Edition du 19-05-2019

OSE Immunotherapeutics : levée d’option de l’accord de licence mondiale par Janssen pour FR104

Publié le mardi 5 juillet 2016

OSE Immunotherapeutics : levée d’option de l’accord de licence mondiale par Janssen pour FR104OSE Immunotherapeutics, société qui développe des immunothérapies d’activation ou de régulation en immuno-oncologie, dans les maladies auto-immunes et les transplantations, a annoncé mardi la levée d’option par Janssen Biotech dans le cadre de l’accord de licence mondiale entre Janssen et OSE Immunotherapeutics.

Selon les termes de cet accord, Janssen sera responsable de l’ensemble du développement clinique, de l’enregistrement et de la commercialisation du produit FR104 au plan international, dans les maladies auto-immunes et les transplantations. Cet accord a été conclu entre Effimune et Johnson & Johnson Innovation en octobre 2013.

FR104 est un produit de nouvelle génération, un anticorps monoclonal antagoniste du CD28, un récepteur clé des lymphocytes T effecteurs avec des preuves de concept établies en préclinique dans les pathologies auto-immunes et les transplantations. Ce produit a été développé par la société Effimune, aujourd’hui OSE Immunotherapeutics.

Les résultats positifs obtenus dans l’essai clinique de phase 1 du FR104 qui vient de se terminer, ont déclenché la levée de l’option de licence et vont permettre le développement clinique du produit par Janssen. Selon les termes de l’accord, OSE Immunotherapeutics pourra recevoir jusqu’à 155 millions d’euros dont un versement de 10 millions d’euros à la levée d’option et des paiements d’étapes liés au développement, à l’enregistrement et aux futures ventes du produit, auxquels s’ajouteront des royalties.

« Cette levée d’option de licence est une formidable étape franchie pour la poursuite du développement du FR104 en collaboration avec les immunologistes de Janssen, suite à notre accord stratégique avec Johnson & Johnson Innovation (Centre de Londres) », déclare Bernard Vanhove, Directeur général délégué en charge de la R&D et des Collaborations scientifiques internationales au sein d’OSE Immunotherapeutics, et co-inventeur du FR104.

« Nous sommes très fiers du travail accompli par nos équipes et très heureux de l’implication de Janssen et Johnson & Johnson Innovation dans ce programme clinique. Nous tenons à remercier également les soutiens académiques et régionaux (Inserm, CHU de Nantes / Région Pays de la Loire / Atlanpôle Biothérapies, les fonds européens FP7) qui ont accompagné la société dans ses développements », ajoute Maryvonne Hiance, Vice-Présidente d’OSE Immunotherapeutics et Directeur de la Stratégie.

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents