Edition du 24-09-2019

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le mardi 18 septembre 2018

Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand publicDepuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Un message choc pour réveiller les consciences : « La répartition pharmaceutique est en danger, le gouvernement doit s’engager ! »

Acteurs peu visibles de la chaîne du médicament, les répartiteurs pharmaceutiques assument en France des missions de service public permettant à tous les Français dans tous les territoires d’avoir accès aux médicaments dans les mêmes conditions. 12 000 collaborateurs garantissent l’approvisionnement des pharmacies, la sécurité et la traçabilité des produits acheminés. Chaque jour, les entreprises de répartition livrent ainsi 6 millions de boîtes de médicaments aux 21600 officines françaises ce qui garantit à chaque pharmacie de recevoir les médicaments dont elle a besoin, dans un délai moyen de 2h15.

Victimes d’une crise économique sans précédent, les répartiteurs tirent la sonnette d’alarme : « Pour pouvoir continuer de mener à bien nos missions de service public, les moyens humains et matériels doivent être préservés. L’encadrement de la rémunération des répartiteurs prévu par l’Etat est devenu inadapté aux évolutions du marché. En 2017, la situation s’est dangereusement aggravée. Pour la première fois, le compte de résultat de la profession affichait une perte d’exploitation de 23 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 17 milliards d’euros. Nous demandons expressément aux pouvoirs publics la refonte globale de notre mode de rémunération et la revalorisation de nos ressources », explique Olivier Bronchain, président de la CSRP.

* Groupe OCP, Alliance Healthcare France, CERP Rouen, CERP Rhin Rhône Méditerranée, CERP Bretagne Atlantique, Phoenix Pharma, Sogiphar

Source : CSRP








MyPharma Editions

Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Publié le 24 septembre 2019
Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Unicancer et la Fondation ARC ont annoncé l’inclusion du premier patient dans la sous-étude gériatrique de son programme phare CHECK’UP : CHECK’UP Elderly. L’objectif principal de cette étude est de déterminer la relation entre les paramètres gériatriques et la réponse au traitement par immunothérapie (anti-PD-1 ou anti-PD-L1) chez les patients âgés de 70 ans et plus, dans 2 indications : cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) et carcinome épidermoïde ORL (VADS).

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents