Edition du 25-01-2020

Recherche : Owkin s’associe à NVIDIA et King’s College London pour apporter aux hôpitaux des capacités d’IA

Publié le mardi 10 décembre 2019

Recherche : Owkin s’associe à NVIDIA et King’s College London pour apporter aux hôpitaux des capacités d’IAOwkin, entreprise française spécialiste des technologies d’IA (Intelligence artificielle) dans la recherche médicale, a dévoilé sa collaboration avec NVIDIA et le King’s College London (KCL). Owkin entend  démontrer qu’une architecture de Federated Learning (ou “apprentissage fédéré”) est aussi pertinente que le modèle traditionnel d’analyse par centralisation des données mais aussi beaucoup plus sûre pour protéger les données personnelles des patients.

Dans le domaine de la santé, le « Medical Imaging and AI Centre for Value Based Healthcare (AI4VBH) » du King’s College London est l’un des plus ambitieux projets de Federated Learning au monde. Ce dernier reliera en premier lieu quatre des principaux hôpitaux universitaires londoniens avant de s’étendre au reste de ces établissements au Royaume-Uni. Il proposera des services d’IA pour accélérer la recherche et améliorer les essais cliniques dans un large éventail de domaines thérapeutiques : cancer, insuffisance cardiaque, accidents vasculaires cérébraux ou encore maladies neurodégénératives.

KLC utilisera le logiciel de Federated Learning de Owkin et la plateforme EGX « Intelligente Edge Computing » de NVIDIA pour développer les améliorations cliniques, de recherches et opérationnelles. KLC mettra cet ensemble de données fédérées à la disposition de ses chercheurs ainsi qu’auprès d’une communauté d’entreprises du secteur de la santé membres du consortium  “AI Centre” financé par Innovate UK.

De son côté, NVIDIA, leader mondial des plateformes physiques d’IA, alimente une grande majorité des infrastructures d’apprentissage automatique dans le monde. La société permet au secteur de la santé d’adopter le nec plus ultra en matière d’IA et donne déjà accès à de nombreuses entreprises ou startups du monde entier à sa plateforme Clara Application Framework et une gamme de plateformes informatiques spécialisées dont NVIDIA DGX et NVIDIA EGX.

Une stratégie d’utilisation en deux étapes

Au cours de la première phase, le centre AI4VBH, faisant partie de la KCL School of Biomedical Engineering, fédérera les données de trois universités (King’s College London, Imperial College et Queen Mary University de Londres) et de quatre hôpitaux d’enseignement supérieur de Londres (Kings College Hospital, South London et Maudsley, Guy’s & St. Thomas’ et Barts Health).

La phase 2 étendra le réseau hospitalier à 12 hôpitaux au Royaume-Uni. La KCL School of Biomedical Engineering and Imaging Sciences a récemment remporté le prix Queen’s Anniversary Prize, la plus haute distinction nationale décernée au Royaume-Uni pour des études supérieures. Owkin est fier d’être associé à cette institution primée.

« Ce partenariat réunit les meilleurs acteurs du secteur de la santé, du machine learning et de l’univers de la donnée. NVIDIA va permettre de créer un écosystème idéal et agile pour que les hôpitaux puissent investir dans le ML. De son côté, KLC a réuni les talents en ingénierie, médecine et informatique ainsi que des données de haute qualité sur les patients au sein du centre AI4VBH. » déclare Gilles Wainrib, cofondateur et CSO chez Owkin.

« Notre objectif est de fédérer  une communauté de chercheurs- universitaires et privés – pour développer nos connaissances autour des données cliniques et opérationnelles., Nous sommes particulièrement  heureux d’accueillir Owkin au sein de ce consortium. Ils vont fournir  la couche logicielle permettant aux modèles d’être construits, orchestrés et sécurisés. Cela va garantir que les modèles prédictifs élaborés à partir des données des patients sont représentatifs et impartiaux. » se réjouit  Sébastien Ourselin, Professor of HealthCare Engineering au KLC.

« Owkin donne vie au Federated Learning en ayant développé un logiciel extrêmement flexible, sécurisé, traçable et préservant la confidentialité des données.  Dans un contexte européen où le RGPD est une exigence, leur technologie basée sur la blockchain » analyse Craig Rhodes, Responsable EMEA ‘Artificial Intelligence Healthcare and Life Science’ chez NVIDIA.

Owkin a intégré sa plateforme de Federated Learning, Owkin Connect, aux plateformes EGX, DGX et Clara de NVIDIA. Il s’agit d’une véritable révolution pour la recherche hospitalière puisque, plutôt que de construire des modèles d’IA sur des données locales, les hôpitaux pourront élargir leur recherche à un réseau de centres médicaux universitaires de niveau 1 dans le monde entier. En augmentant le volume de données de formation, Owkin garantit que les modèles peuvent être formés sur des données hétérogènes, sans retirer les données des hôpitaux. Le réseau comprend déjà des hôpitaux de niveau 1 en France et aux États-Unis. KCL et ses partenaires hospitaliers de Londres seront le premier consortium universitaire participant au Royaume-Uni.

Source et visuel : OWKIN








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents