Edition du 10-05-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: feu vert de la FDA pour Tarceva en comprimés dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le jeudi 16 mai 2013

Roche: feu vert de la FDA pour les comprimés de Tarceva dans le cancer du poumon non à petites cellules Roche a annoncé mercredi que la U.S. Food and Drug Administration (FDA) avait autorisé les comprimés de Tarceva (erlotinib) dans le traitement initial (de première ligne) de personnes atteintes de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) métastatique dont les tumeurs sont porteuses de certaines mutations activatrices de l’EGFR (récepteur du facteur de croissance épithélial) détectées par un test homologué par la FDA.

La FDA a également homologué le cobas® EGFR Mutation Test développé par Roche et validé dans l’étude pivot EURTAC. L’étude a mis en évidence que le traitement par Tarceva permettait aux patients de vivre plus longtemps sans aggravation de leur maladie (survie médiane sans progression; 10,4 mois contre 5,2 mois; hazard ratio = 0,34; p<0,001 [IC à 95%; 0,23 à 0,49]) par rapport à la chimiothérapie. Le profil d’innocuité de Tarceva dans l’étude EURTAC s’est avéré conforme à celui observé dans les précédentes études menées sur Tarceva lors de NSCLC.

«Dix à 30% des personnes souffrant de cancer du poumon dans le monde présentent des tumeurs testées positives à certaines mutations de l’EGFR. Or les personnes souffrant de ce type de cancer bronchique ont désormais la possibilité de recourir, à titre de traitement initial, à un médicament personnalisé qui peut les aider à vivre plus longtemps sans aggravation de leur maladie.», commente Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche.

«De plus en plus, les médecins et les patients s’appuient sur le diagnostic pour orienter leurs décisions en matière de traitement personnalisé. L’homologation du cobas EGFR Mutation Test souligne l’importance qu’il y a à réaliser en temps et en heure des tests sensibles et précis de manière à étayer des décisions cruciales en termes de traitement. Chez Roche, nous restons déterminés à offrir des options thérapeutiques personnalisées et développons actuellement des diagnostics compagnons pour plus de la moitié des médicaments de notre pipeline.», ajoute Paul Brown, responsable de Roche Molecular Diagnostics.

Aux Etats-Unis, Tarceva est déjà autorisé, quel que soit le statut en termes d’histologie ou de biomarqueur, chez les personnes atteintes d’un NSCLC de stade avancé dont le cancer ne s’est pas propagé ni développé après traitement initial par certains types de chimiothérapie (traitement d’entretien). Tarceva est également autorisé chez les patients présentant un NSCLC avancé dont le cancer s’est propagé ou développé après au moins un protocole de chimiothérapie (traitement de deuxième ou de troisième ligne). Tarceva n’est pas destiné à être utilisé en même temps que certains types de chimiothérapie pour NSCLC de stade avancé. En Europe, Tarceva a été homologué en 2012 pour le traitement de première ligne des NSCLC avec mutations activatrices de l’EGFR.

Cette dernière autorisation de la FDA pour Tarceva s’appuie sur les résultats de l’étude de phase III EURTAC, laquelle a évalué l’utilisation en première ligne de Tarceva par rapport à une chimiothérapie au platine chez des personnees atteintes de NSCLC avancé avec mutations activatrices de l’EGFR. Une diminution de la tumeur (taux de réponse) a été observée chez 65% des patients recevant Tarceva et chez 16% de ceux traités par chimiothérapie. Les événements indésirables les plus fréquemment observés (dans 30% des cas ou plus) chez les patients traités par Tarceva, ont été les suivants: diarrhée, faiblesse , éruptions cutanées, toux, essoufflement et perte d’appétit. Les réactions de grade 3-4 les plus fréquemment observées chez les patients traités par Tarceva ont été les éruptions cutanées et les diarrhées.

Source:  Roche








MyPharma Editions

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents