Edition du 22-09-2020

ProteaBio et Mayoly-Spindler finalise un essai clinique pour un nouveau produit biopharmaceutique

Publié le jeudi 26 mai 2011

La société nîmoise, ProteaBio Europe, vient de finaliser avec succès, en partenariat avec Mayoly-Spindler, un essai clinique de phase I/IIA chez l’homme pour sa lipase recombinante MS1819. Cet essai clinique randomisé, conduit en double aveugle contre placebo a été réalisé à l’hôpital de la Timone à Marseille, en France.
L’objectif de cet essai clinique était principalement d’évaluer le profil de sécurité et secondairement de prouver en amont l’activité clinique de la lipase recombinante MS1819 chez les patients souffrant d’un syndrome de malabsorption à cause d’une insuffisance pancréatique exocrine résultant d’une pancréatite chronique.

« Les résultats de l’étude correspondent exactement à nos attentes », a affirmé Daniel Dupret, président de ProteaBio. « L’achèvement de notre premier essai clinique est une étape importante pour ce produit biothérapeutique prometteur, ainsi que pour Protea. »

La lipase est une enzyme produite par le pancréas pour digérer les graisses. La pancréatite chronique est définie comme une inflammation de long terme du pancréas caractérisée par des modifications irréversibles des cellules pancréatiques. Les causes de l’insuffisance pancréatique exocrine (IPE) incluent la fibrose kystique, l’abus de drogue ou d’alcool, le cancer du pancréas ainsi que d’autres affections. La pancréatite chronique provoque des douleurs abdominales chroniques, des déficiences de la fonction hormonale et digestive du pancréas et peut entraîner une importante perte de poids. Une insuffisance d’enzymes pancréatiques fait obstacle à la bonne digestion de la nourriture, ce qui aboutit à la malnutrition. L’absorption des vitamines (A, D, E et K) est également diminuée.

« Nous sommes ravis d’avoir finalisé cet essai clinique de phase I/IIA chez l’homme. Nous sommes fermement convaincus qu’un tel produit pourrait améliorer significativement le traitement de l’insuffisance pancréatique exocrine », a affirmé Jean-Nicolas Vernin, PDG des Laboratoires Mayoly-Spindler.

Les deux entreprises prévoient de débuter l’essai clinique de phase II chez l’homme en 2012.

Source : ProteaBio Europe SAS








MyPharma Editions

Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Publié le 22 septembre 2020
Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour mener des études cliniques de phase 3 sur ZERVIATE™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Publié le 22 septembre 2020
Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Le groupe Neuraxpharm, société pharmaceutique européenne de premier plan, spécialisée dans le système nerveux central (SNC), a annoncé l’acquisition du médicament de prescription, Buccolam® (midazolam, solution buccale) auprès du laboratoire japonais, Takeda. L’accord entre Neuraxpharm et Takeda comprend les droits mondiaux de Buccolam®. La transaction devrait se conclure d’ici fin 2020, conformément aux conditions légales et réglementaires habituelles.

Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Publié le 21 septembre 2020
Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Pour piloter sa nouvelle direction “Digital & Smart Solutions Accelerator”, Ceva Santé Animale, 5e laboratoire vétérinaire au monde et 1er français, vient de nommer Jean-Marcel Ciet, 33 ans, en qualité de Chief Digital Officer. Il rejoint à ce titre le Comité exécutif pour mener la transformation digitale interne et externe du Groupe.

LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

Publié le 21 septembre 2020
LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

LEO Pharma vient d’annoncer la vente d’un portefeuille de quatre produits non-stratégiques à la société Cheplapharm, une entreprise pharmaceutique familiale basée en Allemagne, pour un montant de 300 millions d’euros. Cet accord représente une étape importante dans le déploiement de la stratégie de LEO Pharma pour 2030, qui renforce l’orientation de la société vers de nouvelles solutions innovantes.

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents