Edition du 17-08-2022

Roche investit dans le développement de son site de Bâle

Publié le mercredi 22 octobre 2014

Roche a présenté ses projets de développement du site de Bâle. Au cours des 10 prochaines années, le groupe suisse va investir 3 milliards de francs suisses dans la construction de son nouveau centre de recherche et développement où travailleront environ 1900 collaborateurs, ainsi que dans l’édification d’un immeuble de bureaux qui accueillera jusqu’à 1700 collaborateurs, dans le renouvellement de l’infrastructure ainsi que dans la rénovation du bâtiment administratif historique.

«Roche mise durablement sur la Suisse et sur Bâle à la fois en tant que siège social du groupe et comme l’un de nos principaux sites dans le monde. L’ensemble de la chaîne de valeur ajoutée est présente à Bâle. Les collaborateurs de tous les domaines d’activités de l’entreprise, auxquels nous voulons offrir un environnement de travail attractif, contribuent ici de manière essentielle à la capacité d’innovation du groupe Roche. Dans la pure tradition de Roche, les nouveaux bâtiments se distingueront par une architecture élégante, épurée et fonctionnelle.», a indiqué Severin Schwan, CEO de Roche, à propos de ces projets d’investissement.

« Un grand nombre des immeubles de bureaux et de laboratoires sur le site ne répondent plus aux exigences actuelles en matière de postes de travail durables et modernes, et doivent donc être rénovés », indique le groupe. Par ailleurs, le plan de développement du site, présenté aujourd’hui permettra de regrouper une grande partie des collaborateurs sur le site historique bâti autour de la Grenzacherstrasse, dans des laboratoires et des bureaux modernes.

Un nouveau centre de recherche

Le nouveau centre de recherche sera composé de quatre bâtiments de bureaux et laboratoires. Ces bâtiments, dont la mise en service est prévue entre 2021 et 2022, abriteront 950 postes de bureau et 950 postes de laboratoire à la pointe de la technologie. L’objectif est de faciliter la communication entre les collaborateurs dans le domaine de la recherche et de renforcer davantage la collaboration. Le projet comprend également un bâtiment pour les activités de recherche in vivo sur le terrain qui sera achevé dès fin 2018. Le volume d’investissement prévu pour le centre de recherche, y compris pour l’infrastructure nécessaire, s’élève à 1,7 milliard de francs suisses.

Source : Roche








MyPharma Editions

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents