Edition du 22-10-2020

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Publié le vendredi 19 octobre 2018

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengueLe Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché du vaccin contre la dengue de Sanofi et a recommandé son approbation en Europe.  

La dengue est une maladie invalidante généralement caractérisée par une fièvre prolongée et de sévères douleurs articulaires. Elle peut parfois évoluer vers des complications potentiellement mortelles, appelées dengue hémorragique, nécessitant souvent des soins hospitaliers. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement spécifique contre cette maladie.

« Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les personnes qui vivent dans des régions d’Europe où la dengue est endémique et où de fréquentes flambées de la maladie les exposent à un risque de réinfection par un sérotype différent du virus, souvent avec des symptômes plus sévères que lors de la première infection », précise Su-Peing Ng, Responsable des Affaires médicales Globales de Sanofi Pasteur. « Sanofi s’engage à garantir l’accès à la vaccination contre la dengue dans le cadre d’efforts de prévention intégrés visant à réduire le fardeau que cette maladie fait peser sur les populations vivant dans les zones d’endémie. »

L’indication du vaccin contre la dengue recommandée par le CHMP est la prévention de la dengue causée par les sérotypes 1, 2, 3 et 4 du virus de la dengue chez les personnes de 9 à 45 ans ayant déjà été infectées par le virus et vivant dans des zones d’endémie. L’autorisation de mise sur le marché de la Commission européenne est attendue en décembre 2018.

Selon l’OMS, l’incidence de la dengue a progressé de manière spectaculaire dans le monde au cours des dernières décennies et elle menace aujourd’hui près de la moitié de la population mondiale dans 128 pays[i]. La dengue est endémique dans plusieurs régions d’Europe au climat tropical et subtropical[ii], iii, iv.

Il existe quatre sérotypes distincts du virus de la dengue en circulation, si bien qu’il est possible de contracter plusieurs fois l’infection. En cas d’infection secondaire, la dengue a la particularité unique d’augmenter le risque de développer une forme plus grave que lors de la primo-infection. La prévention de la dengue chez les personnes ayant déjà été infectées a donc le potentiel de réduire les coûts humains et économiques élevés qu’engendrent les formes sévères de cette maladie.

Le vaccin contre la dengue a été évalué dans le cadre d’études cliniques ayant inclus plus de 40 000 personnes dans 15 pays. Des études cliniques d’efficacité et de tolérance de grande envergure ont par ailleurs permis de recueillir jusqu’à six années de données de suivi.

Le vaccin, dénommé Dengvaxia®, a reçu une autorisation de mise sur le marché dans 20 pays pour la prévention de la dengue.

[i] Brady OJ, Gething PW, Bhatt S, Messina JP, Brownstein JS, Hoen AG et al. Refining the global spatial limits of dengue virus transmission by evidence-based consensus. PLoS Negl Trop Dis. 2012;6:e1760. doi:10.1371/journal.pntd.0001760.

[ii] San Martín JL et al. The Epidemiology of Dengue in the Americas Over the Last Three Decades: A Worrisome Reality. Am J Trop Med Hyg 2010; 82(1):128-35.

[ii]i Larrieu S et al. Dengue outbreaks: a constant risk for Reunion Island. Results from a seroprevalence study among blood donors. Trans R Soc Trop Med Hyg 2014; 108(1):57-9
iv L’Azou M et al. Dengue seroprevalence in the French West Indies: a prospective study in adult blood donors. Am J Trop Med Hyg, 2015; 92(6):1137-40

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents