Edition du 21-02-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: feu vert de la FDA pour Cotellic en association avec Zelboraf dans le mélanome avancé

Publié le jeudi 12 novembre 2015

Roche: feu vert de la FDA pour Cotellic en association avec Zelboraf dans le mélanome avancéLe groupe pharmaceutique Roche a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine avait homologué Cotellic (cobimetinib) pour le traitement du mélanome inopérable ou métastatique exprimant une mutation V600E ou V600K du gène BRAF, en association avec Zelboraf (vemurafenib).

L’homologation accordée  par la FDA repose sur des résultats de l’étude de phase III coBRIM, qui ont montré que l’association Cotellic plus Zelboraf a permis de réduire de près de moitié le risque de progression de la maladie ou de décès (survie sans progression, PFS) chez des patients traités par l’association (HR=0,56, IC à 95% (0,45-0,70); p<0,001), avec une PFS médiane de 12,3 mois dans le groupe sous Cotellic plus Zelboraf contre 7,2 mois sous Zelboraf seul. Une analyse intermédiaire a également montré que l’association Cotellic plus Zelboraf contribuait à prolonger significativement la survie (survie globale, OS) par rapport à Zelboraf utilisé seul (HR=0,63; IC à 95%: 0,47-0,85; p=0,0019). Tout comme le taux de réponse complète (régression complète de la tumeur, 16% vs 11%), le taux de réponse objective (régression de la tumeur) était plus élevé sous Cotellic plus Zelboraf que sous Zelboraf seul (70% vs 50%; p<0,001).

Parmi les éventuels effets indésirables sévères de Cotellic, on compte notamment un risque de cancer de la peau, un risque accru d’hémorragie, des problèmes cardiaques pouvant entraîner un pompage inadéquat du sang par le coeur, des éruptions cutanées, des problèmes oculaires, des valeurs hépatiques anormales ou une lésion hépatique, des taux élevés d’une enzyme dans le sang et une photosensibilité. Les effets indésirables les plus courants de Cotellic sont notamment les suivants: diarrhées, coups de soleil ou sensibilité au rayonnement solaire, nausées, fièvre et vomissements. Cotellic peut également entraîner une modification de la formule sanguine.

L’analyse finale des données de survie globale de l’étude coBRIM sera présentée lors du congrès 2015 de la Society for Melanoma Research (SMR) qui se tiendra à San Francisco du 18 au 21 novembre.

En septembre, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché de Cotellic au sein de l’Union européenne qui avait été déposée par Roche. Une décision de la Commission européenne est attendue avant la fin de l’année 2015. Cotellic a été homologué en Suisse par Swissmedic en août 2015.

Source : Roche








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions