovacs signe un partenariat stratégique avec le coréen CKDLa société française Néovacs vient de signer un contrat de licence exclusif avec le groupe coréen Chong Kun Dang (CKD), afin de commercialiser l’IFNalpha-Kinoïde dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

Dans ce pays le Lupus est considéré comme une maladie orpheline, avec une taille de marché estimée à moins de 20 000 patients. CKD devrait de ce fait être en mesure de demander aux autorités de santé coréenne l’enregistrement du produit dès la fin 2017, en cas de succès de l’étude de Phase IIb actuellement en cours, qui inclut cinq centres d’investigation en Corée du Sud.

« Ce premier partenariat est une priorité majeure pour Néovacs, car il devrait permettre la mise sur le marché de l’IFNalpha-Kinoïde dès le début 2018. Nous sommes convaincus d’avoir trouvé avec CKD le bon partenaire pour la Corée du Sud, où plus de mille patients coréens devraient être traités et suivis entre 2018 et 2020, parallèlement aux études de Phase III – en Europe et aux Amériques – qui devraient également inclure environ mille patients. Lors de la demande d’enregistrement en Europe, aux États-Unis et en Asie, Néovacs disposera ainsi de données relatives à la sécurité, à la tolérance et à l’efficacité du produit sur plus de deux mille patients », souligne Miguel Sieler, Directeur Général de Néovacs, en ajoutant « qu’au regard de la taille du marché coréen, le potentiel de valorisation du produit convenu avec CKD est très prometteur ».

« CKD est une des plus grandes entreprises pharmaceutiques de Corée du Sud, bénéficiant d’une position de leader sur le segment des traitements immunosuppresseurs, qui lui assure dès lors une relation étroite avec tous les médecins traitant les patients atteints du Lupus. Nous avons l’ambition d’une pénétration rapide du marché grâce à ce traitement innovant, et sommes fiers de fortifier notre compétence dans le domaine de l’immunothérapie, avec cette technologie française de rupture », déclare Youg Yoo Kim, Président du groupe CKD.

Selon les termes de cet accord, Néovacs recevra globalement cinq millions d’euros, dont un million à la signature, suivi de versements liés à des franchissements d’étapes jusqu’aux premières ventes. Par ailleurs, Néovacs percevra des royalties sur les ventes et une marge définie dans le cadre du prix de transfert, dans la mesure où Néovacs assurera la livraison du produit fini à CKD.

Les deux entreprises indiquent qu’elles envisagent une prochaine collaboration préclinique et clinique dans d’autres domaines thérapeutiques, notamment dans l’immunothérapie du Cancer et la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA).

Source : Néovacs








MyPharma Editions

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l’acquisition de PCI Synthesis

Publié le 21 juin 2018
Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l'acquisition de PCI Synthesis

Novacap, acteur mondial de la synthèse pharmaceutique et des produits de spécialités, a annoncé la signature d’un accord en vue d’acquérir PCI Synthesis société américaine spécialisée dans le développement et la fabrication à façon d‘ingrédients pharmaceutiques (CDMO).

Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Publié le 21 juin 2018
Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Édités par l’AFM-Téléthon et la Société Française de Myologie, les Cahiers de Myologie constituent une passerelle entre la recherche et la médecine dans une discipline qui, grâce à une collaboration exceptionnelle des chercheurs, médecins et malades, est aujourd’hui à la pointe de l’innovation thérapeutique.

SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

Publié le 21 juin 2018
SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

SGH Healthcaring a annoncé l’acquisition des sociétés françaises Rovipharm et RR Plastiques. Le groupe SGH Healthcaring a été constitué suite à l’acquisition de Stiplastics Healthcaring par Mérieux Développement et Gimv en janvier dernier, en vue de créer un des leaders européens de la fabrication de dispositifs médicaux notamment dans l’administration de médicaments de forme liquide et solide.

Inventiva : feu vert de la FDA pour l’étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Publié le 21 juin 2018
Inventiva : feu vert de la FDA pour l'étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Inventiva a annoncé mercredi que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accepté la demande d’IND (Investigational New Drug), à l’initiative d’un investigateur, permettant ainsi de procéder à l’étude de Phase II avec lanifibranor pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) chez des patients atteints de diabète de type 2.

Gustave Roussy s’équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Publié le 21 juin 2018
Gustave Roussy s'équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Installé dans les locaux du département de pharmacie clinique et après avoir fait l’objet d’une qualification opérationnelle et d’une qualification de performance, le premier robot (APOTECAchemo®, Loccioni) est entré en service le 19 février dernier avec la mise à disposition des premières préparations administrées aux patients. Un second robot est en cours de livraison et sera opérationnel au mois de juillet.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions