Edition du 17-01-2021

XBiotech annonce un accord pour céder à Janssen l’anticorps bermekimab

Publié le mardi 10 décembre 2019

XBiotech annonce un accord pour céder à Janssen son anticorps bermekimabLa société américaine XBiotech a annoncé qu’elle avait conclu un accord définitif avec Janssen Biotech, société pharmaceutique Janssen de Johnson & Johnson, pour lui céder le nouvel anticorps de XBiotech (bermekimab) qui neutralise l’interleukine-1 alpha (IL-1⍺). L’IL-1⍺ favorise l’inflammation causant des maladies dans un large éventail de conditions médicales.

Janssen va acquérir tous les droits sur le bermekimab conformément aux termes de l’accord, et XBiotech sera libre d’utiliser son programme de découverte « True Human Antibody » pour développer de nouvelles thérapies d’anticorps ciblant l’IL-1⍺ afin de traiter les maladies non dermatologiques. XBiotech prévoit de reprendre rapidement le développement clinique avec un anti-IL-1⍺ thérapeutique de nouvelle génération.

Suite à l’acquisition, XBiotech utilisera sa technologie de fabrication exclusive pour produire des fournitures cliniques de bermekimab pour Janssen dans le cadre d’un accord de fourniture. De plus, XBiotech conclura un contrat avec Janssen dans le but de fournir des services d’opérations d’essais cliniques afin de mener à bien deux études cliniques de phase II évaluant le bermekimab dans l’hidradénite suppurée et la dermatite atopique.

Une fois l’accord conclu, Janssen effectuera un paiement en espèces de 750 millions de dollars à XBiotech. De plus, XBiotech pourrait recevoir jusqu’à 600 millions de dollars en paiements d’étape potentiels. XBiotech prévoit de générer des revenus supplémentaires grâce à l’accord de fourniture de fabrication et à l’accord de services cliniques avec Janssen au cours des deux prochaines années.

Biotech prévoit d’utiliser une partie du produit de cette transaction pour financer la découverte et le développement de son prochain programme de génération d’anticorps True Human anti-IL-1⍺. De plus, une partie des revenus sera consacrée à l’avancement d’autres thérapies d’anticorps dans le pipeline de XBiotech. La société prévoit également d’utiliser une partie du produit dans une opération en capital, comme un rachat d’actions, sous réserve de l’examen et de l’approbation du conseil d’administration.

John Simard, président et chef de la direction de XBiotech, a déclaré : « Nous sommes fiers que Janssen ait choisi bermekimab comme agent qui, selon lui, pourrait avoir un impact important. Nous pensons que son acquisition permettra une reconnaissance et une prise de conscience accrue du plein potentiel de cette thérapeutique de premier ordre. Cette transaction nous donne également l’occasion de présenter notre puissante plateforme de découverte d’anticorps True Human, que nous utilisons maintenant dans la poursuite de la nouvelle génération d’anticorps anti-Il-1⍺ pour traiter plusieurs domaines de besoins non satisfaits en dehors de la dermatologie. »

L’acquisition de bermekimab fournit une validation supplémentaire de la science fondamentale derrière le ciblage de l’IL-1a comme moyen de bloquer l’inflammation causant la maladie. La recherche clinique et préclinique suggère que le blocage de l’IL-1a peut être utilisé pour traiter un certain nombre de maladies inflammatoires chroniques et aiguës, y compris les maladies de la peau, les maladies cardiaques, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies rhumatologiques, les maladies gastro-intestinales et le cancer.

M. Simard a en outre déclaré : « L’injection de trésorerie provenant de la transaction concernant le bermekimab permettra à XBiotech d’accélérer notre pipeline d’anticorps True Human. La Société disposera également de liquidités suffisantes pour soutenir une opération de capital importante, ce qui pourrait permettre un événement de liquidité non dilutif pour nos actionnaires estimés qui ont soutenu le travail de pionnier de XBiotech. »

La transaction est soumise aux conditions de clôture habituelles, notamment l’autorisation en vertu de la loi Hart-Scott-Rodino Antitrust Improvements Act, et devrait être conclue peu de temps après l’approbation du HSR.

Source : XBiotech








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents