Edition du 26-02-2020

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Roche : MabThera autorisé en Europe dans le traitement du lymphome folliculaire

Publié le vendredi 29 octobre 2010

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé ce vendredi  l’autorisation par la Commission Européenne de l’utilisation de MabThera (rituximab) pour le traitement d’entretien des patients touchés par un lymphome folliculaire ayant répondu au traitement d’induction initial. L’autorisation de MabThera allonge la liste des options thérapeutiques efficaces à la disposition des patients souffrant de ce type de cancer du sang incurable et fréquent.

« Le traitement d’entretien multiplie par deux la probabilité de survie sans aggravation de la maladiei et représente une approche importante pour la prise en charge du cancer du sang car il réduit le risque de récidive et l’utilisation répétée de chimiothérapie, ce qui améliore la vie des patients avec lymphome folliculaire », souligne Roche dans un communiqué.

«L’autorisation du traitement d’entretien par MabThera dans l’Union européenne est une étape importante qui va changer la prise en charge de cette maladie chronique» déclare le Pr Gilles Salles, Centre Hospitalier Lyon Sud, France, et investigateur principal de l’étude. «L’accès à cette nouvelle option de traitement va permettre aux patients touchés par cette forme grave de cancer du sang de bénéficier d’une meilleure qualité de vie tout en contrôlant leur maladie.»

L’autorisation est basée sur les résultats issus de l’étude de phase III PRIMA qui a démontré que le traitement par MabThera pendant deux ans (traitement d’entretien) chez des patients ayant répondu à l’administration initiale de MabThera simultanément à une chimiothérapie permettait de doubler la probabilité de survie sans progression de la maladie (appelée «progression-free survival») par rapport aux patients sans traitement d’entretien (résultat basé sur un hazard ratio de 0,50, IC à 95%: 0,39-0,64; p=<0,0001). Après deux ans de suivi, 82% des patients sous traitement d’entretien par MabThera se trouvaient en rémission contre 66% dans le groupe sans traitement d’entretien. Le bénéfice associé à ce dernier a été noté dans tous les principaux groupes de patients analysés lors de l’étude, indépendamment de leur charge tumorale, leur âge, leur sexe ou leur réponse au traitement initial.
 «L’autorisation européenne du traitement d’entretien de 1ère ligne par MabThera en cas de lymphome folliculaire est une excellente nouvelle pour les patients» déclare Hal Barron, M.D., Head of Global Development et Chief Medical Officer chez Roche. «La réduction du nombre des récidives et du besoin de traitements supplémentaires va améliorer la vie des patients souffrant de ce type de cancer du sang.»

Sur la base des résultats de l’étude PRIMA, Genentech a également soumis en mars 2010 une demande de licence biologique supplémentaire (supplemental Biologics License Application, sBLA) pour MabThera (connu sous le nom Rituxan aux Etats-Unis, au Japon et au Canada) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis.

Source : Roche








MyPharma Editions

Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Publié le 25 février 2020
Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé hier son ambition de créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques (API*), qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament.

Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Publié le 24 février 2020
Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Patrick Lansky en tant que vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis.

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Erytech signe un partenariat stratégique d’approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Publié le 21 février 2020
Erytech signe un partenariat stratégique d'approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Erytech Pharma a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande de Baden-Württemberg-Hessen (GRCBDS), afin d’utiliser les globules rouges, provenant de dons de sang collectés par l’établissement, pour la production de ses candidats-médicaments, dont eryaspase, sur les futures sites de fabrication en Europe.

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents