Edition du 08-05-2021

Quantum Genomics : recrutement aux Etats-Unis des 1ers patients de l’étude NEW-HOPE

Publié le mercredi 15 novembre 2017

Quantum Genomics : recrutement aux Etats-Unis des 1ers patients de l'étude NEW-HOPEQuantum Genomics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour le traitement de l’hypertension et de l’insuffisance cardiaque, a annoncé aujourd’hui le recrutement aux États-Unis des premiers patients de son étude NEW-HOPE avec le candidat-médicament QGC001 pour le traitement de l’hypertension artérielle.  

NEW-HOPE (Novel Evaluation With QGC001 in Hypertensive Overweight Patients of Multiple Ethnic Origins) est une étude de phase II conduite dans 25 hôpitaux aux Etats-Unis sur 250 patients hypertendus, en surpoids ou obèses. Elle a été lancée fin septembre dans la foulée de la réunion des investigateurs organisée à Chicago et à laquelle a participé le comité de pilotage présidé par le Pr Keith C. Ferdinand, spécialiste américain de l’hypertension artérielle. Depuis, une majorité des centres (17 sur 25) a déjà débuté la phase de sélection des patients et les 14 premiers patients ont commencé à être traités à ce jour. Les résultats de l’étude sont attendus au premier semestre 2019.

« L’inclusion des premiers patients marque le début effectif de notre étude NEW-HOPE et nous constatons une réelle attente de la part des médecins pour tester ce nouveau médicament. L’objectif de NEW-HOPE est de démontrer l’efficacité du QGC001 comme nouvelle option thérapeutique dans l’hypertension artérielle, et notamment au sein de larges segments de la population souffrant d’hypertension compliquée, voire résistante, et qui sont aujourd’hui mal contrôlés par les traitements actuels ou tout simplement en échec de traitement », déclare Lionel Ségard, PDG de Quantum Genomics.

Après deux semaines d’arrêt de tout traitement antihypertenseur, les patients recevront un traitement par QGC001 pendant une période de huit semaines. La dose initiale de QGC001 (250 mg deux fois par jour) sera augmentée si nécessaire à 500 mg deux fois par jour. Un traitement diurétique (hydrochlorothiazide 25 mg) pourra être ajouté, comme c’est souvent le protocole de traitement pour ce type de patients.

Le critère principal d’efficacité sera la baisse de la pression artérielle après huit semaines, telle que mesurée en cabinet médical. La pression ambulatoire (ABPM) sera également analysée après huit semaines. Le taux de répondeurs sera mesuré, ainsi que les facteurs prédictifs de réponse. Les données sur la tolérance seront également surveillées.

Une étude innovante réalisée aux Etats-Unis pour un meilleur ciblage

Quantum Genomics a été distinguée le 26 octobre à New York par le Prix Galien MedStartUp 2017 dans la catégorie « Meilleur design innovant d’étude clinique ». Le profil innovant de l’étude NEW-HOPE tient notamment à l’inclusion à hauteur de 50% dans l’essai clinique de patients américains issus de minorités ethniques (d’origine afro-américaine, hispanique, asiatique).

Chez ces patients, en effet, un profil hormonal particulier dit LRHV (Low Renin, High Vasopressin) caractérisé par une concentration de rénine réduite et de vasopressine élevée, se trouve surreprésenté. Or les patients LRHV se caractérisent par une réponse médiocre aux traitements actuels, que ce soit les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine I et les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II.

« Plusieurs études ont montré que les individus d’origine afro-américaine, hispanique ou asiatique présentaient plus fréquemment une hypertension dite compliquée, voire résistante. Ce sont des patients insuffisamment contrôlés ou en échec total de traitement. D’où la nécessité de développer une nouvelle approche thérapeutique pour soigner ces patients », souligne le Dr Bruno Besse, Directeur médical de Quantum Genomics.

Ces segments de population issus de minorités ethniques américaines offrent donc une cible de choix pour évaluer l’efficacité du QGC001 sur ce type de profil d’hypertendu, sachant que le profil LRHV touche plus généralement environ 30% de la population adulte dans le monde.

L’hypertension artérielle est une pathologie cardiovasculaire irréversible. Elle constitue un problème majeur de santé publique. Elle affecte plus d’un adulte sur trois dans le monde et plus d’un sur deux après 50 ans. Elle est responsable de 9,4 millions de décès chaque année mondialement à la suite des complications qu’elle entraîne (maladies coronariennes, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, accidents vasculaires cérébraux, etc.).

Plus de la moitié des patients hypertendus, y compris dans les pays développés, ne sont pas traités et, sur la population des patients traités, environ 30% sont mal contrôlés ou en échec de réponse.

« Si nous sommes persuadés que le QGC001 peut représenter une approche thérapeutique alternative pour l’ensemble de la population des patients hypertendus dans le monde, il est évident que nous devons adresser en priorité les segments de population qui font face aujourd’hui à un besoin médical non satisfait », conclut le PDG de Quantum Genomics.

Source : Quantum Genomics








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents