Edition du 11-04-2021

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Publié le vendredi 19 octobre 2018

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengueLe Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché du vaccin contre la dengue de Sanofi et a recommandé son approbation en Europe.  

La dengue est une maladie invalidante généralement caractérisée par une fièvre prolongée et de sévères douleurs articulaires. Elle peut parfois évoluer vers des complications potentiellement mortelles, appelées dengue hémorragique, nécessitant souvent des soins hospitaliers. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement spécifique contre cette maladie.

« Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les personnes qui vivent dans des régions d’Europe où la dengue est endémique et où de fréquentes flambées de la maladie les exposent à un risque de réinfection par un sérotype différent du virus, souvent avec des symptômes plus sévères que lors de la première infection », précise Su-Peing Ng, Responsable des Affaires médicales Globales de Sanofi Pasteur. « Sanofi s’engage à garantir l’accès à la vaccination contre la dengue dans le cadre d’efforts de prévention intégrés visant à réduire le fardeau que cette maladie fait peser sur les populations vivant dans les zones d’endémie. »

L’indication du vaccin contre la dengue recommandée par le CHMP est la prévention de la dengue causée par les sérotypes 1, 2, 3 et 4 du virus de la dengue chez les personnes de 9 à 45 ans ayant déjà été infectées par le virus et vivant dans des zones d’endémie. L’autorisation de mise sur le marché de la Commission européenne est attendue en décembre 2018.

Selon l’OMS, l’incidence de la dengue a progressé de manière spectaculaire dans le monde au cours des dernières décennies et elle menace aujourd’hui près de la moitié de la population mondiale dans 128 pays[i]. La dengue est endémique dans plusieurs régions d’Europe au climat tropical et subtropical[ii], iii, iv.

Il existe quatre sérotypes distincts du virus de la dengue en circulation, si bien qu’il est possible de contracter plusieurs fois l’infection. En cas d’infection secondaire, la dengue a la particularité unique d’augmenter le risque de développer une forme plus grave que lors de la primo-infection. La prévention de la dengue chez les personnes ayant déjà été infectées a donc le potentiel de réduire les coûts humains et économiques élevés qu’engendrent les formes sévères de cette maladie.

Le vaccin contre la dengue a été évalué dans le cadre d’études cliniques ayant inclus plus de 40 000 personnes dans 15 pays. Des études cliniques d’efficacité et de tolérance de grande envergure ont par ailleurs permis de recueillir jusqu’à six années de données de suivi.

Le vaccin, dénommé Dengvaxia®, a reçu une autorisation de mise sur le marché dans 20 pays pour la prévention de la dengue.

[i] Brady OJ, Gething PW, Bhatt S, Messina JP, Brownstein JS, Hoen AG et al. Refining the global spatial limits of dengue virus transmission by evidence-based consensus. PLoS Negl Trop Dis. 2012;6:e1760. doi:10.1371/journal.pntd.0001760.

[ii] San Martín JL et al. The Epidemiology of Dengue in the Americas Over the Last Three Decades: A Worrisome Reality. Am J Trop Med Hyg 2010; 82(1):128-35.

[ii]i Larrieu S et al. Dengue outbreaks: a constant risk for Reunion Island. Results from a seroprevalence study among blood donors. Trans R Soc Trop Med Hyg 2014; 108(1):57-9
iv L’Azou M et al. Dengue seroprevalence in the French West Indies: a prospective study in adult blood donors. Am J Trop Med Hyg, 2015; 92(6):1137-40

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Biogen : AMM européenne pour TYSABRI® sous-cutanée dans la SEP récurrente-rémittente

Publié le 8 avril 2021

Biogen vient d’annoncer que la Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’administration par voie sous-cutanée (SC) de TYSABRI® (natalizumab) pour traiter les adultes présentant des formes très actives de sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

Publié le 7 avril 2021
Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

OncoDNA, une société de théranostique et de génomique spécialisée dans la médecine de précision, et myNEO, une société d’intelligence artificielle spécialisée dans l’identification de cibles en immuno-oncologie, viennent de dévoiler une collaboration qui entend révolutionner le traitement du cancer. Les deux entreprises ont convenu de consolider leurs technologies afin de faciliter la production de vaccins personnalisés pour les patients à court de traitements.

Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Publié le 7 avril 2021
Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Paul Hudson, Directeur général de Sanofi, a présenté plusieurs projets clés que le groupe mettra en œuvre pour amplifier l’impact de sa stratégie de Responsabilité Sociétale. Intégré à la stratégie long terme de Sanofi, l’engagement de l’entreprise repose sur 4 piliers essentiels où Sanofi dispose des meilleurs atouts pour faire la différence : l’accès aux médicaments, le soutien aux communautés vulnérables, la préservation de l’environnement et l’inclusion et la diversité de ses collaborateurs.

Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Publié le 7 avril 2021
Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 6 avril 2021, une nouvelle administratrice : Anna Braeken, Directrice générale la division Pharma France chez Bayer, dans la famille des laboratoires européens, en remplacement de Jost Reinhard.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents