Edition du 20-05-2018

Accueil » Industrie » Produits

Ostéoporose : feu vert pour Prolia® d’Amgen dans l’UE

Publié le vendredi 28 mai 2010

Amgen a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne a accordé une AMM pour Prolia® (denosumab) dans le traitement de l’ostéoporose post-ménopausique chez les femmes à risque élevé de fractures et dans le traitement de la perte osseuse associée à un traitement hormono-ablatif chez les hommes atteints de cancer de la prostate à risque élevé de fractures. 

La Commission Européenne a annoncé aujourd’hui l’Autorisation de Mise sur le Marché de Prolia®(denosumab), 60mg solution injectable, dans deux indications dont le traitement de l’Ostéoporose Post Ménopausique (OPM) chez les femmes à risque élevé de fractures.  Cette autorisation européenne constitue la première homologation du produit dans le monde. Prolia a été autorisé dans les 27 Etats membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège, en Islande et au Liechtenstein. Le produit est en cours d’évaluation aux Etats-Unis, en Suisse, en Australie et au Canada.

Prolia® (denosumab) est la première biothérapie ciblée dans l’OPM, qui inhibe la formation, la fonction et la survie des ostéoclastes. Il inhibe spécifiquement le médiateur essentiel de la résorption osseuse : le Rank ligand. Dans une étude de phase III, chez des femmes ménopausées ostéoporotiques, Prolia® a démontré une réduction significative du risque fracturaire sur tous les sites (fractures de la hanche,  vertébrales  et  non vertébrales), ainsi qu’une augmentation de la Densité Minérale et Osseuse (DMO), sur tous les sites cliniques après 1,2 et 3 ans de traitement.

De par son mécanisme d’action spécifique et ciblé sur l’inhibition du développement des ostéoclastes, le denosumab est étudié dans d’autres pathologies. L’AMM européenne de Prolia® concerne ainsi également l’indication du traitement  de la perte osseuse associée à un traitement hormono-ablatif chez les hommes atteints de cancer de la prostate à risque élevé de fractures.

Plusieurs accords de collaboration
En juillet 2009, Amgen et GlaxoSmithKine (GSK) ont annoncé un accord de collaboration pour commercialiser conjointement Prolia® dans le traitement de l’ostéoporose post-ménopausique en Europe, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Mexique lorsque le produit aura été autorisé dans ces pays. Amgen commercialisera Prolia dans les indications d’ostéoporose post-ménopausique et d’oncologie aux Etats-Unis et au Canada et dans toutes les indications d’oncologie en Europe et sur d’autres marchés spécifiques.

De plus, GlaxoSmithKline enregistrera et commercialisera le denosumab, dans toutes les indications, dans les pays où Amgen n’est pas actuellement présent commercialement, notamment la Chine, le Brésil, l’Inde et la Corée du Sud, à l’exclusion du Japon. La structure de cette collaboration laisse la possibilité à Amgen d’avoir un large rôle dans la commercialisation en Europe et à l’avenir dans certains pays émergents.

Amgen et Daiichi-Sankyo Company, Limited ont conclu un accord de collaboration et de licence pour le développement et la commercialisation du denosumab au Japon.

L’OPM touche 250 millions de personnes dans le monde et on estime que 50% des femmes après 50 ans auront une fracture ostéoporotique au cours de leur vie (1). Pourtant cette pathologie est encore sous-diagnostiquée et insuffisamment traitée : 80% des femmes ne reçoivent pas de traitement de l’OPM dans l’année qui suit une fracture liée à l’ostéoporose (2 et 3). D’autre part, il a été observé avec les traitements actuels que seulement 50% des femmes continuent à suivre leur traitement un an après son instauration (4).

 1 : Holroyd epidemiology osteoporosis best practice & research Clinical Endocrinology & Metabolism Vol 22 N° 5 pp 671-685. 2008
2 : Cooper C. The crippling Consequences of fractures and their impact on quality of life. Am J Med 1997, 103(2A) : 12S-19S.
3 : Cuddihy MT Gabriel SE, Crawson CS et al. Osteoporosis intervention following distal forearm fractures. Arch Intern Med 2002, 162 : 421-6.
4 : Samuel E et coll : systematic review of the risk of fractures with medication non adherence in PMO women.ASBMR Octobre 2009

 Source : Amgen








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Publié le 17 mai 2018

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé jeudi que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40 et 60 mg pour le traitement de première ligne des adultes atteints d’un cancer du rein avancé (aRCC) à risque intermédiaire ou élevé.

Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le 17 mai 2018
Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec seront présentées à la réunion annuelle de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018.

Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Publié le 17 mai 2018

Kite, la société du groupe américain Gilead qui se consacre au développement d’immunothérapies innovantes contre le cancer, vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouveau site aux Pays-Bas afin de produire des thérapies cellulaires en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions