Edition du 02-07-2022

Résistance aux antibiotiques : Mutabilis rejoint le consortium européen ENABLE

Publié le mardi 17 octobre 2017

Résistance aux antibiotiques : Mutabilis rejoint le consortium européen ENABLEMutabilis, société basée sur le site de Biocitech à Romainville qui développe de nouvelles approches thérapeutiques pour soigner les infections bactériennes résistantes, vient d’être sélectionnée dans le cadre du projet Européen ENABLE (European Gram-negative Antibacterial Engine), un projet visant à améliorer le développement d’antibiotiques contre les infections provoquées par des bactéries à Gram négatif multi-résistantes.

La Commission Européenne et l’EFPIA (European Federation of Pharmaceutical Industries and Associations) se sont associées en créant l’IMI (Innovative Medicine Initiative) afin d’accélérer le développement de nouveaux médicaments. New Drugs For Bad Bugs (ND4BB) est le programme dédié à la lutte contre la résistance des bactéries aux antibiotiques. Avec un budget global de plus de 88 millions d’euros pour la période 2014–2020, ENABLE, le 3ème projet de ND4BB, vise spécifiquement à combattre les infections causées par les bactéries à Gram négatif. Les lauréats bénéficient de moyens financiers, mais aussi d’un accès à la plateforme de recherche, permettant une collaboration étroite entre laboratoires publics et entreprises privées pour accélérer la découverte et le développement de nouveaux antibiotiques jusqu’à la phase I.

La résistance aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique, entrainant une augmentation des complications, de la durée d’hospitalisation et du nombre de décès. Son coût est extrêmement élevé pour la collectivité. Les besoins en nouveaux médicaments antibactériens sont urgents. Seules deux nouvelles classes d’antibiotiques ont été mises sur le marché ces 30 dernières années et la R&D est pauvre en nouvelles molécules, particulièrement en médicaments ciblant les bactéries à Gram négatif.

Mutabilis travaille sur les Dabocillines, des composés originaux ciblant expressément les PLP (Protéines cibles des Pénicillines). Ces nouveaux antibiotiques ont un atout essentiel sur les béta-lactames : ils sont insensibles aux résistances induites par les béta-lactamases. Les Dabocillines sont actives contre les bactéries à Gram négatif comme les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (CRE) et potentiellement P. aeruginosa. Dans le cadre du consortium ENABLE, 75 % des dépenses engagées jusqu’aux études de phase I seront remboursées pendant toute la durée de la collaboration. En plus de ce soutien financier, Mutabilis a accès aux moyens techniques de la plateforme de recherche et bénéficie de l’expertise de ses spécialistes.

« Nous avons rejoint ENABLE en juillet de cette année. L’obtention de cette subvention signe la reconnaissance de la qualité et de l’innovation de notre recherche », déclare le Dr Stéphane Huguet, président de Mutabilis. « Accéder à la plateforme de services et bénéficier des conseils des spécialistes du domaine est une formidable opportunité pour accélérer le développement de nos composés et sécuriser l’avenir de la société. »

« Nous sommes heureux d’accueillir le programme de Mutabilis au sein du projet ENABLE de l’IMI. Avec Mutabilis, nous ajoutons au pipeline d’antibiotiques d’ENABLE une série de molécules prometteuses dont nous accompagnerons le développement dans le cadre d’un partenariat public-privé. Nous sommes impatients de commencer à travailler avec l’équipe de Mutabilis », ajoute Anders Karlén, coordinateur du consortium académique/PME d’ENABLE, et professeur à l’Université d’Uppsala.

« Nous pensons que cette collaboration dans un contexte de partenariat public-privé est un excellent moyen de développer de nouvelles classes d’antibiotiques », précise Neil Pearson, coordinateur du projet ENABLE et Directeur de la Chimie Médicinale chez GlaxoSmithKline.

Source : Mutabilis








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents