Edition du 26-01-2020

PathoQuest : marquage CE de son test métagénomique iDTECT™ Blood

Publié le lundi 31 octobre 2016

PathoQuest : marquage CE de son test métagénomique iDTECT™ BloodPathoQuest, une société de biotechnologie, spin off de l’Institut Pasteur, vient d’annoncer le marquage CE de iDTECT™ Blood. Ce test métagénomique novateur, basé sur la technologie NGS, permet d’élargir considérablement le spectre de détection des agents pathogènes.

« iDTECT Blood est un test basé sur une méthode exclusive allant de l’échantillon sanguin au rendu de résultats. Par rapport aux méthodes actuellement disponibles, il offre aux médecins une amélioration significative de la détection des bactéries et virus chez des patients suspects d’infection, en particulier des patients immuno-compromis », indique la société dans un communiqué.

« Grâce à ce marquage CE, PathoQuest va mettre à exécution sa stratégie globale et entrer dans des programmes d’accès rapide à l’innovation dans un certain nombre de pays », explique Helene Peyro-Saint-Paul, Chief Medical Officer chez PathoQuest. « Le test iDTECT Blood devrait contribuer à une utilisation raisonnée des antibiotiques et au développement de la médecine de précision en infectiologie, et conduire ainsi à une meilleure prise en charge des patients. »

« Dans un certain nombre d’infections, et en particulier chez des patients immuno-compromis, les outils de diagnostic actuels, basés sur la culture et des tests PCR, ne permettent pas toujours la mise en oeuvre d’un traitement anti-infectieux ciblé » indique le Professeur Lortholary, Chef du service de Maladies Infectieuses et Tropicales à l’Hôpital Necker-Enfants Malades (Paris). Le test iDTECT Blood pourrait répondre à ce besoin clinique chez ces patients dont la prise en charge est particulièrement lourde. La communauté médicale attend la mise à disposition de ce test pour approfondir les résultats déjà obtenus dans une étude de preuve de concept réalisée à l’hôpital Necker-Enfants Malades et l’HEGP sur une cohorte de 101 patients »

« L’obtention du marquage CE pour iDTECT Blood est une étape majeure pour PathoQuest. Elle valide la robustesse de notre test combinant une méthode exclusive de préparation de l’échantillon sanguin avec une analyse bio-informatique, qui s’appuie sur notre base de données et nos logiciels propriétaires iDTECT », affirme Jean-Francois Brepson, PDG de PathoQuest. « Ce résultat matérialise le leadership de PathoQuest en métagénomique clinique appliquée à l’infectiologie. Désormais, nous allons engager notre plan de lancement et mettre ce test à la disposition d’hôpitaux sélectionnés en Europe et aux États-Unis. Nous allons également poursuivre le développement de partenariats stratégiques avec des sociétés et des institutions qui reconnaissent la valeur de notre solution d’identification d’agents pathogènes basée sur le NGS. »

Source: PathoQuest








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents