Edition du 25-02-2018

Noxxon Pharma : 1ères données de phase 1/2 de son programme phare NOX-A12

Publié le jeudi 28 septembre 2017

Noxxon Pharma : 1ères données de phase 1/2 de son programme phare NOX-A12Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, a fait le point sur l’étude clinique de phase 1/2 en cours sur l’association du composé phare de Noxxon, NOX-A12, et de Keytruda® (pembrolizumab) de Merck & Co./MSD chez des patients atteints de cancer colorectal ou du pancréas.

Dix patients ont été inclus dans l’étude qui est donc déjà à mi-chemin de l’objectif global de recrutement. L’étude se poursuit conformément au calendrier prévu. Les premières analyses des biopsies réalisées après la monothérapie par NOX-A12 et les premiers taux de réponse de l’ensemble des 20 patients à l’association de NOX-A12 et Keytruda® seront communiqués respectivement au deuxième et au quatrième trimestres 2018.

L’analyse initiale de la partie de l’étude ouverte consistant en deux semaines de monothérapie par NOX-A12 montre que la sécurité et la tolérance de NOX-A12 sont conformes aux données précédemment rapportées et publiées, les patients ne présentant aucune réaction indésirable majeure liée au médicament. De plus, les données issues des quatre premiers patients inclus suggèrent que NOX-A12 est capable de pénétrer dans le tissu tumoral pour se lier à sa cible et la neutraliser chez les patients atteints de cancer colorectal comme pancréatique. Cette analyse repose sur les taux de CXCL12, cible de NOX-A12, et d’autres biomarqueurs isolés dans les biopsies tumorales.

« Nous recevons des retours très encourageants de la part des cliniciens, qui sont très investis dans l’étude, » a déclaré Aram Mangasarian, Président Directeur Général de Noxxon. « Nous nous efforçons de respecter le calendrier de l’étude pour pouvoir communiquer les premières données des deux parties de l’étude en 2018. »

L’objectif principal de la 1re partie de l’étude est de confirmer que le traitement par NOX-A12 peut moduler le microenvironnement tumoral, notamment le type, le nombre et/ou la distribution des cellules immunitaires, telles que les lymphocytes T cytotoxiques et les signatures de chimiokines et cytokines dans le tissu tumoral. L’ensemble des patients achevant la 1re partie seront inclus dans la 2e partie au cours de laquelle ils recevront NOX-A12 en association avec le Keytruda®. La 2e partie vise à évaluer sécurité, tolérance et efficacité de NOX-A12 en association avec le Keytruda®.

Source : Noxxon








MyPharma Editions

Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Publié le 23 février 2018
Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Servier a annoncé vendredi le renforcement de sa présence sur le territoire américain avec l’ouverture à Boston de son premier bureau, Servier BioInnovation. Situé en plein coeur du hub mondial des sciences de la vie de Cambridge, ce nouveau site a pour mission d’identifier de nouvelles opportunités en Recherche & Développement et concrétiser la présence commerciale du groupe pharmaceutique français aux Etats-Unis.

GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

Publié le 23 février 2018
GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

GeNeuro, société biopharmaceutique suisse qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, a annoncé que GNbAC1 a reçu la désignation de médicament orphelin de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour le traitement de la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), une maladie auto-immune neurologique rare du système nerveux périphérique.

Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Publié le 22 février 2018
Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Elsalys Biotech, société française spécialisée en immuno-oncologie, a signé avec Théa un accord d’option de licence en ophtalmologie. L’option porte sur le développement clinique (prévu à partir de 2020) et la commercialisation d’ELB011, un nouvel anticorps first-in-class dans le traitement de la DMLA humide et d’autres pathologies vasculaires rétiniennes.

Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l’australien Viralytics

Publié le 22 février 2018
Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l'australien Viralytics

Le groupe pharmaceutique américain a annoncé la signature d’un accord définitif en vue d’acquérir Viralytics, une biotech australienne spécialisée dans les traitements d’immunothérapie oncolytique. L’opération proposée valorise le total des actions émises de Viralytics à environ 502 millions de dollars de dollars australiens (320 millions d‘euros).

Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

Publié le 22 février 2018
Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

La 13ème édition de la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse se déroule du 10 au 18 mars 2018. A cette occasion, l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne et dit « Bravo et merci » à tous ceux qui ont pris le temps de s’inscrire comme donneurs de moelle osseuse pour peut-être un jour sauver des vies.

Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Publié le 22 février 2018
Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Néovacs, la société spécialiste de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé avoir reçu la notification par le United States Patent and Trademark Office (USPTO) de l’octroi du brevet intitulé : « Méthode de traitement d’une condition liée à la surexpression de l’Interféron alpha (US 14/110,312) ».

TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

Publié le 22 février 2018
TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

TxCell, société de biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, présente les détails de son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe, se tenant du 20 au 22 février 2018 à Londres, au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions