Edition du 25-11-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Pierre Fabre : démarrage de l’essai clinique d’un nouvel anticorps monoclonal chez des patients atteints de tumeurs solides

Publié le jeudi 19 novembre 2020

Pierre Fabre : démarrage de l'essai clinique d'un nouvel anticorps monoclonal développé ciblant le point de contrôle immunitaire VISTA chez des patients atteints de tumeurs solidesPierre Fabre vient d’annoncer le démarrage (« First in Human ») d’une étude clinique internationale de phase I pour sa molécule d’investigation W0180 chez des patients atteints de tumeurs solides en rechute ou réfractaires. W0180 est un anticorps monoclonal dirigé contre la cible VISTA, développé par les équipes R&D de Pierre Fabre Medical Care. L’étude a démarré en Espagne à la Clinique universitaire de Navarre (Pampelune), sous la supervision du Professeur Ignacio Melero, immunologue et investigateur responsable du Centro de Investigación Médica Aplicada (CIMA).

Cette étude clinique est dirigée par le Professeur Aurélien Marabelle de l’institut Gustave Roussy (Villejuif, France), investigateur principal de l’essai. Le Professeur Marabelle est directeur clinique du Programme d’Immunothérapie du Cancer pour l’Institut Gustave Roussy et oncologue médical au sein du Département d’Innovation Thérapeutique et d’Essais Précoces (DITEP) de l’Institut. D’autres centres cliniques participeront à l’étude en France et en Espagne, dont l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT) installé sur le campus de Toulouse-Oncopole.

A l’occasion du démarrage de cet essai, le Professeur Aurélien Marabelle a déclaré : « VISTA est une molécule point de contrôle immunitaire récemment décrite qui est fortement exprimée dans le microenvironnement tumoral. Les attentes sont fortes parmi la communauté médico-scientifique pour cette nouvelle cible et sa biologie. Avec cette étude clinique et son vaste programme de médecine translationnelle, nous sommes heureux de contribuer à améliorer la compréhension de VISTA pour le bénéfice des patients atteints de cancers. »

Jean-Luc Lowinski, Directeur Général de Pierre Fabre Medical Care, a ajouté : « Pour Pierre Fabre, l’innovation en oncologie est une priorité stratégique, et nous sommes enthousiastes d’amener cette nouvelle molécule au stade de l’évaluation clinique. L’immunothérapie est d’ores et déjà une révolution pour les patients atteints de cancers dans de multiples indications, mais le besoin médical reste immense. Nos équipes de R&D en oncologie sont totalement engagées dans la recherche et le développement de nouvelles thérapies pour des patients réfractaires ou résistants aux traitements actuels ».

W0180 est un anticorps chef de file qui cible VISTA (V-domain Ig suppressor of T cell Activation). VISTA est un point de contrôle immunitaire, régulateur négatif de la réponse cellulaire T. VISTA est exprimé dans le microenvironnement tumoral, où son inhibition peut augmenter la réponse immunitaire antitumorale. De plus, une augmentation de l’expression de VISTA a été rapportée chez les patients à la suite de traitement anti-PD1/L1 ou anti-CTLA4. Ceci confirme que VISTA pourrait jouer un rôle clé comme mécanisme de résistance aux immunothérapies actuelles. W0180, administré aux patients en monothérapie ou en association avec traitement anti-PD1/L1 a un potentiel thérapeutique dans de multiples indications de cancers incluant les tumeurs avec infiltrats myéloïdes immunosuppressifs où la biologie de VISTA est exprimée.

Pierre Fabre a présenté 3 communications à propos de W0180 aux congrès annuels de l’American Association of Cancer Research (AACR 2019 et AACR 2020) et prépare une communication en vue du 35ème congrès annuel de la Society for Immunotherapy of Cancer (SITC) qui se tiendra du 9 au 14 novembre 2020. Cette communication au SITC s’intitule : « W0180, nouvel anticorps anti-VISTA : rationnel pour la population cible et design d’essai clinique de première administration chez l’homme en monothérapie et en association avec un anticorps anti-PD1 ».

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Sanofi : la Commission européenne approuve MenQuadfi®, son vaccin méningococcique indiqué à partir de l’âge de 12 mois

Publié le 23 novembre 2020
Sanofi : la Commission européenne approuve MenQuadfi®, son vaccin méningococcique indiqué à partir de l’âge de 12 mois

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé MenQuadfi® pour l’immunisation active, à partir de 12 mois, contre les infections invasives à méningocoques causées par les sérogroupes A, C, W et Y de Neisseria meningitidis (9).

BrainEver : désignation de médicament orphelin de la FDA pour BREN-02 dans le traitement de la SLA

Publié le 23 novembre 2020
BrainEver : désignation de médicament orphelin de la FDA pour BREN-02 dans le traitement de la SLA

BrainEver, société biotechnologique dédiée à la recherche et au développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives, annonce aujourd’hui que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accordé la désignation de médicament orphelin à son produit BREN-02, l’homéoprotéine humaine recombinante Engrailed-1 (rhEN1), dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents