Edition du 08-08-2022

Accueil » Industrie » Stratégie

Sanofi-aventis signe avec Avila Therapeutics une alliance mondiale de recherche sur des médicaments anticancéreux covalents ciblés

Publié le lundi 20 décembre 2010

Sanofi-aventis annonce ce lundi  la signature d’une alliance stratégique mondiale avec Avila Therapeutics pour la recherche de médicaments covalents ciblés pour le traitement de différents types de cancer. Selon les termes de cette alliance, sanofi-aventis obtient une licence exclusive mondiale pour développer et commercialiser les molécules résultant de cette collaboration de recherche.

Dans le cadre de cette alliance de recherche, sanofi-aventis collaborera avec Avila dans le but de développer des médicaments covalents ciblés, dirigés contre six protéines de signalisation jouant un rôle essentiel dans les cellules cancéreuses. Les cibles qui seront explorées dans le cadre de ce partenariat sont difficiles à appréhender par les traitements pharmacologiques classiques, mais pourraient répondre aux médicaments qui forment des liaisons covalentes. Selon les termes de cet accord, sanofi-aventis aura accès à la plateforme exclusive Avilomics™ d’Avila qui offre une technique unique pour « rendre muette l’activité des protéines pathogènes », impossible à obtenir par la chimie médicinale traditionnelle.

Les médicaments dits « covalents » sont des médicaments qui ont la faculté unique de pouvoir établir une « liaison » solide et durable avec leur cible, et qui dure plus longtemps que les « liaisons » transitoires établies par les médicaments classiques. Cette liaison permet de rendre complètement inactives les protéines à l’origine des pathologies et de bloquer leur fonction. Grâce à ce mécanisme d’inactivation de la protéine pathogènes, les médicaments covalents possèdent une durée d’action prolongée et présentent un potentiel de bénéfice thérapeutique unique car ils sont ciblés et efficaces contre les mutations.

« L’expertise d’Avila Therapeutics dans la recherche de médicaments covalents ciblés ouvre de nouvelles perspectives pour la résolution d’importants enjeux pharmacologiques en oncologie et pour s’attaquer durablement aux cibles cancéreuses », a expliqué Debasish Roychowdhury, M.D., Senior Vice-Président, Division Oncologie de sanofi-aventis. « La méthode mise au point par Avila complémentera notre portefeuille de recherche en plein essor qui a pour objectif de mettre à disposition des patients des médicaments capables d’améliorer de façon substantielle les résultats cliniques. »

« Les ambitions de sanofi-aventis en matière de recherche sur le cancer et son engagement en faveur de l’innovation nous ont paru très concrets et convaincants lorsque nous avons négocié cette alliance », a déclaré Katrine Bosley, Président-Directeur Général d’Avila Therapeutics. « Ce partenariat associe les vastes capacités de notre plateforme Avilomics™ à la ferme volonté de sanofi-aventis d’offrir les meilleurs médicaments anticancéreux possibles aux patients aux prises avec des maladies graves. »

Un paiement initial de 40 millions de dollars US
Avila se réserve la possibilité de conserver ses droits sur un des six programmes de collaboration après la fin de la collaboration initiale de trois ans et sanofi-aventis bénéficie d’un droit de première négociation sur ces programmes dans l’hypothèse où Avila déciderait de nouer des partenariats. Avila recevra jusqu’à 40 millions de dollars US en paiement initial et pour l’aide à la recherche, ainsi que des paiements d’étape en fonction de l’avancement du développement préclinique, clinique et de l’enregistrement des produits. Ces paiements d’étape pourront atteindre jusqu’à 154 millions de dollars US par programme si le produit qui en est issu est commercialisé aux États-Unis, en Europe et au Japon. Avila recevra également des royalties échelonnées et des redevances sur les ventes des produits de chacun des programmes développés par sanofi-aventis.

Source : Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents