Edition du 04-07-2022

PDC*line Pharma ouvre la dernière cohorte de son essai clinique PDC-LUNG-101

Publié le jeudi 4 novembre 2021

PDC*line Pharma ouvre la dernière cohorte de son essai clinique PDC-LUNG-101PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé que la dernière cohorte (B2) de son essai clinique PDC-LUNG-101 (NCT03970746) de phase I/II portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) a été ouverte et les premiers patients traités.

PDC*lung01 est une suspension cellulaire d’un mélange de sept principes actifs en proportion identique, chacun constitué de cellules dendritiques plasmacytoïdes (PDC*line) humaines irradiées, chargées avec un peptide de synthèse différent restreint au sérotype HLA-A*02:01, dérivé d’antigènes tumoraux. PDC*line est une cellule présentatrice d’antigènes puissante, qui est capable d’amorcer et de stimuler des lymphocytes T CD8+ cytotoxiques anti-tumoraux spécifiques à partir du système immunitaire du patient.

Les objectifs de cet essai de phase I/II (PDC-LUNG-101) sont d’évaluer la sécurité, la tolérabilité, l’immunogénicité et l’activité clinique préliminaire du candidat-médicament PDC*lung01, associé ou non à un traitement par anti-PD1 dans le CPNPC. PDC*lung01 sera administré à 62 patients évaluables atteints de CPNPC et porteurs du sérotype HLA-A*02:01, à deux niveaux de dose et dans deux configurations : en monothérapie pour des patients en situation adjuvante (A1 : faible dose, A2 : haute dose) ou en association avec un traitement anti-PD1 en monothérapie, le traitement de référence de première ligne pour des patients atteints de CPNPC au stade IV métastatique (B1 : faible dose, B2 : haute dose).

Après la clôture des trois premières cohortes, le comité de surveillance (appelé Data and Safety Monitoring Board – DSMB)) a passé en revue l’ensemble des données relatives à la sécurité du produit. N’ayant observé aucune toxicité limitant la dose ou aucun autre problème de sécurité, il a autorisé l’ouverture de la dernière cohorte (B2).

Cette cohorte de 42 patients évaluables va examiner l’effet de PDC*lung01 à haute dose, en association avec le pembrolizumab en monothérapie, utilisé en première ligne chez des patients au stade IV.

Le premier patient traité dans la cohorte B2 est sous la supervision du Dr. Kristof Cuppens, médecin oncologue à l’hôpital Jessa Ziekenhuis de Hasselt (Belgique). Des sites cliniques participant à l’étude sont également ouverts en France, en Belgique et en Allemagne.

« Cet essai clinique avec le vaccin PDC*lung01 est très intéressant car on peut l’administrer en combinaison avec une immunothérapie anti-PD1. Les données initiales des trois premières cohortes montrent un profil de sécurité très rassurant et une bonne compliance des patients au traitement », indique le Pr. Vansteenkiste, chef de clinique, unité d’oncologie respiratoire et d’essais cliniques, département des maladies respiratoires de KU Leuven (Belgique) et président du DSMB.

« Nous sommes ravis d’atteindre cette nouvelle étape dans notre essai clinique sur le CPNPC, qui se déroule bien malgré la pandémie de Covid-19. Nous sommes impatients de finaliser la cohorte B2, afin d’évaluer l’activité clinique préliminaire de notre vaccin en association avec une immunothérapie anti-PD1 dans la population cible », ajoute Eric Halioua, président directeur général de PDC*line Pharma.

« Je tiens à remercier les investigateurs et les patients pour leur participation à cette étude. Le profil de sécurité favorable, y compris en combinaison avec l’anti-PD1, nous encourage à poursuivre. Nous prévoyons d’ouvrir de nouveaux centres cliniques aux Pays-Bas et en Pologne pour garantir un niveau d’enrôlement optimal dans la population de patients ciblés par cet essai », conclut le Dr. Channa Debruyne, directrice médicale de PDC*line Pharma.

Source et visuel : PDC*line Pharma








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents