Edition du 28-07-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: feu vert de la FDA pour Tarceva en comprimés dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le jeudi 16 mai 2013

Roche: feu vert de la FDA pour les comprimés de Tarceva dans le cancer du poumon non à petites cellules Roche a annoncé mercredi que la U.S. Food and Drug Administration (FDA) avait autorisé les comprimés de Tarceva (erlotinib) dans le traitement initial (de première ligne) de personnes atteintes de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) métastatique dont les tumeurs sont porteuses de certaines mutations activatrices de l’EGFR (récepteur du facteur de croissance épithélial) détectées par un test homologué par la FDA.

La FDA a également homologué le cobas® EGFR Mutation Test développé par Roche et validé dans l’étude pivot EURTAC. L’étude a mis en évidence que le traitement par Tarceva permettait aux patients de vivre plus longtemps sans aggravation de leur maladie (survie médiane sans progression; 10,4 mois contre 5,2 mois; hazard ratio = 0,34; p<0,001 [IC à 95%; 0,23 à 0,49]) par rapport à la chimiothérapie. Le profil d’innocuité de Tarceva dans l’étude EURTAC s’est avéré conforme à celui observé dans les précédentes études menées sur Tarceva lors de NSCLC.

«Dix à 30% des personnes souffrant de cancer du poumon dans le monde présentent des tumeurs testées positives à certaines mutations de l’EGFR. Or les personnes souffrant de ce type de cancer bronchique ont désormais la possibilité de recourir, à titre de traitement initial, à un médicament personnalisé qui peut les aider à vivre plus longtemps sans aggravation de leur maladie.», commente Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche.

«De plus en plus, les médecins et les patients s’appuient sur le diagnostic pour orienter leurs décisions en matière de traitement personnalisé. L’homologation du cobas EGFR Mutation Test souligne l’importance qu’il y a à réaliser en temps et en heure des tests sensibles et précis de manière à étayer des décisions cruciales en termes de traitement. Chez Roche, nous restons déterminés à offrir des options thérapeutiques personnalisées et développons actuellement des diagnostics compagnons pour plus de la moitié des médicaments de notre pipeline.», ajoute Paul Brown, responsable de Roche Molecular Diagnostics.

Aux Etats-Unis, Tarceva est déjà autorisé, quel que soit le statut en termes d’histologie ou de biomarqueur, chez les personnes atteintes d’un NSCLC de stade avancé dont le cancer ne s’est pas propagé ni développé après traitement initial par certains types de chimiothérapie (traitement d’entretien). Tarceva est également autorisé chez les patients présentant un NSCLC avancé dont le cancer s’est propagé ou développé après au moins un protocole de chimiothérapie (traitement de deuxième ou de troisième ligne). Tarceva n’est pas destiné à être utilisé en même temps que certains types de chimiothérapie pour NSCLC de stade avancé. En Europe, Tarceva a été homologué en 2012 pour le traitement de première ligne des NSCLC avec mutations activatrices de l’EGFR.

Cette dernière autorisation de la FDA pour Tarceva s’appuie sur les résultats de l’étude de phase III EURTAC, laquelle a évalué l’utilisation en première ligne de Tarceva par rapport à une chimiothérapie au platine chez des personnees atteintes de NSCLC avancé avec mutations activatrices de l’EGFR. Une diminution de la tumeur (taux de réponse) a été observée chez 65% des patients recevant Tarceva et chez 16% de ceux traités par chimiothérapie. Les événements indésirables les plus fréquemment observés (dans 30% des cas ou plus) chez les patients traités par Tarceva, ont été les suivants: diarrhée, faiblesse , éruptions cutanées, toux, essoufflement et perte d’appétit. Les réactions de grade 3-4 les plus fréquemment observées chez les patients traités par Tarceva ont été les éruptions cutanées et les diarrhées.

Source:  Roche








MyPharma Editions

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents