Edition du 04-12-2022

Poxel : des résultats confirment le potentiel de l’Iméglimine pour traiter le diabète de type 2

Publié le lundi 2 novembre 2015

Poxel : des résultats confirment le potentiel de l’Iméglimine pour traiter le diabète de type 2Poxel, société biopharmaceutique développant des médicaments innovants pour traiter le diabète de type 2, a annoncé aujourd’hui la présentation de données scientifiques sur son principal candidat médicament, l’Iméglimine, au 6e congrès mondial « Targeting Mitochondria » qui s’est tenu à Berlin du 28 au 30 octobre 2015.

« L’Iméglimine a prouvé ses effets bénéfiques sur la sensibilité à l’insuline et sur l’insulino-sécrétion, les deux défauts majeurs du diabète de type 2. Ces nouvelles données démontrent l’impact positif de l’Iméglimine sur la chaîne respiratoire mitochondriale et procurent des informations de premier ordre sur son mécanisme d’action. », indique la société dans un communiqué. « Plus précisément, ces données montrent la capacité de l’Iméglimine à améliorer le fonctionnement de la chaîne respiratoire mitochondriale, entraînant de fait une amélioration de la sensibilisation à l’insuline et au glucose des organes cibles : les muscles, le foie et le pancréas. Ceci se traduit par une amélioration à la fois de la sensibilité à l’insuline et de la sécrétion d’insuline chez des patients souffrant de diabète de type 2. », poursuit-elle.

“Ces résultats démontrent très clairement le caractère innovant du mécanisme d’action de l’Iméglimine et illustrent les bénéfices qui peuvent être obtenus en ciblant la mitochondrie pour traiter le diabète de type 2”, commente Sébastien Bolze, Ph.D, Vice-Président Exécutif du Développement non Clinique et Directeur Scientifique de Poxel. « Nos données confirment à nouveau le profil unique de l’Iméglimine par rapport aux médicaments antidiabétiques actuellement sur le marché.”

Le diabète de type 2 vient récemment d’être reconnu comme une maladie mitochondriale. À l’occasion d’une communication orale intitulée “L’Iméglimine, un nouveau médicament antidiabétique oral ciblant la mitochondrie”, l’équipe scientifique de Poxel a explicité le potentiel de l’Iméglimine permettant d’améliorer la capacité de la mitochondrie à oxyder les acides gras en favorisant l’oxydation des substrats au niveau du complexe 2 de la chaîne respiratoire, tout en empêchant la surproduction subséquente de radicaux libres liée au transport reverse des électrons. L’Iméglimine a donc démontré qu’il ciblait la dysfonction mitochondriale, restaurant ainsi un flux normal des électrons tout au long de la chaîne respiratoire.

Ce mécanisme se traduit par des bénéfices métaboliques pour les patients, tels qu’une amélioration de l’action de l’insuline dans les tissus périphériques et une insulino-sécrétion glucose-dépendante. Poxel a démontré, au cours de sept études de Phase 2 à ce jour, la concrétisation de ces bénéfices par une réduction significative de l’hémoglobine glyquée et par celle d’autres paramètres glycémiques tels que la glycémie à la jeun et la glycémie post-prandiale.

Les résultats présentés à ce congrès mondial sur la mitochondrie ont également porté sur la capacité de l’Iméglimine à retarder l’ouverture du port de transition de perméabilité mitochondriale (mPTP), permettant de prévenir la mort cellulaire induite par des formes variées de stress oxydant incluant l’excès de glucose, tel que démontré dans des cellules endothéliales et des cellules d’îlots pancréatiques humains exposées à de fortes concentrations de glucose.

« En abordant ainsi la dysfonction mitochondriale comme cause sous-jacente de la maladie diabétique de type 2, il est fort probable que le mécanisme d’action de l’Iméglimine permette de procurer des bénéfices à long terme au regard des complications micro-et macrovasculaires, à l’origine des causes les plus importantes de morbidité et de mortalité de cette maladie dévastatrice. L’Iméglimine, avec ces propriétés ciblant la mitochondrie, représente une approche unique pour retarder la progression du diabète de type 2 et l’apparition des complications. », estime ainsi la société.

Source : Poxel








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents