Edition du 02-03-2021

Accueil » Industrie » Produits

Roche : de nouvelles données sur OCREVUS présentées à l’AAN

Publié le jeudi 9 mai 2019

Roche : de nouvelles données sur OCREVUS présentées à l'AANRoche a annoncé la présentation de nouvelles données relatives à l’utilisation d’OCREVUS® (ocrelizumab) à l’occasion du 71e congrès annuel de l’American Academy of Neurology (AAN) organisé du 4 au 10 mai à Philadelphie, Etats-Unis. De nouvelles analyses sur OCREVUS montrent non seulement que son effet sur la réduction du risque de progression de l’invalidité est corrélé à une exposition plus importante au médicament et à une baisse du taux de lymphocytes B, mais aussi qu’OCREVUS a un impact positif en réduisant significativement la progression de l’invalidité.

Avec un développement rapide de l’expérience acquise dans la pratique clinique et plus de 100 000 patients traités à travers le monde, OCREVUS est le premier et le seul traitement administré tous les six mois à être homologué à la fois pour la SEP récurrente (y compris la SEP récurrente-rémittente et active et la SEP secondaire progressive récurrente) et la SEP primaire progressive. De plus, les nouvelles données relatives à l’innocuité présentées lors du congrès de l’AAN, qui ont été collectées auprès de 4501 patients atteints de SEP récurrente ou primaire progressive et qui correspondent à 12 599 années-patients d’exposition à OCREVUS au cours de toutes les études cliniques sur OCREVUS, sont cohérentes avec le profil bénéfice-risque favorable du médicament.

«Ces données sont les premières à montrer qu’une exposition plus importante à OCREVUS est associée à un meilleur contrôle de la progression de l’invalidité sans influence négative sur l’innocuité, a déclaré Stephen Hauser, M.D., président du comité de pilotage scientifique des études OPERA et directeur du Weill Institute for Neurosciences à l’Université de Californie, San Francisco. Ces analyses, de même que les données à long terme qui révèlent une réduction du risque de progression de l’invalidité permanente sous OCREVUS, plaident indiscutablement en faveur d’une administration précoce du traitement au cours de l’évolution de la maladie et offrent des informations importantes qui permettront aux médecins de prendre des décisions thérapeutiques éclairées.»

De nouvelles données issues d’analyses de la pharmacocinétique, de la pharmacodynamie et de l’exposition – c’est-à-dire de la manière dont OCREVUS est transformé dans l’organisme d’un individu au fil du temps – ont permis d’établir une corrélation entre une exposition plus importante à OCREVUS, d’une part, et une diminution du taux de lymphocytes B et un taux inférieur de progression de l’invalidité chez les patients, d’autre part. Par rapport à l’interféron bêta-1a, OCREVUS a réduit le risque de progression confirmée de l’invalidité (confirmed disability progression, CDP) à 24 semaines à tous les niveaux d’exposition chez les patients atteints de SEP récurrente. Le risque de progression de l’invalidité était plus faible lorsque l’exposition à OCREVUS était supérieure.

Une tendance similaire a été observée chez les patients atteints de SEP primaire progressive, qui, par comparaison avec un placebo, ont vu leur risque de CDP à 24 semaines baisser, quel que soit leur niveau d’exposition. OCREVUS a réduit le nombre de lésions en T1 rehaussées par le gadolinium et de lésions en T2 nouvelles ou en croissance révélées par l’IRM, qui ont atteint des niveaux presque indétectables chez les patients atteints de SEP récurrente et ceux atteints de SEP primaire progressive. En outre, le taux de poussées par année-patient enregistré chez les patients souffrant de SEP récurrente a baissé à un niveau bas (0,13-0,18) dans tous les segments d’exposition. Notons que les résultats relatifs à l’innocuité sont restés cohérents à tous les niveaux d’exposition à OCREVUS, ce qui suggère qu’une exposition plus importante ne majore pas la probabilité d’effets indésirables.

Des données à long terme recueillies sur une période de cinq ans pendant les études d’extension de phase III OPERA et ORATORIO menées en mode ouvert (open-label extension, OLE) chez des patients atteints de SEP récurrente et de SEP primaire progressive montrent qu’un traitement plus précoce par OCREVUS a significativement réduit le risque de progression de l’invalidité permanente et que cet effet était durable dans le temps. Dans l’étude OLE OPERA, la part des patients atteints de SEP récurrente avec une CDP à 48 semaines était plus faible dans le groupe traité en continu par OCREVUS (cinq ans au total sous OCREVUS) que dans le groupe qui a été traité par OCREVUS après avoir reçu de l’interféron bêta-1a pendant deux ans au cours de la période en double insu (trois ans au total sous OCREVUS; 10,4% vs 15,7%; p=0,004). Dans l’étude OLE ORATORIO, la part des patients atteints de SEP primaire progressive avec une CDP à 48 semaines était plus faible dans le groupe traité en continu par OCREVUS pendant cinq ans et demi que dans le groupe traité par OCREVUS après avoir reçu un placebo pendant la période en double insu de 120 semaines (43,7% vs 53,1%; p=0,03).

En outre, des résultats intermédiaires de l’étude de phase III visant à évaluer les résultats de l’ocrelizumab sur les biomarqueurs (Ocrelizumab Biomarker Outcome Evaluation, OBOE) montrent qu’OCREVUS a réduit la présence d’un marqueur de l’inflammation et des lésions des cellules nerveuses dans le sérum et le liquide céphalorachidien à 12, 24 et 52 semaines chez les patients atteints de SEP récurrente. Ces données à un an viennent s’ajouter au faisceau de preuves croissant en faveur de l’identification des biomarqueurs de la progression de la SEP et du bénéfice d’OCREVUS sur ces marqueurs.

OCREVUS est désormais homologué pour une utilisation dans 85 pays d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, du Moyen-Orient, d’Europe de l’Est, ainsi qu’en Australie, en Suisse et dans l’Union européenne.

Des renseignements complets sur les sessions du congrès annuel 2019 de l’AAN et la liste des présentations de données proposées pendant ces journées sont disponibles sur le site Internet de l’événement: https://www.aan.com/conferences-community/annual-meeting/.

Source : Roche








MyPharma Editions

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents