Edition du 28-02-2021

Premier semestre 2011 positif pour Boehringer Ingelheim

Publié le samedi 20 août 2011

Le laboratoire pharmaceutique Boehringer Ingelheim a de nouveau affiché une croissance du chiffre d’affaires en monnaie locale de 4 % au premier semestre 2011 par rapport à l’année précédente. Compte tenu des effets de change négatifs, la consolidation en euros montre une croissance de 2,6 %, avec un chiffre d’affaires net total de 6,4 milliards d’euros, par rapport à 6,2 milliards d’euros au cours du premier semestre de l’année précédente.
« Nous sommes heureux de constater que Boehringer Ingelheim se développe conformément à nos prévisions grâce à ses médicaments innovants qui sont prêts à être commercialisés », a souligné le professeur Andreas Barner, président du directoire. « Notre vision — la valeur par l’innovation — se révèle de nouveau être le fondement de notre succès. »
D’une manière générale, le chiffre d’affaires net des médicaments de prescription a été de 4,9 milliards d’euros au cours du premier semestre, relativement conforme au niveau de l’année précédente. Après ajustement monétaire et en tenant compte des conditions structurelles de l’activité (par ex. l’expiration des brevets de médicaments aux États-Unis et en Allemagne), l’activité a augmenté de 10 %, principalement aux États-Unis, au Japon et au Canada. Soixante pour cent environ de l’augmentation du chiffre d’affaires net sont attribuables aux nouveaux lancements de Pradaxa® (anticoagulant), de Twynsta® (antihypertenseur) et de Trajenta® (antidiabètique). Par ailleurs, des médicaments comme Spiriva® et Micardis®, ont également affiché une croissance de 10 % et 11 % respectivement.

« Pour Boehringer Ingelheim le premier semestre 2011 se caractérise par des lancements réussis en terme de chiffre d’affaires. Une situation financière favorable nous a permis une fois encore d’augmenter nos investissements en recherche et développement, bien que la lourdeur des démarches dans la fixation des prix pour les médicaments de prescription ait freiné l’avancement des dossiers » a expliqué Hubertus Von Baumbach, membre du directoire, responsable des finances. L’augmentation du résultat d’exploitation à mi-parcours est bien supérieure comparée à celle de l’année précédente.

Le chiffre d’affaires de l’activité des produits de médication familiale s’est élevé à 667 millions d’euros, soit une croissance de 11 % par rapport au premier semestre de l’année précédente en monnaie locale. L’augmentation intéressante du chiffre d’affaires net des médicaments contre le rhume en Europe a contrasté avec la baisse de la croissance de l’activité d’automédication au Japon (- 6% en monnaie locale). Cela s’explique par le tremblement de terre et le tsunami.

Sur les marchés émergents, Boehringer Ingelheim a été en mesure d’augmenter le chiffre d’affaires net de son activité de médicaments à usage humain d’environ 12 % au total pour atteindre 890 millions d’euros. Dans ce domaine, ce sont la Chine, la Russie, le Venezuela et le Mexique qui ont connu les croissances les plus importantes.
Le chiffre d’affaires net de l’activité des clients industriels a atteint 332 millions d’euros au cours du premier semestre 2011, soit 13 % de plus qu’au cours de la même période l’année précédente. Ce développement est principalement dû à l’augmentation du chiffre d’affaires dans le développement et la production biopharmaceutiques pour des clients tiers. L’autre partie de l’activité a diminué de 9 % .

Le chiffre d’affaires net de l’activité de santé animale a atteint 468 millions d’euros au cours du premier semestre 2011, soit une croissance de 3 % par rapport au premier semestre de l’année précédente en monnaie locale. Le vecteur de croissance le plus important a été de nouveau le vaccin porcin innovant Ingelvac® CircoFLEX, qui a affiché une croissance du chiffre d’affaires net de 10 % par rapport à la même période l’année précédente.

Source :  Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents