Edition du 01-03-2021

Accueil » Industrie » Produits

Roche : avis favorable du CHMP pour Ocrevus dans la SEP récurrente et primaire progressive

Publié le lundi 13 novembre 2017

Roche : avis favorable du CHMP pour Ocrevus dans la SEP récurrente et primaire progressiveLe Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a émis un avis favorable pour l’utilisation d’Ocrevus (ocrelizumab) de Roche chez les patients atteints des formes de sclérose en plaques suivantes : sclérose en plaques récurrente active, définie sur la base de constatations cliniques ou d’imagerie; sclérose en plaques primaire progressive de stade précoce, définie sur la base de la durée de la maladie, du niveau d’invalidité et de résultats d’imagerie caractéristiques de l’activité inflammatoire.

En Europe, la SEP touche quelque 700 000 personnes, dont la majorité présente une des formes de SEP récurrente ou une SEP primaire progressive lors du diagnostic.

«L’avis favorable émis aujourd’hui pour Ocrevus est une excellente nouvelle pour les patients européens souffrant d’une des formes de SEP récurrente active et pour ceux atteints de SEP primaire progressive de stade précoce, car cette nouvelle option thérapeutique importante a ainsi franchi une étape supplémentaire en vue de sa disponibilité, a déclaré Sandra Horning, MD, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development chez Roche. Nous nous réjouissons que le CHMP ait reconnu la portée clinique des données relatives à Ocrevus, particulièrement pour les patients atteints de SEP primaire progressive, maladie fortement invalidante contre laquelle il n’existe actuellement aucun traitement homologué en Europe.»

L’avis favorable du CHMP repose sur des données issues de trois études pivot de phase III, qui ont satisfait à leurs critères d’évaluation primaires et à leurs principaux critères d’évaluation secondaires. Les données de deux études de phase III identiques portant sur les formes récurrentes de la SEP (OPERA I et OPERA II) ont montré qu’Ocrevus s’était avéré plus efficace, réduisant de près de moitié le nombre de crises (poussées) par an et ralentissant de manière significative la progression de la maladie, par comparaison avec l’interféron bêta-1a à haute dose (Rebif®) sur l’ensemble de la période de traitement contrôlé de deux ans. Ocrevus a également augmenté de manière significative la probabilité pour un patient de ne présenter aucun signe d’activité de la maladie (lésions cérébrales, poussées et aggravation de l’invalidité).

Dans une étude de phase III distincte portant sur la SEP primaire progressive (ORATORIO), Ocrevus a été le premier et seul traitement capable de ralentir de manière significative la progression de la maladie et de réduire les signes d’activité de la maladie au niveau cérébral (lésions révélées par IRM), par comparaison avec un placebo, sur une durée médiane de suivi de trois ans.

Dans toutes les études de phase III évaluant Ocrevus, les effets secondaires les plus fréquemment observés ont été les réactions à la perfusion et les infections des voies respiratoires supérieures, d’intensité légère à modérée dans la plupart des cas.

Compte tenu de cet avis favorable du CHMP, une décision finale de la Commission européenne concernant l’homologation d’Ocrevus est attendue dans les prochains mois. A la suite de cette décision, Ocrevus recevra une autorisation de mise sur le marché qui sera valable dans les 28 pays de l’Union européenne.
Ocrevus a été homologué pour une utilisation dans des pays d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, du Moyen-Orient, d’Europe de l’Est, ainsi qu’en Australie et en Suisse. Quelque 20 000 patients ont été traités par Ocrevus à ce jour.

Source : Roche








MyPharma Editions

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 mars 2021
Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé l’inclusion d’un premier patient dans l’essai clinique de Phase I/IIa de BT-001, un virus oncolytique particulièrement innovant qui associe plusieurs mécanismes d’action pour lutter contre les tumeurs.

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents