Edition du 04-07-2020

Oncovita signe un accord de licence exclusif avec l’Institut Pasteur

Publié le mardi 2 juillet 2019

Oncovita signe un accord de licence exclusif avec l’Institut PasteurOncovita, société de biotechnologie qui développe de nouveaux traitements dans les maladies graves, notamment dans le domaine du cancer, a annoncé avoir finalisé un accord de licence avec l’Institut Pasteur qui lui confère les droits exclusifs et mondiaux pour développer, fabriquer et commercialiser des traitements anti-cancéreux basés sur une plateforme virale dérivée du vaccin contre la rougeole. Les termes financiers de l’accord n’ont pas été dévoilés.

Le virus atténué de la rougeole est utilisé depuis une quarantaine d’années pour vacciner des milliards d’enfants dans le monde. C’est un des vaccins humains les plus sûrs et les plus efficaces.

La technologie concernée par cet accord de licence est basée sur des modifications du génome du virus destinées à augmenter considérablement son pouvoir anti-tumoral. Cette technologie a été développée par l’unité de Génomique virale et vaccination de l’Institut Pasteur, à Paris. L’unité de Génomique virale et vaccination de l’Institut Pasteur a par ailleurs déjà mis au point avec succès des vaccins rougeole modifiés recombinants qui sont actuellement en développement clinique pour la prévention d’infections comme le chikungunya, le zika, la dengue, etc.

Pour développer les traitements anti-cancéreux, Oncovita, une spin-off de l’Institut Pasteur, a été sélectionnée pour détenir les droits exclusifs mondiaux de cette technologie.

« Les virus oncolytiques suscitent de plus en plus l’intérêt des grands centres de recherche et de la communauté des oncologues. Nous avons déjà démontré l’efficacité de notre premier candidat (MVP 06-01) dans de nombreux modèles précliniques de tumeurs solides in vitro et in vivo », indique le Dr. Frédéric Tangy, fondateur d’Oncovita. « Par ailleurs, des résultats prometteurs ont déjà été obtenus à la Mayo Clinic (Rochester, MN, Etats-Unis) avec un autre virus de la rougeole, démontrant ainsi sa possible utilisation dans le traitement de certains cancers. »

Isabelle Buckle, Directrice des Applications de la Recherche et des Relations Industrielles de l’Institut Pasteur ajoute : « Nous sommes particulièrement heureux que les avancées obtenues par l’unité de Génomique virale et vaccination de l’Institut Pasteur débouchent ainsi sur la création d’une nouvelle société de biotechnologie française. Nous continuerons de soutenir ce projet qui nous apparait très prometteur et nous suivrons son développement avec d’autant plus d’intérêt que l’Institut Pasteur est un des actionnaires d’Oncovita. »

Source : Oncovita








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents