Edition du 23-07-2019

VIH : Abivax présentera les données concernant la phase IIa d’ABX464

Publié le vendredi 15 décembre 2017

VIH : Abivax présentera les données concernant la phase IIa d’ABX464 Abivax, la société de biotechnologie exploitant le système immunitaire pour développer un remède fonctionnel contre le VIH, des traitements pour des maladies inflammatoires/auto-immunes, mais également pour le cancer, a annoncé aujourd’hui les résultats de la première cohorte de son essai clinique de phase IIa, ABX464-005.

Les résultats montrent une réduction statistiquement significative (p <0,01) du réservoir viral du VIH dans le sang chez les participants à l’étude, atteints du VIH, et confirment la réduction du réservoir de VIH grâce à ABX464, déjà mise en avant lors de l’étude précédente de phase IIa ABX464-004. De plus, de nouvelles données sur les effets anti-inflammatoires d’ABX464 sur le tissu rectal seront également présentées. Ces nouvelles données seront présentées lors d’une séance plénière orale au cours de la 8ème édition de la Conférence Internationale sur la Persistance du VIH pendant les Traitements se déroulant à Miami, en Floride.

Le réservoir de VIH est un groupe de cellules immunitaires de l’organisme, qui sont infectées par le VIH, mais qui ne sont cependant pas impactées par les molécules antivirales commercialisées à ce jour. Ceci explique pourquoi il est à ce stade difficile de pouvoir viser à une rémission, ou aboutir à une guérison. De son côté, ABX464 cible le réservoir de VIH afin de pouvoir permettre une rémission et, à terme, potentiellement, une guérison.

« Les données de notre étude ABX464-005 sont très prometteuses et suggèrent qu’ABX464 pourrait potentiellement jouer un rôle crucial dans les futures stratégies d’éradication ou de guérison du VIH », a déclaré le Dr Ross Cranston, qui présentera les données et qui est également l’Investigateur Principal de l’étude à l’Hôpital Universitaire Germans Trias i Pujol, à Badalona, Barcelone, Espagne. « Lors de cette conférence, nous allons présenter les données de la première cohorte après une administration orale de 28 jours. »

Pour la première cohorte, 11 participants atteints du VIH ont reçu 150 mg d’ABX464 pendant 28 jours en plus de leur traitement antirétroviral. Des échantillons de sang et des biopsies rectales ont été recueillies à des intervalles de temps prédéterminés, permettant ainsi de quantifier les réductions du réservoir viral et l’inflammation des muqueuses au fil du temps. La deuxième cohorte, actuellement en cours, comprend 12 participants qui recevront 50 mg d’ABX464 pendant trois mois en plus de leur traitement antirétroviral. Des prélèvements à intervalles prédéfinis sont également effectués sur les participants. L’intestin constituant probablement le plus grand réservoir de VIH du corps humain, l’objectif est ici de quantifier la variation du réservoir du VIH dans le sang mais aussi le niveau d’inflammation du tissu rectal.

Le Pr. Bonaventura Clotet, Directeur de l’Institut de Recherche Irsi Caixa Aids et Chef de l’Unité des Maladies Infectieuses à l’Hôpital Universitaire Germans Trias i Pujol à Badalona, Barcelone, a commenté : « Suite aux données recueillies lors de l’essai ABX464-004, nous avons pu obtenir la première preuve de la réduction des réservoirs du VIH dans le sang grâce à ABX464. L’analyse des échantillons de ABX464-005, effectuée dans notre laboratoire, a validé de façon notoire le potentiel d’ABX464 vers la guérison fonctionnelle du VIH. Nos tests, plus sensibles que ceux utilisés lors de l’étude précédente, nous ont permis non seulement de montrer qu’ABX464 réduisait le réservoir de VIH dans le sang, mais aussi que son effet était plus important que ce qui a été observé précédemment. »

Le Dr Jean-Marc Steens, Directeur Médical chez ABIVAX, a ajouté : « Nos nouvelles données sur les effets anti-inflammatoires d’ABX464 sur le tissu rectal sont très encourageantes. Elles viennent soutenir le développement continu d’ABX464 pour le traitement du VIH et des maladies inflammatoires comme la colite ulcéreuse. La sélection de notre abstract par le comité d’organisation, pour une présentation orale plénière lors de cette conférence prestigieuse, constitue une validation importante de notre travail par la communauté scientifique et médicale. Nous sommes impatients de discuter de ces résultats avec les experts du domaine afin de pouvoir positionner ABX464 parmi les stratégies de guérison potentielles. »

Source : ABIVAX








MyPharma Editions

Sanofi signe un accord avec Roche en vue d’obtenir les droits exclusifs de Tamiflu® sur le marché américain de l’automédication

Publié le 23 juillet 2019
Sanofi signe un accord avec Roche en vue d’obtenir les droits exclusifs de Tamiflu® sur le marché américain de l’automédication

Sanofi a annoncé la signature d’un accord avec Roche en vue d’obtenir les droits exclusifs de Tamiflu®, pour la prévention et le traitement de la grippe, sur le marché américain de l’automédication. Aux termes de cet accord, Sanofi sera responsable de la conduite des négociations avec la FDA afin d’obtenir l’autorisation du switch de Tamiflu en OTC, ainsi que des activités exclusives de commercialisation et de distribution de ce produit sur le marché de la Santé Grand Public des Etats-Unis et des activités scientifiques s’y rapportant.

Industrie pharma : signature de deux accords de branche sur la formation professionnelle et la GPEC post-réforme

Publié le 22 juillet 2019
Industrie pharma : signature de deux accords de branche sur la formation professionnelle et la GPEC post-réforme

Deux accords collectifs, l’un sur la formation professionnelle et le second sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), ont été signés le 4 juillet par le Leem (Les Entreprises du Médicament), et 5 organisations syndicales de salariés (la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, FO et l’UNSA). Ces organisations représentent une audience de 84,81 %, seule la CGT est non-signataire. L’accord sur la formation professionnelle est le premier signé suite à la réforme de septembre 2018.

LEO Pharma finalise l’acquisition des produits dermatologiques sur ordonnance de Bayer

Publié le 22 juillet 2019
LEO Pharma finalise l’acquisition des produits dermatologiques sur ordonnance de Bayer

LEO Pharma et Bayer viennent d’annoncer que les conditions nécessaires au transfert des produits dermatologiques sur ordonnance de Bayer chez LEO Pharma étaient désormais remplies. Les deux entreprises avaient mentionné la transaction pour la première fois le 31 juillet 2018, la première étape du rachat ayant été finalisée le 4 septembre de la même année avec l’acquisition desdits produits aux États-Unis. Aujourd’hui, la finalisation de l’acquisition concerne tous les autres pays.

Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Publié le 19 juillet 2019
Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’autorité de santé britannique, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) de procéder à un essai clinique de Phase 1/2a de TG6002 administré par voie intra-artérielle hépatique (IAH) chez des patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) avec des métastases au foie non opérables.

Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d’experts internationaux en thérapie génique du SNC

Publié le 19 juillet 2019
Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d'experts internationaux en thérapie génique du SNC

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la création d’un Conseil Scientifique consultatif (SAB pour Scientific Advisory Board) composé d’experts de renom international dans la découverte et le développement de thérapies géniques.

Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Publié le 19 juillet 2019
Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Advicenne, société pharmaceutique de spécialité développant et commercialisant des produits thérapeutiques pour le traitement de maladies orphelines, annonce aujourd’hui avoir signé un accord de prêt d’un montant de 20 M€ avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union européenne (UE), dans le cadre du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker.

WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

Publié le 18 juillet 2019
WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

WeHealth Digital Medicine, l’activité e-santé du groupe Servier, et Lucine, entreprise innovante française pionnière dans les thérapies numériques (DTx1- Digital Therapeutics), ont annoncé la signature d’un partenariat de co-développement et une licence de distribution. Il s’agit du tout premier partenariat de e-santé entre deux sociétés françaises dans le domaine des DTx.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents