Edition du 24-09-2018

Noxxon Pharma : 1ères données de phase 1/2 de son programme phare NOX-A12

Publié le jeudi 28 septembre 2017

Noxxon Pharma : 1ères données de phase 1/2 de son programme phare NOX-A12Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, a fait le point sur l’étude clinique de phase 1/2 en cours sur l’association du composé phare de Noxxon, NOX-A12, et de Keytruda® (pembrolizumab) de Merck & Co./MSD chez des patients atteints de cancer colorectal ou du pancréas.

Dix patients ont été inclus dans l’étude qui est donc déjà à mi-chemin de l’objectif global de recrutement. L’étude se poursuit conformément au calendrier prévu. Les premières analyses des biopsies réalisées après la monothérapie par NOX-A12 et les premiers taux de réponse de l’ensemble des 20 patients à l’association de NOX-A12 et Keytruda® seront communiqués respectivement au deuxième et au quatrième trimestres 2018.

L’analyse initiale de la partie de l’étude ouverte consistant en deux semaines de monothérapie par NOX-A12 montre que la sécurité et la tolérance de NOX-A12 sont conformes aux données précédemment rapportées et publiées, les patients ne présentant aucune réaction indésirable majeure liée au médicament. De plus, les données issues des quatre premiers patients inclus suggèrent que NOX-A12 est capable de pénétrer dans le tissu tumoral pour se lier à sa cible et la neutraliser chez les patients atteints de cancer colorectal comme pancréatique. Cette analyse repose sur les taux de CXCL12, cible de NOX-A12, et d’autres biomarqueurs isolés dans les biopsies tumorales.

« Nous recevons des retours très encourageants de la part des cliniciens, qui sont très investis dans l’étude, » a déclaré Aram Mangasarian, Président Directeur Général de Noxxon. « Nous nous efforçons de respecter le calendrier de l’étude pour pouvoir communiquer les premières données des deux parties de l’étude en 2018. »

L’objectif principal de la 1re partie de l’étude est de confirmer que le traitement par NOX-A12 peut moduler le microenvironnement tumoral, notamment le type, le nombre et/ou la distribution des cellules immunitaires, telles que les lymphocytes T cytotoxiques et les signatures de chimiokines et cytokines dans le tissu tumoral. L’ensemble des patients achevant la 1re partie seront inclus dans la 2e partie au cours de laquelle ils recevront NOX-A12 en association avec le Keytruda®. La 2e partie vise à évaluer sécurité, tolérance et efficacité de NOX-A12 en association avec le Keytruda®.

Source : Noxxon








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions