Edition du 25-06-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche publie des données de suivi de deux études menées sur le cobimetinib

Publié le lundi 1 juin 2015

Le groupe pharmaceutique Roche vient de publier des données de suivi issues de deux études menées sur le cobimetinib, inhibiteur expérimental de la protéine MEK, en association avec Zelboraf® (vemurafenib).

Les données mises à jour de l’étude pivot de phase III coBRIM ont montré que cette association avait permis à des patients atteints de mélanome avancé présentant la mutation V600 du gène BRAF et non encore traités de vivre pendant une période médiane d’un an (12,3 mois) sans aggravation de leur maladie ni décès (survie sans progression, PFS), contre 7,2 mois avec Zelboraf utilisé seul (hazard ratio [HR]=0,58; IC à 95%: 0,46-0,72).

«L’association du cobimetinib et de Zelboraf a prolongé à un an la survie sans aggravation de la maladie, a déclaré Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et Head of Global Product Development. Ces résultats sont enthousiasmants, car ils soulignent l’importance d’associer des médicaments qui ciblent les signaux responsables de la croissance de la moitié des mélanomes environ.»

Les résultats mis à jour de l’étude coBRIM ont également démontré des taux de réponse supérieurs obtenus avec l’association cobimetinib plus Zelboraf par rapport à Zelboraf seul. Le taux de réponse objective (ORR) était de 70% dans le groupe recevant l’association (réponse complète [CR]: 16%; réponse partielle [PR]: 54%) contre 50% (CR: 11%; PR: 40%) dans le groupe sous Zelboraf.1 Après un suivi prolongé, le taux de réponse complète est passé de 10% à 16% avec l’association, étant donné que certains patients ayant présenté une réponse partielle ont obtenu une réponse complète après plus d’un an de traitement. Le profil d’innocuité de l’association cobimetinib plus Zelboraf a concordé avec les données d’innocuité communiquées précédemment. Les événements indésirables les plus fréquents dans le groupe ayant reçu l’association ont été les suivants: diarrhées, éruptions cutanées, nausées, fièvre, photosensibilité, valeurs hépatiques anormales, élévation du taux de créatine-phosphokinase (CPK, enzyme libérée par les muscles) et vomissements.

Selon les données de suivi de l’étude de phase Ib BRIM7, l’association cobimetinib plus Zelboraf a permis à des patients qui n’avaient pas été précédemment traités par un inhibiteur de la protéine BRAF de vivre pendant une durée médiane supérieure à deux ans (28,5 mois). Le suivi prolongé a en outre indiqué une survie à deux ans de 61% des personnes n’ayant pas été précédemment traitées par un inhibiteur de la protéine BRAF.2 Le profil d’innocuité a correspondu à celui des analyses précédentes. L’incidence des cas de rétinopathie séreuse, de cardiomyopathie et de carcinome épidermoïde cutané était comparable à ce qui avait été signalé antérieurement.

Les données des études coBRIM et BRIM7 ont été présentées lors du 51e congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui a lieu du 29 mai au 2 juin à Chicago.

Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration a accordé une procédure d’examen prioritaire à la demande d’homologation du cobimetinib lors de mélanome avancé exprimant une mutation V600 du gène BRAF, et devrait prendre une décision d’ici août 2015. L’Agence européenne des médicaments devrait également statuer sur la demande d’autorisation de mise sur le marché du cobimetinib d’ici fin 2015.

Source : Roche








MyPharma Editions

Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Publié le 24 juin 2021
Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Bayer vient d’annoncer que BlueRock Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique et filiale de Bayer AG, a administré la première dose de neurones dopaminergiques issus de cellules souches pluripotentes dénomé DA01 à un patient atteint de la maladie de Parkinson, dans le cadre de son étude clinique ouverte de phase 1. En parallèle un programme de thérapie génique visant à développer des traitements avancés pour la maladie de Parkinson est également développé par la société Asklepios BioPharmaceutical Inc.

Novasep investit 6,1 millions d’euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Publié le 24 juin 2021
Novasep investit 6,1 millions d'euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Novasep, l’un des principaux fournisseurs de services et de technologies pour l’industrie des sciences de la vie, a annoncé un investissement de 6,1 millions d’euros sur son site de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques – France). Cet investissement va permettre de moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques, et de renforcer sa compétitivité sur ses marchés, dans le monde entier.

Servier s’associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Publié le 24 juin 2021
Servier s'associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Le groupe pharmaceutique Servier et BioLabs, un développeur et opérateur de laboratoires de co-working de renom opérant sur le marché américain et en Europe, viennent d’annoncer avoir conclu un contrat de services pour la gestion de l’incubateur de start-up intégré au futur Institut de Recherche et Développement Servier à Paris-Saclay qui ouvrira ses portes en 2023.

GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l’étendent aux syndromes post-COVID

Publié le 24 juin 2021
GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l'étendent aux syndromes post-COVID

GeNeuro, une société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, France, un institut de recherche de premier plan mondial contre les maladies infectieuses, ont annoncé la signature d’une extension de leur accord existant […]

Oncodesign fait le point sur ses avancées sur RIPK2

Publié le 24 juin 2021
Oncodesign fait le point sur ses avancées sur RIPK2

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé que compte tenu, d’une part, de la valorisation potentielle que le programme RIPK2 représente pour l’entreprise, des investissements financiers consentis sur l’ODS-101, et d’autre part, du grand intérêt des Big Pharmas et d’investisseurs importants sur cette approche First-in-Class, Oncodesign a fait le choix de renforcer son dossier préclinique avec de nouvelles études pour approfondir certaines données.

Sanofi et Translate Bio débutent un essai clinique de phase I de leur vaccin antigrippal à ARNm

Publié le 23 juin 2021
Sanofi et Translate Bio débutent un essai clinique de phase I de leur vaccin antigrippal à ARNm

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont débuté un essai clinique de phase I en vue d’évaluer un vaccin à ARNm expérimental contre la grippe saisonnière.

Alzprotect : le Dr John Tchelingerian nommé au Conseil d’Administration

Publié le 23 juin 2021
Alzprotect : le Dr John Tchelingerian nommé au Conseil d'Administration

Alzprotect, société biopharmaceutique française développant des solutions thérapeutiques pour le traitement des maladies neurodégénératives notamment de la maladie d’Alzheimer, a annoncé la nomination du Dr John Tchelingerian au Conseil d’Administration d’Alzprotect.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents