Edition du 27-02-2021

Résistance aux antibiotiques : Mutabilis rejoint le consortium européen ENABLE

Publié le mardi 17 octobre 2017

Résistance aux antibiotiques : Mutabilis rejoint le consortium européen ENABLEMutabilis, société basée sur le site de Biocitech à Romainville qui développe de nouvelles approches thérapeutiques pour soigner les infections bactériennes résistantes, vient d’être sélectionnée dans le cadre du projet Européen ENABLE (European Gram-negative Antibacterial Engine), un projet visant à améliorer le développement d’antibiotiques contre les infections provoquées par des bactéries à Gram négatif multi-résistantes.

La Commission Européenne et l’EFPIA (European Federation of Pharmaceutical Industries and Associations) se sont associées en créant l’IMI (Innovative Medicine Initiative) afin d’accélérer le développement de nouveaux médicaments. New Drugs For Bad Bugs (ND4BB) est le programme dédié à la lutte contre la résistance des bactéries aux antibiotiques. Avec un budget global de plus de 88 millions d’euros pour la période 2014–2020, ENABLE, le 3ème projet de ND4BB, vise spécifiquement à combattre les infections causées par les bactéries à Gram négatif. Les lauréats bénéficient de moyens financiers, mais aussi d’un accès à la plateforme de recherche, permettant une collaboration étroite entre laboratoires publics et entreprises privées pour accélérer la découverte et le développement de nouveaux antibiotiques jusqu’à la phase I.

La résistance aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique, entrainant une augmentation des complications, de la durée d’hospitalisation et du nombre de décès. Son coût est extrêmement élevé pour la collectivité. Les besoins en nouveaux médicaments antibactériens sont urgents. Seules deux nouvelles classes d’antibiotiques ont été mises sur le marché ces 30 dernières années et la R&D est pauvre en nouvelles molécules, particulièrement en médicaments ciblant les bactéries à Gram négatif.

Mutabilis travaille sur les Dabocillines, des composés originaux ciblant expressément les PLP (Protéines cibles des Pénicillines). Ces nouveaux antibiotiques ont un atout essentiel sur les béta-lactames : ils sont insensibles aux résistances induites par les béta-lactamases. Les Dabocillines sont actives contre les bactéries à Gram négatif comme les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (CRE) et potentiellement P. aeruginosa. Dans le cadre du consortium ENABLE, 75 % des dépenses engagées jusqu’aux études de phase I seront remboursées pendant toute la durée de la collaboration. En plus de ce soutien financier, Mutabilis a accès aux moyens techniques de la plateforme de recherche et bénéficie de l’expertise de ses spécialistes.

« Nous avons rejoint ENABLE en juillet de cette année. L’obtention de cette subvention signe la reconnaissance de la qualité et de l’innovation de notre recherche », déclare le Dr Stéphane Huguet, président de Mutabilis. « Accéder à la plateforme de services et bénéficier des conseils des spécialistes du domaine est une formidable opportunité pour accélérer le développement de nos composés et sécuriser l’avenir de la société. »

« Nous sommes heureux d’accueillir le programme de Mutabilis au sein du projet ENABLE de l’IMI. Avec Mutabilis, nous ajoutons au pipeline d’antibiotiques d’ENABLE une série de molécules prometteuses dont nous accompagnerons le développement dans le cadre d’un partenariat public-privé. Nous sommes impatients de commencer à travailler avec l’équipe de Mutabilis », ajoute Anders Karlén, coordinateur du consortium académique/PME d’ENABLE, et professeur à l’Université d’Uppsala.

« Nous pensons que cette collaboration dans un contexte de partenariat public-privé est un excellent moyen de développer de nouvelles classes d’antibiotiques », précise Neil Pearson, coordinateur du projet ENABLE et Directeur de la Chimie Médicinale chez GlaxoSmithKline.

Source : Mutabilis








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents