Edition du 15-11-2018

Onxeo : des résultats positifs de preuve de concept sur l’activité d’AsiDNA™ par voie systémique

Publié le mercredi 5 juillet 2017

Onxeo : des résultats positifs de preuve de concept sur l’activité d'AsiDNA™ par voie systémiqueOnxeo, société spécialisée dans le développement de médicaments innovants pour le traitement des maladies orphelines, en particulier en oncologie, a annoncé des résultats précliniques in vivo positifs de preuve de concept confirmant l’activité d’AsiDNA™, inhibiteur de réparation d’ADN tumoral first-in-class1 , par administration systémique (voie intraveineuse).

Un premier essai de phase I (DRIMM2) d’AsiDNA™ dans le mélanome avait déjà montré un bon profil de tolérance et de sécurité et un signal d’efficacité fort par administration locale. L’objectif de ces nouvelles études précliniques était de montrer qu‘AsiDNA™ est également efficace lorsqu’il est administré par voie intraveineuse, ce qui permettrait de traiter un large éventail de types de tumeurs.

« Les données générées confirment l’activité d’AsiDNA™ administré par voie intraveineuse, seul et en association, comme en témoigne la prévention de la croissance tumorale dans un modèle murin de cancer du sein triple négatif (CSTN). Ces données montrent également un effet synergique significatif en associant AsiDNA™ avec le carboplatine3, une chimiothérapie néoadjuvante utilisée dans le traitement du CSTN », indique la société dans un communiqué.

« Ainsi, AsiDNA™ administré par voie intraveineuse est un candidat idéal en monothérapie ainsi qu’en association avec des traitements anti-cancer génotoxiques, comme la radio ou la chimiothérapie, ou avec d’autres inhibiteurs de réparation de l’ADN visant une seule voie de réparation, comme les inhibiteurs de PARP4″, poursuit Onxeo.

De plus, les données pharmacodynamiques générées confirment le mécanisme d’action unique d’AsiDNA™ qui se comporte comme un leurre attirant les enzymes de réparation, brisant le cycle des activités de réparation de l’ADN de la tumeur et interférant avec de multiples voies de réparation, tout en épargnant les cellules saines.

Un lien a pu être établi entre l’activité d’AsiDNA™ par voie systémique et sa capacité à séquestrer et à hyperactiver deux protéines majeures de réparation de l’ADN, DNA-PK et PARP, ce qui prévient leur recrutement sur l’ADN tumoral endommagé.

« Ces résultats positifs, associés à des données de production robustes, constituent des fondations solides pour porter le développement d’AsiDNA™ par voie systémique au stade clinique », déclare Françoise Bono, directeur scientifique d’Onxeo. « Les données initiales obtenues en association avec le carboplatine sont encourageantes et nous initions dès à présent des tests in-vivo complémentaires en association avec des inhibiteurs de PARP. »

Compte tenu de ses attributs uniques et des données précliniques obtenues à ce jour, AsiDNA™ a le potentiel de répondre à des besoins médicaux importants et non satisfaits dans le traitement de cancers agressifs et résistants, tels que le CSTN ou le cancer de l’ovaire. GlobalData estime que le marché du CSTN à lui seul, qui représentait environ 0,8 milliard d’euros en 2016, pèsera 2,1 milliards d’euros d’ici 2025.

« La preuve de concept de l’activité d’AsiDNA™ par administration systémique que nous venons de faire renforce considérablement son potentiel par rapport à la seule administration locale et représente ainsi une étape-clé dans le développement de ce candidat très prometteur », conclut Judith Greciet, directeur général d’Onxeo. « Grâce à l’optimisation du processus de fabrication réalisé avec succès par nos équipes en parallèle, nous sommes prêts à poursuivre vers la phase clinique, et nous prévoyons de soumettre une demande d’essai clinique de phase I aux autorités réglementaires d’ici la fin de 2017. »

1 Premier d’une nouvelle classe de médicaments –
2 Le Tourneau C et al. Br J Cancer. 2016 May 24;114(11):1199-205
3 GeparSixto: von Minckwitz et al. Lancet Oncol 2014; CALGB 40603: Sikov et al. J Clin Oncol 2015.
4 Jdey W et al. Clin Cancer Res. 2017 Feb 15;23(4):1001-101

Source : Onxeo








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions