Edition du 26-01-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche : feu vert européen pour Avastin en association avec Tarceva dans le cancer du poumon

Publié le jeudi 16 juin 2016

Roche : feu vert européen pour Avastin en association avec Tarceva dans le cancer du poumonRoche vient d’annoncer que la Commission européenne a autorisé l’utilisation d’Avastin® (bevacizumab) en association avec Tarceva® (erlotinib) pour le traitement de première ligne des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) non épidermoïde, non opérable, au stade avancé, métastatique ou récidivant, présentant des mutations activant le récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR).

Le groupe indique que « l’étude pivot de phase II JO25567 a montré une réduction statistiquement significative du risque relatif de progression de la maladie ou de décès de l’ordre de 46% (PFS médiane: 16,0 mois vs 9,7 mois; HR=0,54; p=0,0015) pour les patients recevant l’association Avastin plus Tarceva par rapport à ceux traités par Tarceva administré seul (1) ». Avastin et Tarceva ciblent tous deux des voies de signalisation connues pour jouer un rôle clé dans le développement et la croissance des tumeurs. L’effet bénéfique de l’association Avastin plus Tarceva est corroboré par les résultats d’autres études cliniques qui ont démontré son efficacité et sa tolérance. (2,3)

«L’association Avastin plus Tarceva représente un nouveau traitement de référence pour les patients souffrant de ce type de cancer du poumon, a déclaré Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et Global Head of Product Development. Grâce à cette homologation, les médecins européens disposent d’une association thérapeutique efficace qui permet de prolonger de manière significative la survie sans progression au-delà d’un an, ce qui en fait une avancée majeure pour une population de patients qui est généralement confrontée à un pronostic défavorable.»

Chaque année, on estime que 23 000 personnes reçoivent en Europe un diagnostic de NSCLC non épidermoïde exprimant des mutations activant l’EGFR, soit plus de 60 diagnostics par jour. Le NSCLC est le type le plus fréquent de cancer du poumon, principale cause de décès attribuable au cancer en Europe et dans le monde.

Références
1. Seto T et al. Lancet Oncol. 2014; 15(11): 1236-44
2. Herbst RS et al. Lan Oncol. 2011; 377(9780): 1846-54
3. Stahel RA et al. A phase II trial of erlotinib and bevacizumab (B) in patients with advanced non-small cell lung cancer with activating epidermal growth factor receptor mutations with and without T790M mutation. ECC 2015 abstract #3BA.

Source : Roche








MyPharma Editions

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents