Edition du 01-07-2022

Poxel : lancement de la 2ème partie de l’étude de phase Ia du PXL065 dans la NASH

Publié le lundi 26 novembre 2018

Poxel : lancement de la 2ème partie de l’étude de phase Ia du PXL065 dans la NASHPoxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé le lancement de la deuxième partie de l’étude de phase Ia du PXL065, un stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium.

Six volontaires sains par groupe seront recrutés pour cette deuxième partie de l’étude de phase Ia avec pour objectif principal d’évaluer l’innocuité et la tolérance, et pour objectif secondaire d’évaluer la relation dose-effet. Le protocole de cette étude de phase Ia, discuté avec la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis au cours d’une réunion de pré-IND (Investigational New Drug), prévoit l’administration de deux doses orales uniques du PXL065, et jusqu’à trois doses supplémentaires potentielles.

Dans la première partie de l’étude de phase Ia, dont les résultats ont été présentés à l’occasion du congrès de l’AASLD 2018 (American Association for the Study of Liver Diseases), douze volontaires sains ont reçu une dose orale unique de 22,5 mg de PXL065 ou de 45 mg d’Actos®*. Cette étude avait démontré la sécurité et la bonne tolérance du PXL065, sans événement indésirable. D’après la modélisation des résultats pharmacocinétiques (PK), l’exposition à la R-pioglitazone obtenue avec la dose de 15 mg de PXL065 est similaire à celle obtenue avec 45 mg de la molécule mère, la pioglitazone (Actos®*), ce qui suggère une efficacité similaire, associée à moins d’effets secondaires (notamment une prise de poids et une rétention hydrique limitées).

« La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) devient une épidémie mondiale, et constitue la pathologie hépatique chronique la plus fréquente chez les patients obèses pré-diabétiques ou souffrant de diabète de type 2, » déclare le Dr Kenneth Cusi, Chef du Pôle Endocrinologie, Diabète & Métabolisme du Service de Médecine de l’Université de Floride. « En ciblant l’inhibition du transporteur mitochondrial du pyruvate (Mitochondrial Pyruvate Carrier – MPC), le PXL065 pourrait améliorer la résistance à l’insuline, ainsi que l’inflammation, deux cibles qui pourraient s’avérer très intéressantes pour traiter la stéatohépatite chez les patients atteints de NASH. »

« Suite à la signature de l’accord d’acquisition avec DeuteRx pour le PXL065, l’IND octroyée pour le PXL065 a été rapidement transféré à Poxel, et nous avons lancé la deuxième partie de l’étude de phase Ia. Les données sur le PXL065 qui seront générées par cette étude, dont les résultats de pharmacocinétique et la modélisation basée sur la dose la plus élevée autorisée de pioglitazone, devraient nous permettre de définir les doses optimales pour la prochaine phase de développement » explique Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel.

« Les mécanismes physiopathologiques sous-jacents qui conduisent au développement et à la progression de la NAFLD et de la NASH sont très complexes et soutiennent la nécessité de développer de nouveaux traitements agissant sur différentes cibles. Nous pensons que cibler différentes voies pertinentes, telles que l’inhibition du MPC avec le PXL065, et l’activation directe de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK) avec le PXL770, pourrait améliorer le traitement de la NASH, » poursuit Thomas Kuhn. « Nous attendons avec impatience le lancement des études de preuve de concept de nos deux programmes dans le traitement de la NASH, prévu en 2019. »

Source et visuel  : Poxel








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents