Edition du 26-09-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: feu vert de la FDA pour Tarceva en comprimés dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le jeudi 16 mai 2013

Roche: feu vert de la FDA pour les comprimés de Tarceva dans le cancer du poumon non à petites cellules Roche a annoncé mercredi que la U.S. Food and Drug Administration (FDA) avait autorisé les comprimés de Tarceva (erlotinib) dans le traitement initial (de première ligne) de personnes atteintes de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) métastatique dont les tumeurs sont porteuses de certaines mutations activatrices de l’EGFR (récepteur du facteur de croissance épithélial) détectées par un test homologué par la FDA.

La FDA a également homologué le cobas® EGFR Mutation Test développé par Roche et validé dans l’étude pivot EURTAC. L’étude a mis en évidence que le traitement par Tarceva permettait aux patients de vivre plus longtemps sans aggravation de leur maladie (survie médiane sans progression; 10,4 mois contre 5,2 mois; hazard ratio = 0,34; p<0,001 [IC à 95%; 0,23 à 0,49]) par rapport à la chimiothérapie. Le profil d’innocuité de Tarceva dans l’étude EURTAC s’est avéré conforme à celui observé dans les précédentes études menées sur Tarceva lors de NSCLC.

«Dix à 30% des personnes souffrant de cancer du poumon dans le monde présentent des tumeurs testées positives à certaines mutations de l’EGFR. Or les personnes souffrant de ce type de cancer bronchique ont désormais la possibilité de recourir, à titre de traitement initial, à un médicament personnalisé qui peut les aider à vivre plus longtemps sans aggravation de leur maladie.», commente Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche.

«De plus en plus, les médecins et les patients s’appuient sur le diagnostic pour orienter leurs décisions en matière de traitement personnalisé. L’homologation du cobas EGFR Mutation Test souligne l’importance qu’il y a à réaliser en temps et en heure des tests sensibles et précis de manière à étayer des décisions cruciales en termes de traitement. Chez Roche, nous restons déterminés à offrir des options thérapeutiques personnalisées et développons actuellement des diagnostics compagnons pour plus de la moitié des médicaments de notre pipeline.», ajoute Paul Brown, responsable de Roche Molecular Diagnostics.

Aux Etats-Unis, Tarceva est déjà autorisé, quel que soit le statut en termes d’histologie ou de biomarqueur, chez les personnes atteintes d’un NSCLC de stade avancé dont le cancer ne s’est pas propagé ni développé après traitement initial par certains types de chimiothérapie (traitement d’entretien). Tarceva est également autorisé chez les patients présentant un NSCLC avancé dont le cancer s’est propagé ou développé après au moins un protocole de chimiothérapie (traitement de deuxième ou de troisième ligne). Tarceva n’est pas destiné à être utilisé en même temps que certains types de chimiothérapie pour NSCLC de stade avancé. En Europe, Tarceva a été homologué en 2012 pour le traitement de première ligne des NSCLC avec mutations activatrices de l’EGFR.

Cette dernière autorisation de la FDA pour Tarceva s’appuie sur les résultats de l’étude de phase III EURTAC, laquelle a évalué l’utilisation en première ligne de Tarceva par rapport à une chimiothérapie au platine chez des personnees atteintes de NSCLC avancé avec mutations activatrices de l’EGFR. Une diminution de la tumeur (taux de réponse) a été observée chez 65% des patients recevant Tarceva et chez 16% de ceux traités par chimiothérapie. Les événements indésirables les plus fréquemment observés (dans 30% des cas ou plus) chez les patients traités par Tarceva, ont été les suivants: diarrhée, faiblesse , éruptions cutanées, toux, essoufflement et perte d’appétit. Les réactions de grade 3-4 les plus fréquemment observées chez les patients traités par Tarceva ont été les éruptions cutanées et les diarrhées.

Source:  Roche








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents